Avertir le modérateur

07/10/2015

Perturbations à prévoir jeudi 8 octobre sur les lignes de bus et de tram de Grenoble

http://france3-regions.francetvinfo.fr/alpes/isere/grenob...

En raison d'une manifestation dans le centre-ville de Grenoble, jeudi 8 octobre, d'importantes perturbations sont à prévoir sur les lignes du réseau TAG (Tram et Bus) entre 9h30 et 13 heures.

  • France 3 Alpes avec communiqué
  • Publié le 07/10/2015 | 12:10, mis à jour le 07/10/2015 | 12:10
© DR

© DR

 

Bus

A partir de 9h30, la ligne de bus C1 sera interrompue entre Docteur Mazet et Chavant, les lignes C1 et 17 seront limitées à l'arrêt Foch-Ferrié, les lignes 14 et 15 seront limitées à Flandrin-Valmy, la ligne C4 sera limitée à Chavant. Les lignes 12, 13 et 16 seront déviées dans les deux sens, pour la ligne 12 entre Chorier-Condorcet et Madeline, pour la 13 entre Chavant et Mutualité, et enfin pour la 16 entre Gustave Rivet et Mutualité. 

Les autres lignes peuvent subir d'importants retards au croisement des cortèges.

Tram

A partir de 9h30, la circulation des lignes de tram A, B et E sera interrompue dans le centre-ville de Grenoble, entre Gares et Verdun-Préfecture pour la ligne A, entre Gares et Sainte-Claire - les Halles pour la ligne B et entre Condorcet et Esplanade centre pour la ligne E. 

Toute l'information en temps réel sur InfoTrafic 04 38 70 38 70 ou www.tag.fr, en stations de tram et sur twitter @Tag_Grenoble.

06/10/2015

Avis aux cyclistes de Grenoble : le vélo est bénéfique pour la santé même dans une grande ville polluée

http://france3-regions.francetvinfo.fr/alpes/isere/avis-a...

La pratique du vélo dans une grande ville est bénéfique pour la santé même en tenant compte de l'effet néfaste de la pollution atmosphérique et du risque d'accident pour les cyclistes, selon une étude qui vient d'être publiée.

  • France 3 Alpes avec AFP
  • Publié le 06/10/2015 | 09:17, mis à jour le 06/10/2015 | 10:32
© AFP

© AFP

Voilà une information qui devrait rassurer les cyclistes grenoblois et inciter les autres à sortir les bicyclettes : les bénéfices du vélo pour la santé "sont largement supérieurs aux risques associés" à l'inhalation de polluants dans l'air et à l'exposition accrue aux accidents de la route, selon ce travail publié dans la revue Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) de l'Institut de veille sanitaire (Invs).

Dans le cadre d'un programme de recherche européen baptisé Tapas, une étude a été conduite sur l'agglomération de Barcelone qui compte 3,2 millions d'habitants, pour évaluer l'impact global sur la santé d'une réduction des trajets en voiture au profit de mode de déplacements "actifs": vélo, marche à pied et transports publics.

Plusieurs scénarios ont été étudiés, notamment l'impact pour la santé de l'introduction en 2007 d'un réseau municipal de vélos en libre service. 

La chercheuse française Audrey de Nazelle (attachée à l'Imperial College de Londres) qui signe ce travail, a également étudié plusieurs hypothèses de réduction des déplacements en voiture au profit d'un recours accru à la marche et aux transports en commun. "Quel que soit le scénario, les bénéfices pour la santé liés au passage d'un mode de transport passif à un mode de transport actif sont largement supérieurs aux risques associés à une augmentation de l'inhalation de polluants atmosphériques et à une plus grande exposition aux accidents de la route", estime-t-elle.

En particulier, selon le "modèle" retenu pour cette étude, le système de vélos en libre-service "aurait permis, en augmentant l'activité physique des individus d'épargner 12 vies par an contre une augmentation de 0,03 décès par an dus aux accidents de la circulation et 0,13 décès par an liés à une inhalation plus importante de polluants" durant ces trajets.

La pratique du vélo et de la marche à pied a un impact positif direct sur la santé. Pour ce travail, la chercheuse a évalué l'effet bénéfique d'une activité physique accrue par ces déplacements sur les maladies cardiovasculaires, démences, diabètes de type 2 et cancers du sein et du côlon.

En outre, la pratique du vélo et de la marche bénéficie non seulement aux cyclistes et marcheurs, mais aussi à la population générale d'une ville en réduisant le niveau de pollution, souligne l'étude. Par exemple "la mise en service des vélos en libre-service à Barcelone a conduit à une réduction des émissions de CO2, estimée à 9.000 tonnes chaque année".

Toutefois les bénéfices sur la santé de la population générale d'un air un peu plus pur sont "beaucoup moins importants que les bénéfices liés à l'activité physique" du vélo et de la marche pour ceux qui les pratiquent, indique ce travail.

On estime que 2 à 15% des transports se font à vélo dans les grandes villes françaises (source Plan national vélo de 2012). Dans certaines villes européennes (en particulier dans le nord) comme Amsterdam ce taux dépasse 20%. En France, la pratique du vélo entre domicile et travail sera encouragé, a annoncé la semaine passée la ministre de l'Environnement Ségolène Royal, avec la mise en place d'une indemnité kilométrique versée aux salariés cyclistes par des employeurs volontaires.

30/09/2015

OUIBUS, filiale de la SNCF, s'associe à un autocariste de l'Isère pour de nouvelles liaisons au départ de Lyon et Grenoble

http://france3-regions.francetvinfo.fr/alpes/isere/grenob...

Un de plus! On ne compte plus les compagnies qui entendent profiter de la Loi Macron pour nous faire voyager différemment. OUIBUS promet des départs de Lyon et Grenoble, grâce à un partenariat avec Faure, une entreprise familiale de l'Isère qui transporte des voyageurs depuis 1848. 

  • Par Franck Grassaud
  • Publié le 30/09/2015 | 11:07
© Ouibus

© Ouibus

Après Europe Autocars, autocariste implanté à Saint-Pierre-d'Allevard, qui va travailler avec l'allemand FlixBus et ses bus vert pomme, la loi Macron donne aussi des ailes aux Cars Faure, dont le siège social est à Valencin. La société va participer au développement de OUIBUS dans la région Rhône-Alpes.

Ce partenariat devrait permettre de créer plus de 60 emplois dans la région, principalement des "Capitaines" expérimentés (chauffeurs), qui seront formés à l'accueil et au service des clients.

A l'occasion de l'ouverture du marché domestique de l'autocar, la jeune filiale de la SNCF va lancer plusieurs nouvelles lignes au départ de Lyon et Grenoble. 

Quelles offres? 

La compagnie reliera bientôt Lyon à 11 villes de France et d'Europe, en ouvrant notamment des liaisons nationales vers Paris La Défense, Marseille et Nice.

A partir du 5 octobre, OUIBUS renforcera fortement son offre vers Paris, augmentant progressivement le nombre de fréquences entre Lyon Perrache et Paris Bercy, jusqu'à 10 allers-retours quotidiens. La compagnie créera aussi une liaison directe vers Paris La Défense avec 3 allers-retours quotidiens, à partir de 19 euros.

Le 16 novembre, OUIBUS ouvrira des liaisons de Lyon vers Marseille à partir de 9 euros et vers Nice à partir de 19 euros. Puis, dès le 1er décembre, la compagnie proposera 2 allers-retours par jour vers Grenoble à partir de 5 euros, dans des autocars de 48 à 57 places. Grenoble sera également connectée à Paris Bercy avec 3 fréquences quotidiennes à partir de 25 euros.

Les arrêts OUIBUS se situent à la Gare SNCF de Lyon Perrache et à la Gare Routière de Grenoble.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu