Avertir le modérateur

09/11/2016

Trois gares fermées à Lyon et de nombreux trains supprimés ce week-end

http://www.20minutes.fr/lyon/1957975-20161108-trois-gares...

TRANSPORT Pendant 62 heures, plusieurs circulations de trains vont être interrompues…

Du 11 novembre au 13 novembre, à midi, la gare de Perrache ne verra circuler aucun train. Illustration.
Du 11 novembre au 13 novembre, à midi, la gare de Perrache ne verra circuler aucun train. Illustration. - Elisa Riberry / 20 Minutes

Elisa Frisullo

La dernière grosse opération du genre remonte à 2010 et avait entraîné la fermeture de la Part-Dieu pendant tout un week-end. Dès vendredi matin et jusqu’à dimanche midi, ce sera au tour des gares de Perrache, Jean-Macé et Vaise de rester fermées dans le cadre de la dernière phase de modernisation de la Commande centralisée du nœud ferroviaire Lyonnais, vaste chantier de 130 millions d’euros financé par SNCF Réseau.

Ces travaux destinés à améliorer la gestion du trafic et la régularité des trains sur le nœud ferroviaire, emprunté chaque jour par 1.100 trains, consistent à renouveler les postes d’aiguillages sur le secteur et à les intégrer à la commande centralisée du Réseau. 20 Minutes fait le point sur les perturbations attendues ce week-end dans les gares et sur les rails.

  • Trois gares fermées

Pendant ces 62 heures de travaux, qui vont mobiliser plus de 400 agents de la SNCF et des entreprises engagées sur le chantier, les gares de Perrache, Jean Macé et de Vaise ne verront circuler aucun train. Elles resteront toutefois accessibles au public pour la vente de billets, précise la direction régionale de la SNCF.

  • Plusieurs lignes privées de trains

Trois lignes TER seront lourdement concernées par ce chantier. Aucun train ne circulera entre Lyon et Saint-André le Gaz, le trafic étant assuré tout le week-end par cars. « Le trafic sera interrompu entre Villefranche et Vienne (via Perrache) et sur l’axe Perrache-Firminy (via Oullins) », ajoute la SNCF. Pour relier les deux villes, les voyageurs seront invités à rejoindre depuis la Part-Dieu Saint-Etienne, où les liaisons jusqu’à Firminy seront maintenues.

En raison de travaux en gare de Bourg-en-Bresse, aucun TER ne circulera entre Lyon et le chef-lieu de l’Ain. Des autocars assureront la desserte.

  • Des TER supprimés au départ de Part-Dieu

Pour éviter la congestion totale de la Part-Dieu ce week-end, plusieurs trains devraient également être supprimés sur les lignes reliant cette gare à Annecy, Grenoble et Chambéry, Paray-le-Monial, Valence Ville, Avignon Centre et Roanne. Avant de se déplacer, les usagers sont invités à consulter les prévisions de trafic sur le site internet des TER Rhône-Alpes.

  • De légers impacts sur le trafic TGV

La circulation des trains à grande vitesse ne sera pas perturbée entre Lyon et Paris. En revanche, ces TGV assureront leur départ et leur terminus en gare de la Part-Dieu uniquement. Selon la SNCF, « certains TGV seront supprimés entre Paris et Saint-Etienne ».

03/11/2016

Travaux sur les voies à Lyon-Perrache du 11 au 13 novembre 2016

http://www.ter.sncf.com/rhone-alpes/horaires/info-trafic-...

Du vendredi 11 au dimanche 13 novembre 2016
D’importants travaux sur les installations se dérouleront du 11 au 13 novembre, et nécessiteront la fermeture des gares de Lyon Perrache et Lyon Jean-Macé. Ci dessous le programme de circulation durant cette période.

Téléchargez ci-dessous le détail des modifications Grenoble - Bourgoin-Jallieu - Lyon du 11 au 13 novembre

02/06/2016

Lyon: Le réaménagement du pôle d'échanges de Perrache bientôt réalité

http://www.20minutes.fr/lyon/1856011-20160531-lyon-reamen...

URBANISME De lourds travaux sont prévus entre 2017 et 2019 pour moderniser cet ensemble qui coupe aujourd'hui la Presqu'Ile en deux...

L'accès à la gare de Perrache va être simplifié et modernisé d'ici à 2019, à Lyon.
L'accès à la gare de Perrache va être simplifié et modernisé d'ici à 2019, à Lyon. - Colas Vienne/Atelier Ruelle

Elisa Frisullo

Ceux qui imaginaient encore voir cette verrue urbaine disparaître du paysage lyonnais seront déçus. Mais qu’ils se rassurent. Les aménagements prévus devraient tout de même clairement améliorer l’image du quartier et l’attractivité des lieux. Ce mardi, le projet de requalification du pôle d’échanges multimodal de Perrache a été présenté par la Métropole, la Région, le Sytral et la SNCF, principaux acteurs de ce chantier de 36.2 millions d’euros.

Cette requalification, sur laquelle chacun est invité à s’informer et à se prononcer dans le cadre de la concertation en cours, est destinée à rétablir les circulations entre le Nord et le Sud de la Presqu’ile, coupés par le pôle d’échanges de Perrache érigé en véritable barrière entre le centre-ville historique et le Confluent. « Cette machine à circuler imaginée dans les années 70 s’est transformée en punition pour quiconque veut l’emprunter », estime Pierre Joutard, directeur général de la Société publique locale (SPL) Lyon Confluence.

La Voûte Ouest transformée

« Aujourd’hui, 100.000 personnes transitent chaque jour par le centre d’échanges et la gare. Cette fréquentation aura doublé en 2030. Il faut que nous soyons capables d’accueillir ces utilisateurs dans de meilleures conditions », ajoute Judith Beuve-Teichert, chargée de mission à la SPL. Dès 2017 et jusqu’en 2019, l’essentiel des travaux, revus de moitié par rapport au projet prévu en 2013 et alors évalué à 65 millions d’euros, portera sur le réaménagement de la voûte Ouest de Perrache. Long de 300 m, ce passage insalubre reliant la place Carnot à celle des Archives est aujourd’hui emprunté par des piétons, cyclistes et voitures.

La requalification imaginée par le cabinet Ruelle prévoit de transformer ce parcours en un trajet confortable et sans obstacle. Pour gagner en lumière naturelle, le nord de la voûte sera ouvert sur la place Carnot et, entre le centre d’échanges et la gare, une portion à ciel ouvert sera créée. Le plafond de la voûte sera habillé d’inox et un nouvel éclairage public est prévu. L’accès au métro, quasiment invisible actuellement, sera réaménagé et une consigne à vélo devrait également voir le jour dans ce passage qui sera dédié aux piétons et cyclistes et fermé aux voitures.

La gare accessible de plain-pied depuis les Archives

L’autre grand axe de ce chantier sera la requalification des accès à la gare depuis la place des Archives. L’entrée, aujourd’hui possible uniquement par deux escaliers mécaniques, se fera de plain-pied. Les escalators seront supprimés et une fois passé le hall d’accueil, les voyageurs pourront cheminer sur une pente douce qui permettra d’accéder aux quais par des escaliers et des ascenseurs.

La voûte Ouest de Perrache, totalement insalubre, sera totalement réaménagée et ouverte sur la place Carnot.
La voûte Ouest de Perrache, totalement insalubre, sera totalement réaménagée et ouverte sur la place Carnot. - Colas Vienne . Atelier Ruelle

Au rez-de-chaussée, un restaurant avec terrasse devrait ouvrir sur la place des Archives. « L’objectif est de rendre l’usage de cette gare et du train plus facile, afin d’inciter le public à utiliser les TER. L’important pour nous est également qu’elle soit accessible aux personnes à mobilité réduite », ajoute Pierre Bérart, conseiller régional.

Sur ce projet, le conseil régional a prévu de participer à hauteur de 3,7 millions d’euros, tout comme l’Etat. La SNCF devrait débourser 3,8 millions d’euros, le Sytral 10 millions, la ville de Lyon 1,5 millions et la Métropole 15,5 millions d’euros. En raison des contraintes budgétaires, la requalification de l’entrée du Pôle, côté Carnot, et la suppression de la passerelle reliant le centre d’échanges à la gare, ont été reportées et devront attendre plusieurs années encore.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu