Avertir le modérateur

08/04/2013

Tramway à Chassieu : avis négatif du commissaire enquêteur

http://www.lyoncapitale.fr/Journal/univers/Actualite/Tran...

Par Fabien Fournier

Posté le 08/04/2013  à 12:55

tramway ()
PHOTOPQR/LE PROGRES

Selon le commissaire enquêteur, le projet ne répond que très faiblement aux objectifs énoncés : desservir Chassieu, la zone industrielle mi-Plaine et favoriser l'intermodalité. Et pour cause : le véritable but est tout autre : se rapprocher du Grand Stade. Mais ça, le Sytral ne le dit pas. 

Désengorger Porte des Alpes, desservir Chassieu, améliorer l'accès à Eurexpo, desservir la zone industrielle mi-Plaine ou encore établir une connexion avec les lignes 68 et ZI5 : quand il s'agit de justifier le prolongement du tramway T5 jusqu'au rond point René Cassin, le Sytral ne manque pas d'imagination. Il y a pourtant un argument qui ne figure pas dans les dossiers : rapprocher le tramway du Grand Stade. C'est cette omission volontaire que pointe le commissaire enquêteur, qui a rendu le 22 février dernier un avis défavorable. Document dont nous prenons connaissance ce lundi et que le Sytral a "oublié" de publier sur son site. "Si l'intention du Sytral est à l'avenir de prolonger la ligne vers le Nord pour la relier à T3 et desservir l'éventuel futur Grand Stade, comme certains le laissent entendre, il aurait fallu que le dossier contienne certains développements à ce sujet", écrit le commissaire enquêteur. 

Capture d’écran 2013-04-08 à 12.49.48 ()

La mauvaise desserte de Chassieu

Le projet prévoit de réaliser 2km de ligne supplémentaire d'ici à 2014, créant deux nouvelles stations, pour un coût de 27,5 millions d'euros. Le commissaire enquêteur juge que le dossier "ne répond que très partiellement aux trois objectifs énoncés". D'abord le terminus se situé à "environ 1 km du centre" de Chassieu : la commune ne sera que très faiblement desservie. Et ça ne devrait pas s'arranger : le rapport estime que le tracé retenu "prend une option sur de futurs prolongements en condamnant toute desserte vers le centre et 'Est de Chassieu et au-delà de Genas". 

Ensuite, "seulement 1200 emplois sur les 20 000 (que compte la zone industrielle mi-Plaine, ndlr) se situent à moins de 500 m à vol d'oiseau de l'arrêt mi-Plaine". Enfin "l'objectif d'accroître l'intermodalité" par l'aménagement d'un nouveau parc relais, n'est que faiblement rempli, "compte tenu des temps de parcours dissuasifs et des correspondances nécessaires pour gagner le centre de Lyon". 

Faible rentabilité attendue

S'il ne le dit pas explicitement, le commissaire enquêteur semble penser que le rond-point René Cassin est une perspective bien modeste pour réaliser 2 km de tram supplémentaires. "La fréquentation prévue apparait faible par rapport aux moyens mis en oeuvre, ce qui se traduit par un taux de rentabilité interne de 4,9%, proche de la limite inférieure admissible et un taux de rentabilité immédiat de 3,2%, bien inférieurs à ceux d'autres projets ou réalisations du Sytral dont le taux de rentabilité interne est supérieur à 7%". Nul doute que si les estimations avaient intégré les spectateurs attendus du Stade des Lumières, la fréquentation apparaîtrait bien plus forte. Mais il aurait fallu assumer cet objectif, ce que le Sytral n'a pas été enclin à faire. 

--- 

Merci à notre internaute Christian pour l'information laissée dans son commentaire de ce week-end.

24/03/2013

Lyon - Grenoble du 26 au 29 mars 2013

En raison de contraintes de production, la circulation des TER sera légérement adaptée sur votre ligne, du 26 au 29 mars. Téléchargez ci-dessous la liste des trains supprimés :

Lyon - Grenoble du 26 au 29 mars

Il s'agit de 2 trains :

un qui part de Lyon à 14h14 arrivé à 15h33 à Grenoble

et un autre qui part de 15h47 de Grenoble et qui arrive à 17h16 à Lyon Part Dieu

Tous les 2 sont SUPPRIMES !

--------------------------------

Bonsoir,

Au cas ou je tiens à préciser que c'est par hasard que je suis tombé sur cette information pertinente. Je vérifie tous les soirs (après mon travail chez moi) :

http://www.ter-sncf.com/Regions/rhone_alpes/Fr/Etat_du_trafic/Default.aspx?tab=EDTPAGEPERT

NON je ne suis pas le relais de la SNCF mais simplement je pense à tout le monde en partageant les infos que je trouve un peu de partout.

Il est dommage que je sois obligé de me justifier pour faire ceci ou cela alors que je pense aider chaque usager de la ligne par cette action.

Merci de votre compréhension.

Eric

28/02/2013

Le chantier en cinq phases

http://www.ledauphine.com/societe/2013/02/27/du-4-mars-au...

Les travaux du 4 mars au 29 juin ont été découpés en cinq « phases stratégiques », correspondant à l’avancée des travaux sur l’axe. Ils nécessitent la mise en place d’un plan de transport adapté (PTA) pour chacune d’entre elles. Les horaires sont en ligne sur le site TER Rhône-Alpes.

Du 4 mars au 17 mars (phase 1)

TGV : aucun TGV supprimé, quatre détournés par Saint-Exupéry. Modifications d’horaires et des temps de parcours. Des temps de stationnement réduits en gare de Lyon Part-Dieu.

TER : Modifications d’horaires et détournements par Ambérieu. Suppressions d’arrêts. Substitutions par autocars. Tous les TER sont ouverts à la vente.

Du 18 mars au 25 mars (phase 2)

TGV : aucun TGV supprimé, quatre détournés par Saint-Exupéry. Des détournements par Ambérieu et Culoz. Des modifications d’horaires et des suppressions d’arrêts. Des temps de stationnement réduits en gare de Lyon Part-Dieu.

TER : Des modifications d’horaires, des détournements par Ambérieu, des substitutions par des autocars (quatre de plus que lors de la première phase). Suppression des arrêts Cessieu pour les TER Saint-André-le-Gaz/Lyon Perrache et repositionnement d’horaires.

Remplacement par des autocars de quatre TER supplémentaires entre Saint-André-le-Gaz et Chambéry dans les deux sens.

Du 26 mars au 12 mai (phase 3)

TGV : Des détournements par Ambérieu et Culoz, des modifications d’horaires, essentiellement au départ de Grenoble et Chambéry.

TER : idem qu’en phase 2.

Du 13 mai au 29 juin (phases 4 et 5)

Les trains commerciaux, toutes activités confondues, sont quasi stabilisés. C’est davantage un travail de précision qui sera mené.

En cas de besoin

Des mesures de « sécurisation » ont été prises comme le positionnement d’une rame de secours mobilisable du lundi au vendredi ainsi que quelques samedis. Un travail a été réalisé sur des « scénarios de replis » en cas de problème le matin. Une cellule de veille active sera activée pendant les travaux, depuis la direction régionale. Des « renforts opérationnels » seront également mobilisés. Informations sur le site www.ter-sncf.com ou par téléphone au 09 69 32 21 41.

par Pierre-Éric BURDIN le 28/02/2013 à 06:02

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu