Avertir le modérateur

14/10/2014

Lyon - Chambery La ligne la plus malade de Rhône -Alpes

Bonjour,

La ligne Lyon-Chambéry est la plus terrible de Rhône-Alpes et peut être de France

http://fr.wikipedia.org/wiki/Ligne_de_Saint-Andr%C3%A9-le...

Être usager de cette ligne c'est être sûr de connaitre des retards à répétition.

La ligne cumule le problème d'être à voie unique entre St André le Gaz et Chambéry. Puis de se greffer à la ligne la plus utilisé de Rhône-Alpes qui n'a que 2 voies entre St André le Gaz et Lyon.

Vous ajoutez la jonction à Grenay avec la ligne de TGV méditerranée, et du fret ...

Il faut rajouter le gel des investissements prévu depuis longtemps, comme le doublement de la ligne entre Lyon et raccordement de la ligne de TGV comme cela était prévu. Alors que nous avons besoin cruellement d'investissement sur notre ligne avec +6% d'augmentation d'usagers sur Lyon - Grenoble.

Un président M. Pepy aux abonnés absents à qui nous avons écrit pour lui rappeler que notre ligne était malade, signalé par la SNCF elle même !

Des élus qui se battent pour un projet inutile et stratosphérique comme si nous allions travailler tous à Turin. http://www.chambery.fr/1494-lyon-turin.htm

Retard des trains SNCF, un passager obtient 5.000 euros SNCF Retards trains TGV dessin

Forcement à la fin, tous ces soucis, et j'en ai oubliés, donnent une situation désastreuse pour les pauvres usagers qui subissent chaque jour un véritable calvaire.

Ci dessous un relevé de la ponctualité rapporté par Pascal, membre du CA de l'ADUT, durant un mois de galère :

 19 aout 2014, retard 35 mn à chambery (6 arrêts de PDB à Chambéry, panne train sens inverse à Chambéry). 

21 aout 2014, retard 5 mn à chambery (obstacle voie SAG).

22 aout 2014, retard 52 mn à chambery (attente rame à LPD 50mn, 52 mn BJ).

25 aout 2014, retard 42 mn à chambery (4 mn BJ, stop Lépin 38 mn obstacle voies).

26 aout 2014, retard 10 mn à BJ le matin (car détourné sur RN pour venir en gare).

26 aout 2014, retard 7 mn à chambery (5 mn BJ, ralentis par grenoble).

29 aout 2014, retard 14 mn à chambery (3 mn BJ, ralentis par grenoble, arrêt tunnel).

05 septembre 2014, retard 24 mn à chambery (10 mn mini LPD, 12 mn BJ, croisements).

08 septembre 2014, retard 7 mn à chambery (stoppé à SAG croisement).

09 septembre 2014, retard 3 mn à chambery.

15 septembre 2014, retard 6 mn à chambery (2 mn BJ).

16 septembre 2014, retard 25 mn à chambery (18 mn BJ, gestion trafic, croisement tunnel).
17 septembre 2014, retard 24 mn à chambery (10 mn BJ, ralentis par grenoble, croise PDB, croise tunnel).

18 septembre 2014, retard 10 mn à chambery.
19 septembre 2014, retard 5 mn à chambery (3 mn BJ, TGV avant).
22 septembre 2014, retard 8 mn à chambery (7 mn BJ, grenoble devant retard).

23 septembre 2014, retard 12 mn à chambery (11 mn BJ, grenoble devant retard, gestion trafic).

25 septembre 2014, car matin supprimé, train 7h02 Ok retard 20 mn à BJ.

25 septembre 2014, retard 3/4 mn à chambery (2/3mn BJ).

26 septembre 2014, retard 6 mn à chambery (5 mn BJ, grenoble devant retard, gestion trafic).

30 septembre 2014, retard 45 mn à chambery (6 mn LPD, 26 mn BJ, grenobles devant retard, réutilisation d’un train grenoble).

01 octobre 2014, retard 25 mn à chambery (5/10 mn BJ, gestion trafic, stop PDB).

02 octobre 2014, retard 51 mn à chambery (32 mn BJ, gestion trafic, ralentis, arrêt tunnel

03 octobre 2014, retard 37 mn à chambery (10 mn LPD, 35 mn BJ, gestion trafic).

07 octobre 2014, retard 23 mn à chambery

08 octobre 2014, retard 6 mn à chambery (5/6 mn BJ).

09 octobre 2014, train soir supprimé, retard 1h00, retour CAR 19h00 (TGV panne lyon 15h00).

09 octobre 2014, 1h00 de retard (le 16h40 supprimé),

N'hésitez pas à exprimer ce que vous vivez, les conséquences de ces retards pour vous et votre famille, vos enfants.

Comme on dit : Tout ce qui est écrit sur Internet reste et nous allons tout faire pour que ce soit le cas !

Eric

23/07/2014

Nouvelle autoroute ferroviaire: des tunnels vont devoir être rabotés

http://www.lexpress.fr/actualite/societe/nouvelle-autorou...

Par LEXPRESS.fr, publié le23/07/2014 à 10:52, mis à jour à 10:58

D'après Le Canard Enchaîné, des infrastructures seront modifiées pour laisser passer les trains spéciaux transportant les camions, dans le cadre de la nouvelle autoroute ferroviaire. Ces investissements dépassent les 300 millions d'euros, "subventionnés" par les pouvoirs publics d'après RFF.

 

Nouvelle autoroute ferroviaire: des tunnels vont devoir être rabotés

La troisième autoroute ferroviaire devrait entrer en service en 2016.

 

afp.com/Denis Charlet

On se souvient des TER trop larges. Il y a maintenant les trains spéciaux transportant les camions. D'après une information parue dans Le Canard Enchaîné, des infrastructures devront êtres modifiées, et 14 tunnels rabotés, afin de permettre aux trains qui emprunteront la nouvelle autoroute ferroviaire reliant le Pas-de-Calais aux Landes, de circuler. 

Selon le journal satirique, "les wagons commandés sont trop bas et trop larges pour le réseau actuel. Il faudrait donc raboter, outre les quais, certains tunnels dans le sens de la largeur, ce qui est possible, mais coûteux". Une information confirmée par un expert de RFF, contacté par l'AFP. L'employé de Réseau ferré de France reconnaît la nécessaire adaptation de certaines infrastructures pour permettre aux wagons de "rouler sans difficultés", mais souligne que "c'était connu depuis le départ".  

Une adaptation à 311 millions d'euros

D'après Le Canard Enchaîné, ces adaptations devraient coûter la bagatelle de 311 millions d'euros à RFF. Le responsable de la société interrogé par l'AFP estime toutefois que "c'est 208 millions d'euros pour RFF, tandis que 103 millions d'euros seront dépensés par le concessionnaire, c'est-à-dire la compagnie qui va [exploiter] les trains et les terminaux aux deux bouts, VIIA Atlantique, une filiale de Geodis-SNCF". Par ailleurs, "ces investissements seront subventionnés" par les pouvoirs publics, ce qui ne devrait pas avoir d'impact sur l'endettement de RFF selon lui. 

La mise en service de cette troisième autoroute ferroviaire est prévue pour 2016. Deux autres sont déjà en service. La première relie la France à l'Italie à travers les Alpes, l'autre Perpignan au Luxembourg. Ces autoroutes ferroviaires permettent de transporter par train l'ensemble du camion, cabine incluse.  

Avec

22:07 Publié dans Fret, RFF, SNCF | Lien permanent | Commentaires (0)

26/04/2014

La SNCF ne parvient pas à enrayer la baisse des passagers

http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/auto-transpor...

Par Lionel Steinmann | 24/04 | 06:00

 

Le nombre de voyageurs est en baisse au début de l'année dans les TGV, les TER, les Intercités et les Transiliens.

 

La SNCF va devoir redoubler d'efforts si elle veut augmenter le taux de remplissage de ses trains, notamment de ses TGV. Le groupe a présenté hier des résultats pour le premier trimestre, marqué par une progression modérée du chiffre d'affaires (+1,7 %, à 7,9 milliards d'euros) et surtout par un recul du nombre de passagers transportés dans la plupart de ses activités.

Le TGV, qui a longtemps assuré l'essentiel des profits du groupe, continue de souffrir. Après deux années de recul, le nombre de passagers transportés a de nouveau baissé de 0,6 % au premier trimestre 2014 par rapport à la même période l'année précédente. Le TGV souffre de la crise, mais aussi de la concurrence montante du covoiturage sur les distances courtes.

Les recettes issues de la vente de billets ont chuté encore plus fortement (-3,1 %), malgré la hausse de la TVA de 3 points intervenue au 1er janvier. Pour la SNCF, c'est la conséquence d'une « politique volontariste de petits prix » (l'entreprise parle également de « générosité tarifaire ») destinée à relancer le trafic. De surcroît, la clientèle affaires, à la recherche d'économies, est de plus en plus nombreuse à opter pour la seconde classe au lieu de la première. Cette baisse de la recette unitaire, additionnée au recul de la fréquentation, devrait continuer à dégrader la rentabilité des TGV.

Les autres activités de transport de voyageurs sont également à la peine. Si le trafic des Transilien (les trains en Ile-de-France) n'a diminué que de 0,2 % en voyageurs-kilomètres au premier trimestre, le nombre de passagers dans les TER régionaux a lui baissé de 1,8 % et celui des Intercités (la grande distance hors TGV) de 3,4 %. Seule la filiale Keolis, dédiée au transport de proximité (bus, tramways, métros), affiche une hausse de 6 % de son chiffre d'affaires, grâce notamment à son développement en Australie et aux Etats-Unis.

Du mieux pour Fret SNCF

Les autres moteurs du groupe sont la branche SNCF Infra (entretien des voies), dont l'activité sur les trois premiers mois de l'année, en hausse de 3,9 %, reste portée par le grand plan de rénovation du réseau ferroviaire, et le transport de marchandises (+ 1,7 %), qui semble sortir de la crise contrairement à l'activité voyageurs. Enfin, pour le deuxième trimestre d'affilée, le fret ferroviaire est en croissance (+ 2,4 %), ce qui laisse penser que le point bas de cette activité a été atteint, après des années de dégringolade et des centaines de millions d'euros de pertes.

Lionel Steinmann, Les Echos

13:46 Publié dans Fret, SNCF, TER, TGV | Lien permanent | Commentaires (0)

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu