Avertir le modérateur

15/02/2018

SNCF : radiographie d'une ligne malade

https://www.francetvinfo.fr/economie/transports/sncf/sncf...

À quoi ressemblera la SNCF dans quelques années ? Un rapport sera dévoilé jeudi 15 février sur les mutations nécessaires. Reportage dans une des lignes qui devrait être affectée par les améliorations : Lyon-Chambéry.

https://www.dailymotion.com/video/x6errsa

France 3France Télévisions
Mis à jour le publié le

C'est l'une des pires lignes de France, réputée malade, mais nous avons quand même pris un billet : Lyon-Chambéry, c'est deux trains sur dix en retard en moyenne. Et à peine arrivés dans le TER, nous rencontrons des voyageurs réguliers, à bout de nerfs. Ils continuent pourtant de prendre le train, car l'autoroute est trop chère. Notre train est à l'heure, mais sur les quais d'en face les passagers sont moins chanceux : "40 minutes de retard, c'est tous les jours", commente une voyageuse.

Multiplier par cinq les pénalités de retards

Nous arrivons à Bourgoin-Jallieu, carrefour entre Lyon, Grenoble et Chambéry. Une position dont le maire ne profite pas, car la ligne est "une catastrophe" selon lui. Des problèmes de ponctualité, mais aussi de sécurité. Pour moderniser les lignes, la région Auvergne-Rhône-Alpes prévoit d'investir 120 millions d'euros sur cinq ans. Elle a aussi signé un nouvel accord avec la SNCF qui prévoit de multiplier par cinq les pénalités si les trains sont en retard.

20/01/2018

À la suite d’une panne d’aiguillage, à Pressins L’Adut interpelle la SNCF, qui ne fera aucun geste financier

Bonjour,

Veuillez-trouver ci-joint l'article du Dauphiné Libéré paru le 11 janvier 2018 au sujet de l'indémnisation que l'ADUT avait demandé à la SNCF sur la panne d'aiguillage.

20180111 - À la suite d’une panne d’aiguillage, à Pressins L’Adut interpelle la SNCF, qui ne fera aucun geste financier.pdf

 

04/12/2017

Les perturbations sur la ligne Lyon-Chambéry vont se poursuivre

http://www.lyoncapitale.fr/Journal/Lyon/Actualite/Actuali...

Par Antoine Sillières

Publié le 02/12/2017  à 17:02

Les techniciens se sont aperçus que la pièce commandée par la SNCF pour pallier la panne intervenue mercredi n'était pas la bonne.

Un TER en gare de la Part-Dieu © Tim Douet
© Tim Douet
Un TER en gare de la Part-Dieu.

La ligne Lyon-Chambéry restera perturbée jusqu'à mardi au moins. La SNCF a indiqué que la panne intervenue mercredi 29 novembre sur un aiguillage à hauteur de la commune de Pressins, en Isère, n'avait pu être traitée. Et pour cause la pièce commandée pour procéder à la réparation n'était pas adaptée. 

Une commande avait pourtant été immédiatement passée "auprès du centre de fabrication à Moulin Neuf, dans la région parisienne", assure la SNCF. Et, par chance, une pièce "équivalente était en stock dans ce centre". Celle-ci a été reçue vendredi soir. La situation aurait donc pu reprendre normalement samedi, comme annoncé dans la semaine. 

C'était avant que les techniciens de la SNCF ne se rendent compte que cette pièce, de 1,5 tonnes, "ne correspondait pas exactement aux spécificités techniques demandées", explique la SNCF. Une nouvelle pièce a été commandée et devrait être livrée lundi. Les travaux de réparation devraient donc pouvoir être effectués dans la nuit de lundi à mardi, et le trafic reprendre normalement dès le lendemain. Si toutefois les conditions météo permettent l'intervention des techniciens. 

Pour l'heure, comme depuis mercredi, les TER de la ligne sont détournés par Ambérieu-en-Bugey dans le sens Chambéry-Lyon, alors que des autobus assurent la desserte des gares intermédiaires. Aucune pertubation en revanche en direction de Lyon.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu