Avertir le modérateur

07/10/2014

Incendie aux abords des voies à proximité de Vénissieux le 6 octobre 2014

Message de la SNCF reçu par un de nos adhérent :

Vers 16H30 un conducteur de train signale un début d’incendie aux abords des voies entre Saint Fons et Vénissieux.
Vers 16H40, l’intervention des pompiers a nécessité l’arrêt des circulations sur les deux voies jusqu’à 18H45.
La circulation des trains entre Lyon Perrache et Vénissieux est assurée par des itinéraires détournés qui ne permettent pas la desserte de la gare de Lyon Jean-Macé.
SNCF a déposé plainte pour les conséquences de cet incendie dont l’origine n’est pas pour l’heure déterminée.

Veuillez nous excuser pour les désagréments occasionnés.

Dommage que ce ne soit pas facile d'accès comme type information

06/06/2014

Les doléances des usagers de la ligne Lyon/St-André-le-Gaz

http://www.ledauphine.com/isere-nord/2014/06/04/les-dolea...

Face aux représentants de la Région, de la SNCF, de RFF, une trentaine d’usagers a exprimé les raisons de son insatisfaction.

Les intervenants ont dû faire face à l'insatisfaction des usagers

Une réunion du comité de la ligne SNCF Lyon/Saint André-le-Gaz a eu lieu mardi dans les locaux du lycée horticole de La Tour-du-Pin. C’est un moment d’échanges entre les représentants de la région Rhône-Alpes, de la SNCF, de Réseau ferré de France, et les usagers.

La rencontre a débuté par la présentation des résultats d’une enquête sur les déplacements régionaux. Les attentes prioritaires des voyageurs s’articulent autour de l’information, le confort sur les quais et à bord, la sécurité et la propreté. Cette enquête a immédiatement été contestée par les membres de l’association dauphinoise des usagers du train (Adut) qui lui reprochent de ne pas prendre en compte la ponctualité.

La présentation des nouveaux services “TER Mobile” par Benoit Chatenet de la SNCF, n’a pas suffi à dissiper l’insatisfaction ambiante. Il a fallu toute la fermeté de la présidente du comité de ligne Elyette Croset-Bay, pour que les débats s’apaisent.

Après la ponctualité, qui est leur principal grief, les usagers dénoncent une dégradation globale du service avec des trains supprimés, en sous-capacité, et un manque d’information. Leur inquiétude est d’autant plus vive que le trafic augmente de 8 % chaque année. Ce qu’ils souhaitent, c’est un plan d’action précis pour la modernisation de la ligne. Elyette Croset-Bay reconnaît que « cette ligne est malade », mais les travaux d’infrastructures nécessaires exigeraient des moyens financiers énormes. Seul le prochain réaménagement de la gare de Saint-André-le-Gaz, annoncé par Damien Caraboeuf de Réseau ferré de France, sera de nature à améliorer la fluidité de la ligne dans un futur proche.

Publié le 04/06/2014 à 21:52

22/05/2014

119 quais rabotés dans 65 gares en Rhône-Alpes et 57 gares concernées en Paca

http://www.ledauphine.com/societe/2014/05/22/119-quais-ra...

Les nouvelles rames sont un poil trop large !

Les nouvelles rames sont un poil trop large !

La bourde de la SNCF va entraîner ces prochaines années des travaux dans 65 gares de la région Rhône-Alpes. 119 quais doivent être sciés de trois centimètres en moyenne. Les études des travaux ont été menées depuis un an et demi. Ils concernent en premier deux axes très fréquentés de la région : Villefranche-sur-Saône/Vienne et Saint-Étienne/Ambérieu, là où sont déployés en premier les nouveaux matériels en 2014 (la région a commandé 40 rames). Les travaux concerneront, pour les villes les plus importantes : 16 quais de la gare de Lyon Part-Dieu (plus des quais de services) ; 10 à Lyon Perrache ; 1 à Vénissieux ; 4 à Grenoble ; 1 à Chambéry ; 1 à Valence ; 1 à Annecy ; 3 au Teil et 1 à La Voulte-sur-Rhône ; 1à Bourgoin ; 2 à La Verpillère et L’Isle-d’Abeau…

En Paca

En Provence-Alpes-Côte d’Azur, 57 gares sont concernées par le problème (trois dans le département du Vaucluse, dont Avignon et Orange). Les travaux ont déjà été menés dans 16 gares, précise la direction régionale de RFF, mais certains se poursuivront jusqu’en 2015, dans les Alpes-de-Haute-Provence et dans les Hautes-Alpes.

Qui payera la facture qui s’élève à 3 millions d’euros ? « C’est RFF. On est propriétaire du réseau et donc responsable », commente Jacques Frossard, directeur Paca. De toute façon, la Région, qui a pris connaissance du problème il y a environ six mois lors d’un comité de pilotage, a prévenu. « On ne paye pas », assure Jean-Yves Petit, vice-président de la Région délégué aux transports, élu des Bouches-du-Rhône.

Publié le 22/05/2014 à 06:04 |Mis à jour il y a environ 1 heures

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu