Avertir le modérateur

19/05/2015

La SNCF déménage sa direction des TER à Lyon

http://www.lesechos.fr/pme-regions/actualite-pme/02178438...

Les Echos | Le 19/05 à 19:47
Logo de la SNCF - DRLogo SNCF
 

Près de 500 postes seront transférés de Paris à Lyon au printemps 2016. Reste à convaincre les collaborateurs de quitter la région parisienne.

Près de 500 postes à transférer de Paris à Lyon : pour la SNCF, l’enjeu est de taille. Au printemps 2016, la Direction générale régions et intercités, en charge des TER, inaugurera ses nouveaux locaux, à Lyon. La SNCF mise sur l’attractivité de la ville, et sur la rénovation du quartier de la gare, appelé à devenir le second quartier d’affaires français. La direction des TER occupera la Tour Incity, emblème du nouveau Part Dieu. Restait à convaincre les collaborateurs de quitter la région parisienne. L’opération a pris deux ans. Dès l’automne 2013, la SNCF a organisé avec l’Aderly, l’agence locale pour le développement économique, un forum « Vivre et travailler à Lyon », un événement destiné à valoriser l’offre lyonnaise en termes de logements, d’écoles, de loisirs et d’activités culturelles. Seconde étape : sécuriser les conditions matérielles d’arrivée. Chaque salarié volontaire bénéficie ainsi d’un week-end de reconnaissance avec sa famille, de la recherche d’un logement et de la prise en charge de son déménagement. Le conjoint peut être accompagné dans sa recherche d’emploi. Pour les enfants, l’Aderly assure une présentation de l’offre scolaire et universitaire de la ville. Enfin, en juin, la SNCF tiendra des journées portes ouvertes dans les futurs bureaux. Le dispositif est relayé par un site Internet, et un blog permet d’échanger bons plans et conseils.

Accompagner

Pour autant, la SNCF a dû répondre aux inquiétudes des salariés : travail du conjoint, intégration sociale, scolarité des enfants. « Ce sont les questions qui préoccupent le plus les candidats à la mobilité. Nous les avons en partie levées lors du forum  », assure Agnès De Rauglaudre, qui dirige le projet. En interne, cette mobilité bouscule les habitudes et les modes de travail. Les managers restés à Paris doivent reconstituer leurs équipes à Lyon. Un « accompagnateur RH de la mobilité » a même été désigné au sein de l’entité. « Nous voulons développer le travail à distance et insuffler une nouvelle culture professionnelle qui ne repose pas nécessairement sur la présence physique », ajoute la responsable. Les salles de réunions du nouveau siège seront équipées pour les téléconférences et les salariés disposeront d’une base d’outils de communication regroupant mails, vidéos, et fonctions de partage de documents. Certes, on est à la SNCF, mais « pas question de multiplier les allers-retours entre Paris et Lyon », insiste Agnès de Rauglaudre.

12/05/2015

Rhône-Alpes : ce que prévoit le plan Etat-Région signé par Valls et Queyranne

http://www.lyonmag.com/article/72693/rhone-alpes-ce-que-p...

12-05-2015 à 08:11

DR Franck Trabouillet / RRA

DR Franck Trabouillet / RRA

A l’occasion de sa visite à Lyon ce lundi, le Premier ministre s’est arrêté à la mi-journée au siège du conseil régional dans le 2e arrondissement.

C’est là qu’il a signé avec Jean-Jack Queyranne le contrat de plan État-Région (CPER) 2015-2020 ; un document par lequel l’État et une région s'engagent sur la programmation et le financement pluriannuels de projets importants.

Concrètement, près de 4,5 milliards d'euros seront consacrés à ces projets, auxquels s'ajoute 1,5 milliard d'euros au titre de la politique de la ville et du renouvellement urbain.
La priorité a été donnée au volet ferroviaire avec respectivement 253 et 298,7 millions d’euros de l’État et de la Région avec notamment au bout la modernisation du nœud ferroviaire lyonnais (NFL) qui passera entre autres par la création d’une douzième voie (voie L) en gare de Part Dieu, l’achèvement de l’opération sur les voies J et K en gare de Perrache, des aménagements sur les différents secteurs du nœud ferroviaire (installations de retournements à Vénissieux et Guillotière, adaptation du plan de voie en gare de Perrache, aménagements ponctuels favorisant la régularité sur l’axe Saint-Fons-Grenay…)…

360 millions d’euros seront consacrés à l’Enseignement supérieur ; cela se traduire par exemple à Lyon par le regroupement des équipes du Centre International de Recherche en Infectiologie dans des locaux adaptés au Biodistrict de Gerland.
Du côté du numérique, l’État accordera 387 millions d’euros afin que Rhône-Alpes puisse développer ma couverture très haut débit sur son territoire dans le cadre du plan "France Très haut Débit".
La transition écologique et énergétique recevra 287,4 millions d’euros tandis que le volet de la culture se verra attribuer 18,2 millions d’euros de l’État et 25,5 millions d’euros de la Région.

06/05/2015

Lyon Part-Dieu : des retards causés par le vent ce mardi matin

http://www.lyonmag.com/article/72527/lyon-part-dieu-des-r...

05-05-2015 à 08:09

LyonMag

LyonMag

Près de deux heures de retard pouvaient être appliquées aux TGV au départ de Lyon Part-Dieu et à destination de la Gare de Lyon à Paris.

En cause, "des vents violents dans la région lyonnaise" qui ont causé "la panne d'un feu de signalisation à la sortie de Lyon" selon la SNCF. La vitesse a donc été considérablement réduite dans ce secteur de la gare de la Part-Dieu. Il est vrai que des rafales de vent, jusqu'à 80km/h, ont été enregistrées à Lyon.

Toutefois, les retards enregistrés ne concernaient que les trains très matinaux. Passée 8h, un retour à la normale était espéré par la SNCF. Il est conseillé toutefois aux voyageurs de consulter le site infolignes avant de se rendre à la gare.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu