Avertir le modérateur

27/01/2018

La SNCF veut recruter 1.000 conducteurs de train en 2018

https://france3-regions.francetvinfo.fr/auvergne-rhone-al...

© Max PPP
© Max PPP

La SNCF espère recruter cette année 1000 conducteurs de train en CDI, dont 566 d'ici avril, notamment via des cours en ligne (Mooc), a-t-on appris vendredi auprès de l'entreprise publique. Les besoins se concentrent en Ile-de-France, Auvergne Rhône-Alpes, PACA, Grand-Est et Hauts-de-France.

Par dm (avec AFP)

Comme en 2017, la SNCF met en oeuvre des formations gratuites en ligne, de quatre séquences de deux heures, dont chaque module d'apprentissage s'achève par un quiz. Elles doivent ensuite être suivies de formations qui durent entre quatre et 12 mois.
Rémunérés 20 000 euros brut par an pendant leur formation, les conducteurs gagnent 29 000 euros brut en début de carrière, 38 600 euros au bout de dix ans de service.
En comptant les autres corps de métier, la SNCF prévoit de recruter 5500 personnes cette année. Dans le même temps, elle vise également 2.000 suppressions de postes, selon un projet de budget présenté fin décembre au comité central du groupe public ferroviaire. La SNCF compte actuellement quelque 148.000 salariés.

La SNCF recrute des conducteurs de trains : voir le site

13/05/2017

Trains : la SNCF cherche à recruter des conducteurs

http://www.francetvinfo.fr/economie/transports/sncf/train...

La SNCF recrute. La compagnie souhaite embaucher 1000 conducteurs de train cette année. Mais c'est un métier qui n'attire plus vraiment en raison des contraintes de travail et aussi d'un diplôme particulièrement sélectif.

Mis à jour le publié le

Plus que quelques minutes avant le départ du train. Dernières vérifications pour Marc Blanchet, le conducteur. Depuis dix ans, jours et nuits, il parcourt les grandes lignes et la banlieue parisienne. "Pour moi je dirai que c'est un métier difficile, il faut être vigilant en permanence, réactif, quelle que soit l'heure du jour ou de la nuit", explique le conducteur SNCF. Des contraintes qui découragent les vocations. 

Des critères rigoureux qui éliminent un tiers des postulants
À tel point que la SNCF a du mal à recruter et cherche 1000 nouveaux conducteurs cette année. Encore faut-il pour les volontaires passer le cap d'une sélection sélective. D'abord, la visite médicale redoutable. Vision des couleurs, des reliefs, le moindre problème de vue est rédhibitoire. Questionnaire, examens médicaux, l'hygiène de vie doit être irréprochable. Des critères rigoureux qui éliminent un tiers des postulants. Pour ce candidat, la visite se déroule sans encombre. Commence alors une formation d'un an à plein temps. Bacheliers, chauffeurs routiers, pour tous le même programme : assimiler la réglementation ferroviaire et un jargon qui leur était encore inconnu il y a quelques mois. Pour compenser la pénurie de conducteurs, la compagnie doit redéployer des conducteurs d'une région à l'autre.

07/03/2017

SNCF : les conducteurs de trains menacent de rendre leur iPad

http://www.deplacementspros.com/SNCF-les-conducteurs-de-t...

Lundi 6 Mars 2017

Dès novembre 2013, SNCF avait équipé les conducteurs de train d’iPad 4 ou iPad Air afin de supprimer les lourdes sacoches qu'ils trimballaient encore il y a quelques années pour transporter les fiches, règlements de sécurité et autres guides de dépannage... Faute de wifi partout, SNCF avait fait le choix d’un modèle équipé en 3 et 4G.

Les conducteurs de trains veulent du haut débit pour leurs iPad
Les conducteurs de trains veulent du haut débit pour leurs iPad
C’est en première intention pour un usage professionnel avec des applications permettant l’accès à un certain nombre d’informations techniques que les conducteurs doivent avoir en permanence leur tablette sous la main. L’iPad facilite aussi les mises à jour des informations de la fiche-train (horaires à tenir, vitesse, arrêts et autres prescriptions) par nature très évolutive selon les travaux et les aléas du réseau.

Mais si cet usage professionnel est évident, s’ajoute bien évidemment un usage plus ou moins personnel. Mais du fait du contrat avec Bouygues (car tout ça à un coût bien évidemment), les agents de conduite de la SNCF étaient censés se contenter de 5 gigas. Ils les dépassaient sans que cela ne pose problème.

Dorénavant, dès qu’ils auront consommé ce “petit forfait”, ce sera du bas-débit... ce qui se veut assez dissuasif. Suffisamment en tout cas pour justifier la protestation syndicale menée par Sud Rail et la menace de rendre l’iPad. Ce qui aurait pour conséquence de devoir remettre les lourdes sacoches et leur contenu papier en dotation (et ça ne se fera pas tout seul !). Difficile de l’imaginer.

Sud affirme avoir obtenu de la direction de la Traction le retour pour un mois du haut débit et la renégociation du contrat avec Bouygues…. Mais après ?

Dans un tract, le syndicat invite les conducteurs à rester vigilants sur ce sujet et, en cas de retour du bas débit, veut inviter les personnels à rendre massivement les iPad… Ce que, bien évidemment, peu sont prêts à faire.
 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu