Avertir le modérateur

17/11/2018

Les usagers du train redoutent déjà 2019

https://www.ledauphine.com/isere-nord/2018/11/17/les-usag...

Par J.A.M. | Publié le 17/11/2018 à 06:05

Entre grève et travaux, 2018 aura été difficile. Et l’Adut pronostique déjà une année 2019 compliquée pour les usagers…  Photo Le DL

Mercredi 14 novembre à Bourgoin-Jallieu, c’était l’heure du bilan pour l’Association dauphinoise des usagers du train (Adut), qui œuvre en faveur de l’amélioration des conditions de transports des voyageurs sur la ligne ferroviaire Lyon-Saint-André-le-Gaz/Chambéry/Grenoble.

Si cette assemblée générale a permis de renouveler le conseil d’administration et la coprésidence, l’accent a surtout été mis sur les actions menées au cours de l’année 2018 et celles à venir.

« 2018 a été une année particulièrement difficile pour les usagers » constate Patrice Belvegue, l’un des cinq coprésidents de l’association. S’il a salué la suppression du passage à niveau situé à Saint-Pierre-de-Chandieu, il est aussi revenu sur le gros point noir de 2018 : la grève. « Avec le peu de grèves en 2017, on s’était dit que la direction de la SNCF et les syndicats représentant les salariés avaient compris que les jours de grève ne pouvaient que nuire à leurs intérêts… ». Car oui, la grève perlée qui a affecté la SNCF d’avril à juin a contraint des voyageurs à se (re) tourner vers la voiture.

Le chantier de la gare de La Part-Dieu va affecter tout le trafic

 Et l’année 2019 risque d’être du même acabit. « Il va y avoir du boulot pour l’association dans les années à venir », pronostique Patrice Belvegue. Les adhérents appréhendent tout particulièrement le grand chantier qui attend la gare Lyon Part-Dieu d’ici le mois de décembre et jusqu’en 2021. Avec des incidences sur tout le trafic régional. À ce titre, une pétition a été lancée début novembre dans l’Avant-Pays savoyard pour dénoncer une “suppression de 75 % des trains sur la ligne Lyon-Chambéry” en raison de ce chantier dans ce secteur.

Si plusieurs idées d’actions ont été partagées, rien de concret n’a été décidé lors de l’assemblée générale. Mais il est fort probable que l’Adut décide de passer à l’action dans les semaines à venir.

13/11/2018

Pétition : Maintien de 2 trains par heure sur le trajet La Verpillère - Lyon Part Dieu

https://www.change.org/p/ter-aura-sncf-maintien-de-2-trai...

 Suite à la déviation d'un train sur 2 à destination de Lyon, seul un TER par heure au départ de la gare de la Verpillère desservira la gare Lyon Part Dieu, y compris en période de pointe. L'association ADUT s'est déjà manifestée auprès des mairies, de la CAPI et du Conseil Général. Afin de pouvoir optimiser la prise en compte de notre mécontentement, signez cette pétition pour le maintien de 2 trains par heure sur ce trajet .

29/10/2018

Les doléances des usagers du train

https://www.ledauphine.com/isere-nord/2018/10/29/les-dole...

Par Myriam ELFY | Publié le 29/10/2018 à 06:04

Les travaux prévus en gare de La Part-Dieu à compter de décembre auront des incidences sur la ligne TER Lyon/Saint-André-le-Gaz/Grenoble – Chambéry  Photo archives Le DL

Les travaux prévus en gare de La Part-Dieu à compter de décembre auront des incidences sur la ligne TER Lyon/Saint-André-le-Gaz/Grenoble – Chambéry Photo archives Le DL

«On n’est absolument pas contre les travaux envisagés à partir du 9 décembre en gare de La Part-Dieu à Lyon [travaux qui doivent durer trois ans, NDLR]. La gare va perdre 20 % de sa capacité pendant cette période et tout ce que nous souhaitons, c’est que l’impact sur les voyageurs soit le plus faible possible », annonce Patrice Belvègue co-président de l’Adut (Association dauphinoise des usagers du train). Cette association, créée en 1979, compte environ 500 adhérents. De quoi peser un peu et de pouvoir adresser des doléances à la SNCF et à la Région.

Le dernier courrier adressé par l’association au directeur régional de TER Aura SNCF Mobilité remonte au 28 octobre. Selon Patrice Belvègue, il s’agit de commentaires pour essayer d’améliorer le transport des voyageurs des lignes 01 (Grenoble/Lyon) et 54 (Chambéry/Lyon) dans le cadre du service 2019. Dans les deux cas, c’est de la ligne “Lyon/Saint-André-le-Gaz/Grenoble – Chambéry” dont il est question. À compter du 9 décembre, en gare de La Verpillière, selon l’association, « les voyageurs de cette gare n’auront qu’un train par heure à destination de la gare de Lyon Part-Dieu le matin entre 6 h 27 et 8 h 27 et qu’un seul train par heure provenant de la gare de Lyon Part-Dieu entre 16 h 14 et 18 h 14, alors que les gares de Bourgoin-Jallieu et de La Tour-du-Pin auront deux trains par heure sur les mêmes créneaux. » Les usagers du train demandent donc des arrêts supplémentaires.

L’Adut s’inquiète aussi des correspondances pour les voyageurs de l’Avant-Pays savoyard et de Chambéry. Elle demande qu’en cas de retard de correspondance des trains (ou autocars) venant de Chambéry ou venant de Lyon, les trains allant sur Lyon ou quittant Bourgoin-Jallieu ou Saint-André-le-Gaz pour Chambéry attendent systématiquement les trains ou autocars en retard.

Par Myriam ELFY | Publié le 29/10/2018 à 06:04

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu