Avertir le modérateur

08/12/2014

Nouveaux horaires des TER: la desserte de Grenoble toujours en souffrance, selon l'ADTC

http://france3-regions.francetvinfo.fr/alpes/2014/12/08/n...

L'Association pour le Développement des Transports en Commun à Grenoble fait part de sa déception sur les nouveaux horaires des TER, prévus pour le 14 décembre. L'association a pris l'habitude d'interpeller la SNCF à bon escient, faisant remonter les réflexions des usagers. 

  • France 3 Alpes
  • Publié le 08/12/2014 | 17:03

 

© Franck Grassaud - France 3 Alpes
© Franck Grassaud - France 3 Alpes

"En face d'un point positif, avec la création d'un train, on constate une série de dégradations de l'offre", commente l'ADTC à la veille de ces nouveaux horaires. Le côté positif évoqué, c'est la création d'un train: Grenoble 8h06 – Chambéry 9h06. Le côté négatif est beaucoup plus long à expliquer!

L'association cite précisément:
- la suppression de plusieurs trains entre Grenoble et Gières avec une diminution du nombre d'arrêts dans les gares d’Echirolles et Gières
- la suppression du train de 10h03 entre Grenoble et Chambéry, entraînant l'absence de trains périurbains entre ces deux villes pendant 3 heures 1/2
- la dégradation des liaisons entre Grenoble et les vallées de la Maurienne et de la Tarentaise, avec une augmentation du temps de parcours de 20 minutes et une première arrivée à Grenoble repoussée de 7h27 à 8h23 le matin.

Le TGV passe, le TER décale

Selon l'association, "la priorité donnée aux horaires des TGV" explique ces changements. L'arrêt de presque tous les TGV Paris-Grenoble en gare de Lyon Saint-Exupéry engendrerait un décalage des horaires et même des suppressions de TER. 

Et l'ADTC de rappeler: "c'est en proposant une offre en transports collectifs attractive qu'on pourra inciter les automobilistes à prendre les TER". Ses propositions sont concrètes: 
- le retour d'un véritable cadencement pour les liaisons Rives – Voiron – Grenoble – Echirolles - Gières, de façon à pouvoir traverser rapidement l'agglomération de Grenoble
- la remise en circulation de trains régulièrement répartis toute la journée pour combler les trous de 3 heures, voire plus, dans la desserte périurbaine entre Saint-Marcellin, Grenoble et Chambéry
- des liaisons en soirée qui font défaut actuellement
- vers Genève, il n'y a pas de train entre 8 heures et 12 heures
- vers l'Italie, seules des liaisons par TGV sont proposées

Mouvement de grève local du lundi 8 au vendredi 12 décembre 2014 (Seulement Ligne 62)

Bonjour,

Cette grève se limite juste sur Grenoble donc la ligne 62 et dans un seul sens de St André le Gaz à Grenoble.

seul 2 trains sont représentés :


http://cdn.ter.sncf.com/medias/PDF/rhone_alpes/62_GRENOBL...

on ne sait pas si c'est seulement ces 2 trains N°885117 et 885119 qui circulent ou pas ?

Superbe communication comme toujours en ces temps de fête !

Eric

05/12/2014

Transports urbains: appels à la grève les 20 et 27 décembre, notamment à Grenoble

Vous connaissez la chanson une grève peut en cacher une autre :

http://france3-regions.francetvinfo.fr/alpes/2014/12/05/t...

Force ouvrière appelle les salariés des transports urbains et des autocars à "cesser le travail" les samedis 20 et 27 décembre pour protester contre la hausse de l'insécurité. La ville de Grenoble est concernée. 

  • France 3 Alpes avec AFP
  • Publié le 05/12/2014 | 15:40
© France 3 Alpes
© France 3 Alpes
Des préavis de grève de 24 heures ont été déposés par le syndicat FO, notamment dans l'agglo grenobloise, pour les 20 et 27 décembre. Les usagers des bus et trams risquent donc de voir leurs trajets perturbés. A l'échelon national, le syndicat espère "être entendu et reçu" par le gouvernement pour évoquer le malaise de la profession, qui fait face "tous les jours à des agressions". Seule FO-Transports appelle à la grève.

L'Etat est "resté sourd aux légitimes revendications des salariés (...) sur les problématiques sécuritaires", dénonce la Fédération nationale des transports et de la logistique FO-UNCP dans un communiqué, avant de s'interroger: "faudra-t-il un mort pour se faire entendre, comprendre?".

Force ouvrière avait déjà exigé une réunion "urgente" sous l'égide de l'Etat, le 24 novembre dernier, sous peine d'un "conflit majeur" pendant les fêtes de Noël.
En cas de statu quo, le syndicat menace d'appeler également à la grève lors des week-ends du mois de janvier.
 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu