Avertir le modérateur

17/01/2012

Manifestations d'usagers à Givors du 17 janvier

Info France 3 du 17 janvier :

 

Grève SNCF dans la Loire: des usagers en colère bloquent les voies à Givors

Quarante-cinq usagers mécontents de la grève SNCF dans la Loire, qui en est à sa 11e semaine, occupaient mardi matin les voies en gare de Givors (Rhône), bloquant le trafic, a-t-on appris auprès de la SNCF. Leur action a débuté aux alentours de 7H30. Le directeur régional adjoint de la SNCF s'est rendu sur place. "La priorité va à la sécurité", a précisé une porte-parole de l'entreprise ferroviaire à l'AFP, alors que le trafic des TER passant par Givors est paralysé. Selon Olivier Longeon, conseiller régional Europe Ecologie Les Verts de Rhône-Alpes, sur son compte twitter, les usagers auraient eu recours à cette occupation des voies après qu'ils n'ont pu prendre un TER bondé. Le maire PCF de Givors, Martial Passi, et le maire Front de Gauche de Grigny René Balme sont venus discuter avec ces protestataires, qui rejettent les représentants de la SNCF, a aussi rapporté l'élu. Le mouvement illimité de cheminots perturbe la circulation des trains empruntés quotidiennement par plus de 20.000 voyageurs sur la Loire et les départements limitrophes.

Et dans le même sujet,

Info France 3 du 16 janvier :

 

La direction générale de la SNCF écarte toute filialisation dans la Loire

Le directeur général de la branche Proximités de la SNCF, Jean-Pierre Farandou, a assuré lundi aux représentants de cheminots SUD Rail et FO en grève dans la Loire que l'entreprise n'avait pas le projet de filialiser le nouvel établissement créé dans ce département. "Je vous confirme que l'entreprise SNCF ne prévoit en aucun cas de filialiser l'établissement traction et de services voyageurs Loire sur le territoire de la Loire", a-t-il écrit à SUD Rail et FO, après une rencontre avec les cheminots, lors de cette première intervention de l'échelon national dans ce conflit. Au contraire, "l'entreprise publique a marqué sa volonté de développement et d'amélioration de la qualité de service sur le bassin stéphanois, et d'ancrer la SNCF et les cheminots dans ce territoire", poursuit-il dans cette lettre dont l'AFP a eu copie. "Je ne suis pas venu pour négocier. On a déjà eu 300 heures de négociations, depuis le lancement du projet il y a un an et demi, qui ont abouti à des accords avec l'Unsa et la CFDT, puis avec la CGT", a-t-il déclaré ensuite à la presse lors d'une rencontre à Lyon en préfecture. L'établissement, d'environ 500 salariés, doit aboutir à "la création de 38 emplois supplémentaires dans la Loire", a-t-il rappelé. Par contre, M. Farandou a fait valoir qu'il était "impossible pour l'entreprise de s'engager à ce que l'établissement ne soit jamais mis en concurrence" --l'une des craintes des grévistes--, puisque ce point ne dépend pas de la SNCF. Selon un représentant FO, il n'y a eu lundi "aucune avancée sur le fond". Cependant, l'habituelle assemblée générale hebdomadaire, organisée par les grévistes le vendredi, devrait être avancée. Vendredi dernier, les cheminots de la Loire ont voté la poursuite de leur mouvement illimité qui, pour la 11ème semaine consécutive, perturbe la circulation des trains empruntés quotidiennement par plus de 20.000 voyageurs sur la Loire et les départements limitrophes. Sur les 160 conducteurs de l'établissement, une centaine "déposent chaque jour leur intention individuelle de faire grève" mais, ces derniers jours, "seuls une dizaine ont réellement cessé le travail", ce qui a permis "d'ajuster le service à la hausse", d'après le directeur général de la branche Proximités.

 

 

 

13:51 Publié dans Grèves | Lien permanent | Commentaires (2)

10/01/2012

Grève locale - Mercredi 11 Janvier 2011

Demain débute les soldes, Notre ligne inaugure l'année par une grève locale.

Après des débuts difficile en décembre on a pu noter une année qui a bien commencé sans pratiquement aucun problème.

En raison de mouvements sociaux locaux reconductibles en région Rhône-Alpes, le trafic TER est actuellement perturbé sur certaines lignes.

Voici le programme pour Demain :

01 Grenoble - Bourgoin-Jallieu - Lyon

http://telechargement.ter-sncf.com/Images/Rhone_Alpes/Tri...

Les conséquences sont assez faibles

On notera la suppression du 16h19 de Perrache ; le 16h44 de Part-Dieu circulera en faisant les arrêts du 16h19.

62 Grenoble - St André-le-Gaz

http://telechargement.ter-sncf.com/Images/Rhone_Alpes/Tri...

06/01/2012

La grève des TER dans l'impasse (Loire)

http://rhone-alpes.france3.fr/info/la-greve-des-ter-dans-...

Publié le 05/01/2012 | 17:21

 Par Isabelle Gonzalez

Entre grévistes et direction le dialogue est stérile, les usagers trinquent et les politiques s'en mèlent

La circulation des trains empruntés quotidiennement par 20.000 voyageurs dans
la Loire, le Rhône, le Puy-de-Dôme et la Haute-Loire est perturbée depuis le 3
novembre par un conflit sur la nouvelle organisation de la SNCF dans la Loire.

 Des trains annulés, retardés et .... surchargés ! La galère des usagers France3 Loire

Cette nouvelle organisation souhaitée par la direction de la SNCF consiste au regroupement de 500 agents dans un seul établissement, qu'ils soient conducteurs,
contrôleurs ou agents des services en gare. L'intersyndicale, qui s'y oppose, estime que cette organisation permettra de "filialiser" la structure, voire de la "privatiser", dans le cadre de l'ouverture à la concurrence en 2014 du marché des TER.

 Pour mieux désorganiser le service sans conséquence financières pour les grévistes, les agents utilisent une faille de la loi de 2008 sur le service minimum garanti dans les transports publics, en venant travailler alors qu'ils s'étaient déclarés grévistes 48 heures
plut tôt.
Un procédé dénoncé par le député de la Loire François Rochebloine (MoDem),qui
juge "inadmissible de contourner la loi et de prendre les usagers en otage". Il estime qu'une médiation s'impose et propose de "jouer les bons offices".
De son côté, Gabriel Exbrayat, président de l'association Améliorer les déplacements
et transports en Loire Sud (ADTLS), a déploré "la passivité des pouvoirs publics face à ce conflit qui s'éternise et affecte quotidiennement 20.000 usagers des lignes passant par Saint-Etienne en direction de Lyon, Clermont-Ferrand, Roanne, Montbrison et Le Puy-en-Velay".
Le sénateur maire PS de Saint-Etienne, Maurice Vincent, a exprimé sa "satisfaction"
quant à la création de cet établissement autonome, qui, selon Josiane Beaud, directrice
régionale de la SNCF "s'accompagne de la création sur place de trente emplois".
 Enfin, la préfète de la Loire, Fabienne Buccio, a déclaré à l'AFP qu'elle n'était
"pas opposée, par principe, à une médiation", mais "un certain nombre de préalables
doivent être réglés et notamment la volonté des deux parties de la solliciter et donc d'y participer".
L'intersyndicale déclare accepter le principe de la médiation , la direction de la SNCF ne s'y montrerait jusqu'à présent pas favorable.

 La directrice régionale de la SNCF, Josiane Beaud, a décliné l'invitation qui lui était faite de venir sur le plalteau de France3 Rhône-Alpes.

 Ce jeudi 5 janvier 2012 les agents se pronocaient en assemblée générale sur la poursuite ou non du mouvement. Ils ont décidé la poursuite de la grève. Les derniers évènements relatés ci-desous, via le coveritlive:

 >>>Apporter votre contribution sur le lien Coveritlive

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu