Avertir le modérateur

01/05/2016

Contournement fret : Paris demande de nouvelles études, une manifestation samedi à Feyzin

http://www.leprogres.fr/rhone/2016/04/29/contournement-fr...

Le 29/04/2016 à 18:42

/ Photo d'archives Philippe Juste
/ Photo d'archives Philippe Juste

Rebondissement dans le dossier du contournement ferroviaire de l’agglomération lyonnaise (CFAL).

Depuis plusieurs semaines, tout l’Est lyonnais était suspendu à la décision du secrétaire d’Etat aux Transports, Alain Vidalies, sur le fuseau Sud (cette nouvelle ligne de 24 km entre Grenay et Feyzin-Sibelin qui traverse le Pays de l’Ozon). Le secrétaire d’Etat aux Transports aurait finalement décidé… de ne rien décider.

La nouvelle est tombée ce vendredi après-midi et a été confirmée par la préfecture : le ministre reporte sa décision. « Des études complémentaires sont demandée et seront rendues pour l’été 2017. Mais cela ne veut pas dire que la partie Sud du CFAL ne se fera pas. Elle est nécessaire », soulignent les services de l’Etat.

Cette (non)-décision intervient alors que les opposants à ce tracé vont manifester demain, samedi, devant la gare de Feyzin afin de dénoncer un projet qu’ils jugent dangereux.

Pour Gilles Renevier, le président du collectif Fracture qui rassemble dix associations de l’Est lyonnais, ce report est loin d’être satisfaisant. « C’est l’annulation définitive du tracé sur ce fuseau-là qui était demandée, c’est-à-dire la remise à plat complète du dossier afin d’opter pour un tracé plus à l’Est, qui s’adosserait à la ligne existante LGV Paris-Marseille jusqu’à la plateforme multimodale de Salaise-sur-Sanne/Sablons (Vienne-Sud, Isère). Cette alternative serait un véritable contournement ferroviaire de l’agglomération lyonnaise, dans un couloir large et très peu urbanisé, existant ».

Fracture maintient sa manifestation du 30 avril à 14 heures à la gare de Feyzin, suivie d’un rassemblement vers 16 heures en préfecture.

M.T.

09/03/2016

Lyon-Turin: comment éviter la mafia?

http://france3-regions.francetvinfo.fr/alpes/savoie/lyon-...

Mardi 8 mars, c'est un point qui aurait pu passer inaperçu au sommet franco-italien de Venise, mais la mafia s'est invitée dans les débats! On a beaucoup insisté sur "la priorité" que représente la ligne ferroviaire Lyon-Turin... sans "infiltrations mafieuses". 

  • Par Franck Grassaud
  • Publié le 09/03/2016 | 15:58
Percement de la descendrie en 2008 © AFP

© AFP Percement de la descendrie en 2008

Ce que François Hollande et Matteo Renzi ont signé à Venise, c'est un "Protocole additionnel sur le partage et l'indexation des coûts du projet, et la lutte contre les infiltrations mafieuses dans les contrats". La mafia apparaît donc en toutes lettres dans l'accord. Mais qu'est-il prévu pour éviter qu'elle se mêle au Lyon-Turin?  

Dans un communiqué, Alain Vidalies, secrétaire d'Etat aux Transports, explique vouloir lutter "avec la plus grande fermeté contre la criminalité organisée et prévenir les risques d'infiltrations mafieuses dans le cadre de la passation et de l'exécution des contrats". Dans ce but, la Commission intergouvernementale a été mandatée pour préparer, au plus tard d'ici trois mois, un règlement des contrats qui s'inspirera "des dispositions les plus pertinentes en la matière, et notamment de celles prévues en droit italien", pour exclure les entreprise susceptibles d'être affectées par des pratiques mafieuses.

Il faut dire que les sommes en jeu sont énormes. Le coût total du projet est estimé à quelque 8,4 milliards d'euros. Il sera partagé par l'Union européenne, à hauteur de 40%, et par la France et l'Italie. La clé de répartition de ces 60% restants s'établira à 42,1% pour la France et 57,9% pour l'Italie.

12/02/2016

Bourgoin-Jallieu Un homme happé par un train

http://www.ledauphine.com/isere-nord/2016/02/12/un-homme-...

Le corps de la victime a été retrouvé à proximité de la gare de Bourgoin-Jallieu. Archives Le DL

Le corps de la victime a été retrouvé à proximité de la gare de Bourgoin-Jallieu. Archives Le DL

Police et pompiers ont été alertés à 8h15, ce vendredi matin, après la découverte d’un corps démembré près des lignes de chemin de fer, à proximité de la gare de Bourgoin-Jallieu (38). Selon les enquêteurs, il s’agirait d’un suicide, qui se serait produit vers 5h40 du matin, sur la voie de fret, et qui serait dans un premier temps passé inaperçu. L’identité de la victime n’a pas encore été établie. L’homme n’avait pas de papiers sur lui. Il serait âgé d’une cinquantaine d’années.

La ligne entre Bourgoin-Jallieu et Saint-André-le-Gaz a été coupée, pour que l'identification criminelle puisse travailler. Conséquence, une vingtaine de TER et 6 TGV ont été impactés, soit près de 2.000 passagers. Le trafic est revenu à la normale un peu avant 10 heures.

Publié le 12/02/2016 à 16:17

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu