Avertir le modérateur

24/05/2019

Trafic interrompu entre Lyon, St André le Gaz, Grenoble et Chambéry lors des 2 prochains week-ends

https://www.francebleu.fr/infos/transports/trafic-interro...

Mercredi 22 mai 2019 à 7:20 - Par Céline Loizeau, France Bleu Isère


La SNCF va mener d'importants chantiers lors des 2 prochains week-ends en gare de Saint-André-le-Gaz et Bourgoin-Jallieu. A Bourgoin-Jallieu, il s'agit de l'installation d'une passerelle attendue depuis de nombreuses années.

passerelle bourgoin.jpg


A Bourgoin-Jallieu, la facture s'élève à près de 5 millions d'euros; somme financée par SNCF Réseau, l'Etat, le Conseil Régional, la mairie de Bourgoin-Jallieu et la commauté d'agglo Capi. © Radio France - Céline Loizeau

Isère, France

Si vous pensiez prendre le train entre Lyon, Saint-André-le-Gaz, Grenoble et Chambéry lors des 2 prochains week-ends et bien il va falloir revoir vos plans. Les 25 et 26 mai, seuls les TER Lyon-Perrache et Saint-André-le-Gaz circuleront. Et lors du pont de l'Ascension, du mercredi 29 mai, 23h, au lundi 3 juin, 6h, le trafic sera totalement interrompu. Des bus de substitution seront mis en place mais ça rallonge le temps de parcours.

La raison : de gros travaux. Les 25 et 26 mai, ils concerneront la gare de Saint-André-le-Gaz; chantier qui se poursuivra à l'Ascension. Il s'agit notamment de remplacer des éléments d'aiguillage et de renouvellement de voies. Une passerelle piétonne sera créée.
A Bourgoin-Jallieu, une passerelle avec ascenseur attendue depuis des années

Lors de ce long week-end de l'Ascension, un autre gros chantier aura lieu à Bourgoin-Jallieu. Là, il s'agit de l'installation d'une passerelle au-dessus des 5 voies, une passerelle équipée d'ascenseurs. L'idée étant de rendre la gare accessible à tous. Aujourd'hui, ce n'est pas le cas avec seulement un sous-terrain sans ascenseur.

Reportage sur ce chantier à venir en gare de Bourgoin-Jallieu.


>>Les horaires et les infos travaux sont disponibles sur le site internet de la SNCF pour les TER https://www.ter.sncf.com/auvergne-rhone-alpes ou encore via Allo TER 09.69.32.21.41 (appel non surtaxé). Le plan de transport adapté est également affiché en gare.

11/05/2019

Lyon : opération portes ouvertes, la SNCF dévoile ses coulisses

https://www.lyoncapitale.fr/actualite/lyon-operation-port...

10 mai 2019 A 11:45 par Anthony Faure

La semaine prochaine, du lundi 13 au vendredi 17 mai, la SNCF ouvre ses portes au grand public. Elle propose de venir rencontrer ses agents et de visiter les centres de maintenance et d’équipement.

Souvent décriée, la SNCF organise une vaste opération "vive le train" en proposant notamment au grand public de venir rencontrer les agents ou de visiter certains chantiers, des centres de maintenance ou d’équipement.

L’opération a lieu du 13 au 17 mai dans toute la France. Près de 150 sites seront ouverts au grand public pour l’occasion, dont 10 en Auvergne-Rhône-Alpes. Attention, l’inscription est obligatoire avant de se rendre sur les sites, sur la plateforme : https://www.viveletrain.sncf/

10/04/2019

Noeud ferroviaire de Lyon : le débat est lancé

https://france3-regions.francetvinfo.fr/auvergne-rhone-al...l


C'est un autre grand débat, régional, qui commence jeudi 11 avril : il concerne le noeud ferroviaire de Lyon. Saturé et sous-dimensionné, l'axe ferroviaire autour de Lyon devrait changer avec un projet à plusieurs milliards d'euros. Première étape : le débat public du 11 avril au 11 juillet.

Par Renaud Gardette Publié le 10/04/2019 à 15:26 Mis à jour le 10/04/2019 à 17:59

A Lyon 12 lignes ferroviaires se croisent, formant le "nœud ferroviaire" le plus complexe et le plus emprunté de France. Chaque jour, 1.200 trains de tous types, origines et destinations le parcourent. C'est pour faire face à cette saturation que SNCF Réseau veut étudier un projet d’infrastructure pour faire circuler 40% de trains supplémentaires.

Première étape de ce grand projet, le débat public. Il commence jeudi 11 avril, avec la première réunion publique, à 19h au H7 (quai perrache à Lyon-Confluence, ex-Halle Girard). En tout 16 réunions publiques sont programmées.

Le projet repose sur la mise à 4 voies de la ligne Lyon-Grenoble entre Saint-Fons et Grenay, l’ajout de deux voies en surface ou en souterrain entre Saint-Clair et Guillotière, et en desserte de la gare de Lyon Part-Dieu, pour un budget allant de 3 à 4 milliards d'€.

Le débat public doit s'achever le 11 juillet.

Hasard du calendrier : ce grand débat régional débutait avec une matinée de galère pour les usagers de la gare de Lyon Part-Dieu, à cause d'une panne d'aiguillage. Dans les rames des TER concernés, beaucoup d'usagers déclaraient: "demain, je prends la voiture!"

Dans un communiqué 4 parlementaires de gauche du Rhône (Gilbert-Luc Devinaz et Annie Guillemot) et de la Loire (Jean-Claude Tissot et Régis Juanico) réagissent de façon conjointe:

La question des petites lignes doit être impérativement prise en compte en tant qu’élément important d’une stratégie de maillage de nos territoires, indispensable à la construction de réponses face aux besoins de transports de nos concitoyens (...) Une solution plus globale pourrait consister en la dissociation des flux nationaux et internationaux des flux régionaux (...) Nous appelons également de nos vœux l’organisation sans délai du grand débat multimodal préconisé par le rapport Duron pour concevoir, de manière largement concertée entre les départements de la Loire, du Rhône, de l’Ain et de l’Isère, sans tabou ni dogmatisme, les modalités concrètes d’amélioration rapide et durable des liaisons quotidiennes entre ces territoires."

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu