Avertir le modérateur

03/10/2017

La force Sentinelle, plus mobile, restera présente dans les gares

http://www.lexpress.fr/actualite/societe/fait-divers/la-f...

Par LEXPRESS.fr avec AFP , publié le , mis à jour à

Attaque terroriste à Marseille, l'assaillant a été abattu par les militaires de l'opération Sentinelle.

La ministre des Armées Florence Parly a déclaré que des soldats seraient "toujours" maintenus dans les gares, même si l'opération Sentinelle est en train d'évoluer.

A la gare Saint-Charles de Marseille, l'homme qui a poignardé à mort deux jeunes femmes dans une attaque revendiquée par l'organisation Etat islamique a été abattu par une patrouille de l'opération Sentinelle. Un dispositif qui a pourtant été critiqué pour sa lourdeur, et le le gouvernement veut faire évoluer.  

Sentinelle "moins prévisible", mais jamais loin des gares

"C'est un dispositif inchangé du point de vue du nombre des effectifs impliqués mais qui, par contre, change du point de vue des méthodes d'utilisation de cette force", a expliqué la ministre des Armées Florence Parlylors d'une visite auprès de soldats Sentinelle déployés à la gare Montparnasse à Paris. "Nous avons voulu rendre Sentinelle beaucoup plus mobile, flexible, beaucoup moins statique, beaucoup moins prévisible." Le risque lié à la trop grande visibilité des patrouilles étant que elles "passent tous les jours à la même heure au même endroit, évidemment c'est un facteur de vulnérabilité."

Mais la ministre tenait aussi à rassurer les usagers des gares. "Bien entendu, il y aura toujours un dispositif Sentinelle dans une gare, dans un certain nombre de lieux. Les leçons que nous avons tirées sont parfaitement en ligne avec ce qu'on a vu à Marseille. Il faut ne pas être statique et être ultra-mobile." Les militaires qui ont abattu l'agresseur ont fait preuve de cette "hypermobilité", a-t-elle estimé, même si leur présence pouvait être attendue dans une gare.

11/08/2017

La SNCF va investir 1,2 milliard d'euros dans ses grandes gares

http://bfmbusiness.bfmtv.com/entreprise/plus-d-un-milliar...

10/08/2017 à 21h01

 

La gare Montparnasse fait partie des chantiers importants de la SNCF.

La gare Montparnasse fait partie des chantiers importants de la SNCF. - Jacques Demarthon - AFP

La compagnie, par le biais de sa branche Gare & Connexions, veut notamment développer les surfaces commerciales.

Alors que 2,3 milliards de voyageurs prennent le train chaque année, le potentiel commercial des gares n’est plus à démontrer. Celles-ci contribuent déjà fortement à l’économie française -à hauteur de 3,1 milliards d’euros en 2016, selon une étude commandée par Gares&Connexions. Avec, selon cette même étude, près de 40.000 emplois à la clé.
 
Les futurs investissements seront concentrés sur les 35 plus grandes gares, alors que le pays en compte environ 3000. L’explication avancée est la suivante: ces 35 gares "jouent un rôle d'entraînement pour l'ensemble du système. Selon l'étude, ces grandes gares de France génèrent 60% de l'emploi et de la valeur ajoutée totale", écrivent Les Echos. Il s’agira donc d’utiliser les revenus supplémentaires issus des grandes gares pour rénover les plus petites.

21/01/2017

La gare de Perrache change 34 aiguillages et chamboule son réseau TER

http://www.mlyon.fr/155471-la-gare-de-perrache-change-34-...

Au cœur du projet VIGIRAIL, la gare de Perrache va changer une partie de ses aiguillages ce qui ne sera pas sans conséquence pour les voyageurs.

Les habitudes des usagers vont être bousculées pendant trois mois à la gare de Perrache. Entre le 30 janvier et le 8 avril 2017, la SNCF va renouveler près de 34 aiguillages. Ces travaux interviennent dans le cadre du programme VIGIRAIL, mis en place par l’Etat après l'accident de train qui avait fait sept morts à Brétigny-sur-Orge le 12 juillet 2013. Ce programme prévoit de remplacer 500 aiguillages par an dont environ 80 dans la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Des travaux dont le coût total est chiffré à 15 millions d’euros. Le prix d’un aiguillage seul tourne autour de 500.000 euros pièces et plus de 100 agents de la SNCF et d’entreprises extérieures seront déployés sur les trois mois. Un investissement financier et humain important pour remplacer des aiguillages de trente ans d’âge mais qui, comme le précise la SNCF, n’était pas en fin de vie.

Les voyageurs réorientés aux gares de Vaise et de la Part-Dieu

Durant ce chantier, la gare de Perrache ne fonctionnera qu’à 50 % puisque du 30 janvier au 4 mars six voies du côté du Cours Charlemagne seront coupées le jour. Ensuite du 4 mars jusqu’au 8 avril, une seconde partie des travaux engendrera une coupure des six autres voies du côté de la place Carnot le jour.

Pour éviter au maximum tout engorgement dans la gare de Perrache, qui avec moitié moins d’infrastructure ne pourra pas accueillir les quelques 300 TER s’y arrêtant par jour. Pour ce faire, la SNCF aiguille donc ces différents trains de façon inédite vers les gares de Vaise ou de la Part-Dieu.

La gare du 9e arrondissement de Lyon fait plus souvent office de gare de "passage" mais pendant le chantier elle deviendra point de départ et d’arrivée (terminus/origine) des lignes entre Lyon et Roanne ou Tours par exemple.

Pour informer au mieux les quelques 20.000 voyageurs qui passent chaque jour dans la gare de Perrache, la SNCF va mettre en place des "gilets rouge" dans cette dernière et à Vaise pendant la première semaine des travaux.

Les lignes de TER principalement concernées sont :

Lyon Perrache – Saint André-le-Gaz : certains TER péri-urbains reliant Saint-André-le-Gaz et Lyon Perrache seront supprimés.

Villefranche – Lyon Perrache – Vienne : les TER Villefranche – Vienne seront répartis en deux parties. Le parcours nord sera limité à Villefranche et Lyon Vaise et le parcours sud limité à Lyon Perrache-Vienne.

Lyon Perrache – Saint Etienne – Firminy : en heure de pointe les TER Lyon Perrache – Givors seront également supprimés. La desserte sera assurée par les TER Lyon Perrache - Saint Etienne – Firminy qui effectueront des arrêts supplémentaires.

Lyon – Roanne – Clermont-Ferrand : certains TER Clermont-Ferrand -Lyon ne seront pas desservis à Perrache. La même chose pour quelques TER Roanne – Lyon qui auront pour départ ou terminus Lyon Vaise ou Lyon Part-Dieu.

Seront aussi concernées les lignes de Lyon – Paray-le-Monial (Nevers), Lyon – Genève et la ligne Lyon – Bourg-en-Bresse.

La ligne de TGV Paris-Lyon sera aussi touchée par les travaux : certains TGV ne seront limités qu’à la gare Lyon Part-Dieu.

Tous les horaires et informations pratiques sont consultables sur le site internet, ou depuis l’application pour smartphone de l’entreprise ferroviaire.

Rédigé dans Transport le 19/01/2017 à 16h16
 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu