Avertir le modérateur

19/11/2014

Exclusif: Les prochaines Bornes Libre Service de la SNCF seront blanches et moins nombreuses…

Bonsoir,

J'espère que ces bornes pourront accepter les abonnement multimodaux dont le parking à vélo par exemple. La sécurité informatique n'est pas vraiment la priorité de la SNCF avec encore du XP (sortie le 25 octobre 2001 !), on voit parfois des BSOD apparaitre sur leur écran !

Eric

http://www.deplacementspros.com/Exclusif-Les-prochaines-B...

Changement en vue dans les gares. Nouvelle charte couleur pour les Bornes Libre Service. Nouveau logiciel. Nouvelles fonctionnalités. Ces automates, après avoir largement cannibalisé les guichets, seront aussi moins nombreux.

Exclusif: Les prochaines Bornes Libre Service de la SNCF seront blanches et moins nombreuses…
La modernisation importante du parc des BLS (Borne Libre Service) est devenue une nécessité urgente pour la SNCF. Derrière la porte et l’écran de ces automates, un ordinateur PC fonctionnant sous Windows XP. Or Microsoft a mis fin le 8 avril 2014 au support technique de ce système d’exploitation. En novembre 2015, les BLS passeront donc lors d’un grand soir (ou d’un petit matin, c’est selon) sous Windows 7. Opération normalement transparente pour les clients. Prudente, la SNCF aura d’abord testé avec une phase pilote sur quelques appareils. Avec l'impératif de faire assez vite et surtout bien car les BLS sont d'un apport non négligeable au CA de la SNCF : près de 400 millions d'euros par an. Pas question de s'en passer ni de subir un bug !

Ensuite, à partir de septembre 2016, de nouvelles BLS en livrée blanche (les BLS +) commenceront à damer le pion aux automates jaunes. La substitution prendra environ 6 mois.
Exclusif: Les prochaines Bornes Libre Service de la SNCF seront blanches et moins nombreuses…

 

Nouvel écran en usage tactile de type tablette, ajout d’un lecteur de codes-barres, paiement sans contact, nouveau logiciel proposant des fonctions supplémentaires et des retraits de commande simplifiés. La quasi-totalité des opérations courantes (information, achat, échange, remise à disposition) deviendra alors possible sur BLS +. L’automate devrait également proposer davantage d’offres tarifaires et de services adaptés et complémentaires, à l’image d’une transaction sur le web. Une ultime bataille contres les guichets de gare et boutiques dans les centres urbains.

Ce phagocytage des guichets se terminera quand même par une sorte de victoire à la Pyrrhus pour les automates. Car la SNCF va aussi maintenant réduire son parc actuel de BLS. Celui-ci est actuellement de 1 680 appareils. Objectif cible affiché par l’entreprise : 1 380 (soit près de 20 % en moins). Réduction de la voilure motivée et justifiée par le fait que les voyageurs avides de e-billet (web)  et de m-billet (mobile) n’ont plus besoin de recourir à l’impression du titre de transport. Selon les chiffres de la SNCF, l’utilisation des BLS a baissé de 30 % depuis 2009. Une tendance durable qui en outre s’accélère selon les observations de l’entreprise.

La tendance est partout la même. Dans la distribution, le client est invité et orienté pour faire le maximum de choses lui-même avec les outils qu’on met à sa disposition, quand ce n’est pas son propre équipement qui est mis à contribution (son ordinateur, sa tablette, son téléphone) !

Petite touche de développement durable, la majeure partie des composants internes des vieux automates seront réutilisés. Si ça se trouve, ça coûte plus cher que d’acheter des neufs. Mais il faut ce qu’il faut pour soigner l’image, l’empreinte environnementale et agir pour la planète.

A terme, ce seront les propres outils des clients (tablettes, smartphones...) qui deviendront les bornes naturelles de la SNCF. Une économie encore plus forte pour le transporteur ferroviaire au détriment, sans doute, des guichets traditionnels. On n'arrête pas le progrès et les gains de production !

PAT

15/11/2014

Consignes collectives à Vélo - 50% et paiement en ligne !

Bonjour,

Je vais pouvoir enfin être positif sur le site en ligne http://www.ter.sncf.com/rhone-alpes

J'ai testé l'offre en ligne alors que je n'y croyait plus de la facilité de paiement.

Et ben ça marche ! Il ne reste plus qu'a voir si cela sera effectif en janvier 2015.

Comme j'étais déjà abonné à une consigne, on m'a automatiquement crée un compte. J'ai juste eu à redemander que l'on m’envoie un mot de passe sur ma boite émail.

Sinon le reste c'est très bien passé avec paiement en ligne via CB des 17€50 d'un abonnement d'un an avec le choix de la période.

J'avais signalé aux responsable de la SNCF l'incohérence de devoir envoyer à une autre adresse un dossier papier que l'on demande au guichet de la gare. Alors que nous pouvons payer d'un coup TER + TCL+ TAG + Ruban.

Eric

 

http://www.ter.sncf.com/rhone-alpes/gares/services/ter-velo

Découvrez les consignes collectives TER+VÉLO grâce à une offre exceptionnelle à moitié prix!

Principe de l'offre

  • Abonnement mensuel : 1 mois acheté = 1 mois offert
    soit 5€ pour les 2 mois
  • Abonnement annuel : 50% de réduction
    soit 17,50€ l'année au lieu de 35€
  • Abonnement annuel 2 consignes : 50% de réduction
    soit 20€ l'année au lieu de 40€ pour 2 consignes


Validité

  • Toutes les consignes collectives de la région Rhône-Alpes 
  • Du 1er novembre au 31 décembre 2014
    Souscription possible dès maintenant pour votre réduction de novembre


Vous avez envoyé un dossier d'inscription au plein tarif pour novembre et décembre ?
Vous serez automatiquement contacté pour bénéficier de la réduction.
En ligne, le montant réduit est automatiquement pris en compte pour ces 2 mois.

18/10/2014

LYON. SNCF : perturbations à prévoir aux guichets, jusqu’à lundi

http://www.leprogres.fr/rhone/2014/10/18/sncf-perturbatio...

Publié le 18/10/2014 à 06:43

« La SNCF liquide ses points de vente au niveau national. En moins de deux ans, 32 postes ont été supprimés. Les gares de Perrache, Part-Dieu, ainsi que des boutiques lyonnaises ont été concernées.

En quatre mois, entre avril et juillet, trois boutiques ont fermé à Lyon : celles de Préfecture, Gratte-Ciel et Monplaisir », souligne Gilles Bompard. Le délégué CGT dénonce « une attaque contre le service public et une dégradation des conditions de travail ».

Ainsi, pas de guichets ouverts vendredi, en gare de Perrache – la gare la plus touchée – où les files d’attente s’allongeaient aux automates, surtout que deux sur six étaient en « carafe » le midi. Des perturbations ont également été enregistrées en gare Part-Dieu, ainsi qu’à Jean-Macé.

« Les clients peuvent circuler et se procurer leurs moyens de transport par les moyens qu’ils demandent », a précisé de son côté la direction de la communication SNCF en référence, notamment, à l’achat de billets en ligne. Le préavis de grève de la CGT, qui proteste contre d’autres suppressions de postes à venir, dont un de maîtrise à Perrache, court jusqu’à lundi matin.

D. M.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu