Avertir le modérateur

15/05/2013

L'Isle-d'Abeau Une consigne à vélos à la gare

http://www.ledauphine.com/isere-nord/2013/05/15/une-consi...

Une consigne à vélos à la gare
 la Région Rhône-Alpes vient d’installer une consigne collective à vélos à la gare SNCF de l’Isle d’Abeau. À cette occasion et pour information, des ...

27/09/2012

Un homme se jette sous un train

http://www.ledauphine.com/isere-nord/2012/09/23/un-homme-...

Drame Hier en début d’après-midi sur la voie Grenoble-Lyon

Après le drame, le train en cause a été immobilisé en gare de L’Isle d’Abeau et le trafic ferroviaire a été perturbé durant plusieurs heures, le temps de permettre aux enquêteurs de procéder au constat. Le DL/JLC

Après le drame, le train en cause a été immobilisé en gare de L’Isle d’Abeau et le trafic ferroviaire a été perturbé durant plusieurs heures, le temps de permettre aux enquêteurs de procéder au constat. Le DL/JLC

Hier vers 14 h 30, un homme s’est jeté sous un TER qui circulait dans le sens Grenoble-Lyon.

Le train express régional venait de quitter la gare de Bourgoin-Jallieu et n’était qu’à un kilomètre de celle de L’Isle d’Abeau.

À la sortie d’une légère courbe, à la hauteur du nouveau collège de Champoulant, un homme a soudain surgi des buissons pour plonger littéralement sous la motrice du train.

Surpris, le conducteur n’a rien pu faire pour empêcher le drame, sinon stopper le TER, à hauteur de la gare de L’Isle d’Abeau, afin de donner l’alerte.

Les gendarmes de la compagnie de L’Isle d’Abeau, les pompiers de Bourgoin-Jallieu et de Saint-Quentin-Fallavier, ainsi qu’une équipe de la SNCF, sont rapidement arrivés sur place pour établir un terrible constat. Sur les rails, gisait le cadavre déchiqueté d’un homme, dont l’identité était encore inconnue hier soir, aucun papier n’ayant été retrouvé sur lui. Le trafic perturbé durant plusieurs heures

Le train en cause est resté en gare, le temps qu’un conducteur d’astreinte puisse être conduit sur place pour remplacer son collègue, comme le prévoit le règlement de la SNCF.

Le trafic ferroviaire a été interrompu sur les deux voies jusqu’à 17 heures. Selon la SNCF, quatre TER et un TGV ont été bloqués à cause du drame, avec des retards allant jusqu’à deux heures. En début de soirée, le trafic était revenu à la normale sur la ligne.

par J.-L. C. le 24/09/2012 à 06:01

04/07/2012

« Notre ligne est toujours malade, mais elle va mieux »

http://www.ledauphine.com/isere-nord/2012/06/27/notre-lig...

TER Usagers de la ligne Lyon/Saint-André-le-Gaz/Chambéry/Grenoble

Si l’association des usagers du train de la ligne Lyon/Saint-André-le-Gaz/Chambéry/Grenoble constate que des efforts ont été faits, elle relève toujours des points critiques dont l’état de l’équipement de la voie.

Si l’association des usagers du train de la ligne Lyon/Saint-André-le-Gaz/Chambéry/Grenoble constate que des efforts ont été faits, elle relève toujours des points critiques dont l’état de l’équipement de la voie.

TRAINS TER

Forte de plus de 300 adhérents, l’association des usagers du train de la ligne Lyon/Saint-André-le-Gaz/Chambéry-Grenoble (Adut) a tenu son assemblée générale à la gare de L’Isle d’Abeau. « Notre ligne est toujours malade, mais elle va mieux » a livré en guise de préambule le président Patrice Belvegue. Il détaillait ensuite la régularité des trains qui est de 90  % au niveau régional.

« Sur notre périmètre, les résultats les plus mauvais sont ceux de Lyon Part-Dieu/Chambéry avec un taux de 71  %. Par contre, Saint-André-le-Gaz/Grenoble, avec 92,3  %, et Lyon Perrache/Saint-André-le-Gaz (89,2 %) obtiennent de bons résultats et Lyon Part-Dieu/Grenoble, avec 81,8 %, est en progression ».

« De plus en plus d’usagers voyagent debout »

Deux situations qualifiées de critique ont été pointées. Tout d’abord, la saturation de la gare de la Part-Dieu à Lyon : « Au moindre aléa c’est tout le service qui est bloqué » rappelait le président.

Ensuite, l’usure des équipements fixes de la ligne, caténaires et passages à niveau. « La circulation est plus dense d’année en année et ils sont de plus en plus sollicités. »

Le taux de fréquentation 2011 est en augmentation de 5 à 10 % selon les destinations par rapport à 2010 et comme les dessertes n’ont pas augmenté, les conditions de transports sont de moins en moins agréables pour les usagers : « À certaines heures, les usagers voyagent debout », témoignait l’un des adhérents, « et les vélos dans les trains deviennent problématiques car ils occupent de la place ».

Patrick Belvegue évoquait ensuite la réapparition de trois projets à moyen et long terme. Tout d’abord, concernant l’autoroute ferroviaire alpine, la zone de chargements des convois hors gabarit se ferait vers Grenay et les convois emprunteraient ensuite la voie unique pour rejoindre Chambéry, Aiton et l’Italie. Ce qui ne plaît pas à l’Adut : « Il y a déjà trop de trains différents sur notre ligne ».

Le contournement ferroviaire de l’agglomération lyonnaise se précise avec le projet de mise à 3 ou 4 voies de la ligne Lyon/Grenoble entre Saint-Fons et Grenay (2 014/2 015) qui pourrait se prolonger jusqu’à Bourgoin-Jallieu.

Enfin, le coût prohibitif de la future liaison Lyon-Turin est dénoncé par l’assemblée : « Les lignes existantes sont malades et nécessitent des travaux urgents dont les crédits nous sont refusés. Et pendant ce temps, on investit près de 30 milliards d’euros dans cette ligne qui ne concernera que très peu d’usagers. »

par Pierre VIALLET le 28/06/2012 à 06:01

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu