Avertir le modérateur

27/03/2019

Lyon : pour les usagers, “la SNCF fabrique des fraudeurs”

https://www.lyoncapitale.fr/actualite/lyon-pour-les-usage...

Dans un communiqué, la Fédération des associations d’usagers des transports d’Auvergne-Rhône-Alpes a dénoncé la politique de “fermeture des guichets” mise en place par la SNCF.

Si l’on n’est pas équipé d’un smartphone et d’une carte bancaire, il est de plus en plus difficile d’acheter un billet. Depuis une semaine, malgré nos protestations et l’appui de la Région, la SNCF a mis en place un nouveau système de contrôle qui considère que tout usager sans billet composté est un fraudeur”, ont aussi critiqués les usagers. Selon eux, il n'est désormais plus possible de “composter un billet” dans le train ou d'en acheter un “au tarif guichet”.

Vous n’avez pas pu acheter votre billet : 50€. Vous ne pouvez pas payer immédiatement 100€. Le composteur était en panne 20€. Vous ne pouvez pas payer immédiatement 70€. Vous avez un billet Lyon Valence alors que vous allez de Valence à Lyon : 50€ et 100€ si vous ne pouvez pas payer immédiatement”, écrivent-ils.

La Fnaut Auvergne-Rhône-Alpes demande “à la région Auvergne-Rhône-Alpes d’imposer à la SNCF de prendre en compte les cartes de réduction Illico solidaire dans les tarifs de bord et les tarifs exceptionnels”.

Contactée, la direction régionale de la SNCF assume ses choix. “Chaque année, la fraude représente 300 millions d'euros de perte pour SNCF mobilité, dont 100 millions rien que pour les TER. On a donc remis les choses à plat. Désormais, la règle est stricte et simple : en montant à bord, il faut un titre de transport. Dans tous les modes de transport, vous ne pouvez pas utiliser le service sans titre de transport. On a décidé de faire la même chose”, explique la SNCF. Cette dernière met en avant la possibilité “d'acheter les titres de transport via internet et sur smartphone”. “Sur les 70 gares et haltes sans guichet, si l’on se signale directement au contrôleur en montant dans le train, il y aura un geste commercial à bord où le prix de vente restera identique à celui du guichet”, assure la SNCF.

19/02/2019

Trains régionaux surchargés: le ras-le-bol des usagers

https://www.leprogres.fr/rhone-69/2019/02/18/trains-regio...

Trains surpeuplés, manque de rames, conditions de voyage difficiles… Pour la Fédération des associations d’usagers des transports (Fnaut), en un an, rien n’a changé du côté des TER. Et les usagers sont à bout.

 

  • Le 18/02/2019 à 07:15 mis à jour à 14:59

 

La Fédération des associations d’usagers des transports met particulièrement l’accent sur les lignes Lyon-Valence, Lyon-Genève, Lyon-Saint-Etienne ou Lyon-Bourg. Photo Le Progrès/Michelle BARRAUDLa Fédération des associations d’usagers des transports met particulièrement l’accent sur les lignes Lyon-Valence, Lyon-Genève, Lyon-Saint-Etienne ou Lyon-Bourg. Photo Le Progrès/Michelle BARRAUD

« C’est tout simplement insupportable. Il y a même eu des malaises à cause des conditions de trajet », souffle Anne-Marie Ghémard. Comme l’an dernier à la même époque, la Fédération des associations d’usagers des transports (Fnaut) Auvergne-Rhône-Alpes, qu’elle préside, a décidé de tirer la sonnette d’alarme, évoquant la situation critique sur certaines lignes : « des trains trop courts », « des surcharges pénibles », voire « l’impossibilité de monter dans le train ».

Dans le viseur de la Fédération, échaudée par la grille 2019, mise en place le 9 décembre: Lyon-Valence, Lyon-Genève, Lyon-Saint-Étienne ou Issoire-Clermont-Vichy… Sans oublier Lyon-Bourg, où les habitués ont lancé une pétition “Respect des usagers de la ligne 32”.

De son côté, la direction régionale de la SNCF ne nie pas les difficultés du moment, mais assure que les choses rentrent dans l’ordre petit à petit. Pa suffisant pour la Fnaut. 

Consciente des difficultés quotidiennes, Martine Guibert, la vice-présidente de la Région en charge des Transports, a demandé à la SNCF « un plan d’actions d’urgence ».

12/02/2019

FNAUT : Trop de trains régionaux sont surchargés en Auvergne-Rhône-Alpes!

CP trains surchargés fév 2019 sans tél.pdf

Fédération des associations d’usagers des transports d’Auvergne-Rhône-Alpes


Communiqué du 11 février 2019


Trop de trains régionaux sont surchargés en Auvergne-Rhône-Alpes
Une situation qui dure
Il y a un an déjà, la FNAUT AuRA alertait sur la situation que subissaient les usagers sur certaines lignes de TER avec des trains trop courts, ce qui entraînait des surcharges pénibles, voire l’impossibilité de monter dans le train.

La cause était le manque de matériel roulant, les trains n’offrant pas une capacité suffisante pour accueillir tous les usagers.
La FNAUT AuRA interpellait la Région et la SNCF en demandant explications et solutions (CF
communiqué de presse ci-joint).

La SNCF expliquait alors que cette situation était conjoncturelle et était liée à des immobilisations pour pannes, mise au point de nouveaux matériel, réparations pour
accident …
Une année après, nous sommes toujours dans la même situation !
Plusieurs exemples ont été médiatisés, comme des malaises d’usagers en raison de l’entassement dans les trains sur la ligne Lyon-Grenoble ou sur Lyon-Bourg sur laquelle les usagers se plaignent de « voyager comme du bétail ».

D’autres lignes sont aussi concernées comme Lyon-Valence ou LyonGenève, Lyon-St-Etienne, Issoire-Clermont-Vichy...
Cela montre d’ailleurs que les TER répondent à un vrai besoin et sont un succès.

La FNAUT AuRA milite pour leur développement qui présente une vraie alternative aux encombrements routiers et une solution pour réduire la pollution atmosphérique et le changement climatique.
Les usagers attendent des résultats : la taille des trains doit être adaptée à leur fréquentation. Les années passent et l’inaction devient inacceptable.
La FNAUT AuRA demande instamment
à la SNCF de tenir ses promesses et de résoudre enfin ses problèmes de
maintenance de matériel
à la Région Auvergne-Rhône-Alpes d’acheter ou de louer du matériel
supplémentaire pour augmenter le nombre de places dans les trains.

Contacts presse Anne-Marie Ghémard, présidente de la FNAUT AuRA,
François Lemaire, vice-président,

Patrice Belvegue, Co-président de l’ADUT
Annexe : Communiqué de presse de février 2018
__ www.fnaut-aura.fr______________________________________
Fnaut Auvergne-Rhône-Alpes, chez ADTC, 5 place Bir-Hakeim , 38000 Grenoble, 06 76 08 62 47, fnaut.aura@gmail.com

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu