Avertir le modérateur

28/06/2011

SNCF: Fnaut et Avuc dénoncent les prix

http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2011/06/28/97002-2011062...

AFP
28/06/2011 | Mise à jour : 13:50

La Fédération nationale des associations d’usagers des transports (Fnaut) et l'Association des voyageurs usagers de la région ouest (Avuc)
ont dénoncé mardi les hausses de tarifs des trains Intercités et TER au 1er juillet annoncées jeudi par la SNCF.
Ces hausses de prix, comprises entre 2,27% et 2,99%, sont "supérieures à l'inflation",
qui a atteint 2% entre mai 2010 et mai 2011, a déploré la Fnaut dans un communiqué.

La Fnaut regrette aussi que la SNCF ne mentionne que des écarts de prix "en euros" et non en pourcentage,
et réclame à l'Etat "une information claire et complète sur la tarification".
Ces augmentations constituent une "double peine" pour les usagers, s'insurge de son côté l'Avuc dans un autre communiqué,
car le service de la SNCF "ne cesse de se dégrader", avec des trains supprimés, en retard, ou bondés.

Selon l'Avuc, les voyageurs "sont encore une fois méprisés, seulement bons à payer les augmentations de prix
pour satisfaire les exigences de Réseau ferré de France (RFF, qui gère le réseau des infrastructures de la SNCF, ndlr) et compenser le désengagement de l'Etat".

La SNCF a annoncé jeudi que les tarifs des trains Intercités et TER allaient augmenter au 1er juillet en seconde classe entre 10 centimes et 2,70 euros
en fonction des destinations, tandis que le prix des cartes de réduction resterait inchangé.

19:31 Publié dans FNAUT | Lien permanent | Commentaires (0)

18/06/2011

Concurrence des TER: la Fnaut (usagers) favorable à une expérimentation

http://www.dna.fr/fr/a-la-une-web/info/5265279-Transports...

le 16/06/2011 12:44

Transports

La Fédération nationale des associations d’usagers des transports (Fnaut) a estimé aujourd'hui qu’une expérimentation de l’ouverture à la concurrence des TER, préconisée par un récent rapport parlementaire, était «justifiée et nécessaire»...

 

(Photo DNA)

 

La Fédération nationale des associations d’usagers des transports (Fnaut) a estimé aujourd'hui qu’une expérimentation de l’ouverture à la concurrence des TER, préconisée par un récent rapport parlementaire, était «justifiée et nécessaire».

«La possibilité d’ouvrir le secteur du TER à la concurrence doit être abordée de manière pragmatique et non idéologique, en se basant en particulier sur l’exemple de l’Allemagne», a indiqué la Fnaut dans un communiqué. Selon elle, «l’introduction très progressive de la concurrence dans le transport ferroviaire régional (en Allemagne) a permis de réduire les coûts d’exploitation et de réinvestir les économies ainsi réalisées dans un renforcement quantitatif et qualitatif de l’offre». «Une expérimentation de l’ouverture du TER à la concurrence est justifiée et nécessaire», a estimé la Fédération, plaidant pour une expérimentation «en priorité» sur les lignes «les plus fragiles économiquement» pour y développer une offre «à un coût compatible avec les moyens financiers des régions» et ainsi éviter des transferts vers la route.

Le sénateur du Bas-Rhin Francis Grignon (UMP) a remis le 18 mai au secrétariat d’Etat aux Transports un rapport très attendu sur l’expérimentation de l’ouverture à la concurrence des TER, qui doit être possible en 2019. Après deux ans de travaux, il a préconisé de «laisser les choses en l’état» en matière de gestion de la circulation, de maintenance ou encore de tarification, et a émis neuf recommandations en vue de l’expérimentation.

Pour la Fnaut, cette ouverture à la concurrence est une «évolution positive (qui) ne peut être ignorée en France» et qui a été constatée en Allemagne, «non seulement sur les lignes exploitées par des opérateurs privés, mais aussi sur les lignes dont la Deutsche Bahn (opérateur historique, ndlr), stimulée par la concurrence, a conservé l’exploitation». «L’introduction de la concurrence dans le secteur du TER n’aurait rien à voir avec un abandon du service public, bien au contraire», a poursuivi la fédération, évoquant le dispositif de délégation de service public par la région à un opérateur privé.

«La région conserverait la maîtrise de la définition de l’offre et de la tarification», a-t-elle relevé.

 

13:58 Publié dans FNAUT | Lien permanent | Commentaires (0)

26/04/2011

La SNCF déraille-t-elle? Le mardi 26 avril de 17h00 à 18h30 Jean Sivardière Président de la FNAUT

Le président de la FNAUT , Fédération Nationale des Associations d'Usagers des Transports a proposé de répondre aux questions des internautes via le Chat proposé par le magazine Challenges.

voici les différents échanges :

http://www.challenges.fr/forums/special/la_sncf_deraille_...

Très instructifs sur nos différents problèmes que nous rencontrons

21:13 Publié dans FNAUT | Lien permanent | Commentaires (0)

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu