Avertir le modérateur

19/01/2013

Trafic: "La SNCF ne se cache plus"

http://www.lexpress.fr/actualite/societe/trafic-la-sncf-n...

Par (Express Yourself), publié le19/01/2013 à 12:39, mis à jour à 12:39

Les chiffres de trafic de la SNCF n'étaient pas publics - ce qui avait agacé Pierre Falga, "datajournaliste" à L'Express. Il vient de recevoir les données dont il rêvait. Son analyse. 

Trafic: "La SNCF ne se cache plus"

"On a réalisé, chez Gares & Connexions, la filiale de la SNCF qui gère toutes les gares de France depuis 2009, qu'il n'y avait pas grand-chose à gagner à tenir secrets les chifres de trafic."

afp.com/Francois Guillot

Dans un précédent billet, rédigé juste avant les fêtes, nous avions regretté que la SNCF refuse de communiquer les statistiques de trafic des gares françaises en 2011. La période étant propice aux cadeaux, ces chiffres ont fini par arriver dans notre boîte mail. On a réalisé, chez Gares & Connexions, la filiale de la SNCF qui gère toutes les gares de France depuis 2009, qu'il n'y avait pas grand-chose à gagner à les tenir secrets. Qu'ils en soient ici remerciés. 

Ces chiffres de trafics des gares nous intéressent parce que ce sont des indicateurs clés de l'activité économique dans notre pays et de la compétition que se livrent les villes pour accueillir des entreprises et de nouveaux habitants. Le nombre de passagers qui courent dans les gares françaises dit plein de choses sur le dynamisme des territoires. Voilà pourquoi nous tenions, à L'Express, à pouvoir en disposer, dans le cadre de notre rôle d'observateur de la vie économique du pays. 

"Seules trois grandes gares ont vu leur trafic diminuer"

Maintenant qu'on les a, ces chiffres, tirons-en des enseignements! En 2011, les trois premières gares françaises étaient toujours trois parisiennes. Mais la gare du Nord (31,9 millions de voyageurs) a devancé de peu la gare de Lyon (31,8 millions), où les travaux ont fait baisser le trafic, et la gare Montparnasse (26,5 millions). Lyon Part-Dieu est toujours la première gare de province (26,1 millions), devant Lille Flandres (19,8 millions) et Strasbourg (16,1 millions). Trois autres gares ont vu passer plus de 10 millions de personnes : la gare de l'Est, à Paris (12), Marseille Saint-Charles (10,9) et Bordeaux Saint-Jean (10). 

Le trafic ferroviaire se porte bien puisqu'il a augmenté entre 2010 et 2011 de 2,3 % sur tout le territoire national. La hausse de trafic atteint même + 30 % sur Lille Europe. Sur Massy TGV, elle dépasse 10 % et la hausse est presque comparable à Lyon Part-Dieu, ce qui y fait tout de même 2,2 millions de passagers supplémentaires en un an, pendant que Lyon Perrache en perdait encore 300 000. Hormis Perrache et la gare de Lyon, seules trois grandes gares ont vu leur trafic diminuer, et encore très légèrement: Avignon TGV, Limoges et Dunkerque. Mais de Rennes à Nice en passant par La Rochelle, Lorient, Saint-Etienne, Montpellier, Poitiers, Nancy, Angers, Nantes..., la liste des grandes villes où le trafic connaît une hausse d'au moins 5 % est longue. Un très bon signe pour elles.

29/12/2012

"A la SNCF, tout cacher, c'est possible!"

http://www.lexpress.fr/actualite/economie/a-la-sncf-tout-...

Par (Express Yourself), publié le27/12/2012 à 17:11, mis à jour à 17:48

A l'heure où les administrations ouvrent timidement leurs bases de données au grand public, la SNCF prend le chemin inverse: les chiffres de fréquentation des gares ferroviaires seront désormais inaccessibles. Et ça met en colère notre contributeur Pierre Falga, "datajournaliste" à L'Express.

"A la SNCF, tout cacher, c'est possible!"

"Grâce à la SNCF, on ne connaîtra pas les chiffres de trafic de nos gares en 2011. C'est incohérent et déplorable."

afp.com/Kenzo Tribouillard

Jusqu'où ira-t-on dans le culte du secret? 

Gares & Connexions, filiale de la SNCF créée en 2009, gère toutes les gares de France. Sa fonction? Ouvrir ces lieux de passage à la ville qui les accueille et aux compagnies ferroviaires étrangères qui sont amenées à côtoyer la SNCF sur les lignes françaises. Sa méthode? Tout cacher! L'ouverture et la transparence sont des notions bien démodées, les responsables de Gares & Connexions ont désormais décidé que les statistiques de trafic des gares étaient trop confidentielles pour être rendues publiques. C'est très dommage. 

Grâce aux données fournies jusqu'à l'an passé, on savait qu'en 2010, huit gares françaises avaient vu courir plus de 10 millions de voyageurs. Au sommet du classement, les plus fréquentées en 2010 étaient trois gares parisiennes: la gare de Lyon, avec 34,5 millions de passagers, devant la gare du Nord (31,2 millions) et Montparnasse (26,3 millions). La première gare de province, la Part-Dieu à Lyon, suivait juste derrière avec 24 millions de voyageurs, devançant Lille-Flandres (19 millions), Strasbourg (15,4 millions), Paris gare de l'Est (11,9 millions) et Marseille Saint-Charles (10,7 millions). 

On ne connaîtra donc pas les chiffres de trafic de nos gares en 2011. Plus que dommage, finalement, c'est incohérent et déplorable.

23/12/2012

Vacances : le grand rush pour la SNCF !

Bonjour,

Il est dommage de voir le fossé entre la demande des usagers de gérer une situation de crise et la traduction dans les faits par la SNCF de mettre de l'animation. Les cleints préfèreront être à l'heure que d'avoir des cadeaux surtout si ils doivent paroiter plusiuers heures dans le froids ou parfois une boisson chaude et un petit gâteau serait bien plus indispensable.

Eric

ach4 : ce ne sont pas des animations dont les clients ont besoin mais d'un voyage sans anicroche de bout en bout c'est à dire avec des compositions de matériel suffisantes et surtout des correspondances assurées Hier à 13h32

http://www.boursier.com/actualites/economie/vacances-le-g...

Ce matin à 02h49

Vacances : le grand rush pour la SNCF !

Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) -- Affluence dans les gares à l'occasion des départs en vacances de Noël... Au total plus de 4,2 millions de voyageurs vont emprunter 11.300 trains du 21 décembre au 6 janvier 2013.

Enorme affluence pour les fêtes
L'ensemble du personnel SNCF est donc mobilisé pour accueillir les voyageurs. Pour le long week-end de Noël, SNCF prévoit plus de 4.400 trains et 1,9 Millions de voyageurs sur l'ensemble de la France. L'essentiel du trafic se concentre sur les gares parisiennes qui attendent 1,57 million de voyageurs en transit. Pour le week-end du nouvel an, les gares auront aussi l'aspect de véritables ruches avec 4.350 trains qui parcourront la France et 1,7 Millions de passagers attendus.

Forte demande pour les Alpes
A destination des stations alpines, 520 TGV sont prévus durant les vacances au départ de Paris avec 380.000 places disponibles. Les liaisons vers les Alpes ont également été renforcées depuis la Province avec davantage de TGV directs au départ de Lille, Brest, Nantes, Quimper et Rennes.

Mobilisation générale des gilets rouges
Pour chacun des deux week-ends de ces congés scolaires de fin d'année, SNCF mobilisera dans ses gares plus de 500 volontaires de l'information, reconnaissables à leur gilet rouge. Ils accueilleront et orienteront les voyageurs. Un tel trafic n'étant jamais exempt de petits couacs, la SNCF a prévu dans une multitude d'animations dans les gares parisiennes et en Province pour occuper ses passagers...

Des animations dans l'esprit de Noël
Ainsi, la SNCF et ses équipes ont mis en place pour les voyageurs des jeux sous la forme de cartes à gratter. 500.000 jeux à gratter seront distribués aux bars TGV, dans les pochettes à billets et dans les packs Familles remis aux voyageurs TGV Family. Pour rendre le voyage des clients plus agréable, les équipes des escales des gares distribueront 50.000 packs Familles avec des jeux pour les enfants. Des espaces Box & Play sont aussi installés dans les gares de Paris Lyon et de Paris Montparnasse, afin de permettre aux familles de patienter grâce à diverses animations : films, jeux, lectures, coloriages... Des animations sont prévues dans toute la France, et notamment dans les grandes gares de Province autour du concept de la magie de Noël : Pères Noël dans les gares de Clermont Ferrand, Amiens ou Bordeaux ; lectures de contes pour enfants et exposition à Aurillac ; concours de piano à Paris Montparnasse ; concert et flashmob à Paris Est ; chorale à Bordeaux Saint-Jean ; distribution de chocolats sur la ligne C et à bord des TER en Bretagne ; projection de courts-métrages à Charleville-Mézières ; distribution de chocolats dans plusieurs gares Intercités...

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu