Avertir le modérateur

04/05/2018

Se faire rembourser nos abonnements SNCF pendant les jours de grève du 2 avril au 28 juin.

https://www.change.org/p/se-faire-rembourser-nos-abonneme...

 

 

Je suis un navetteur qui utilise le train quotidiennement pour me rendre au travail. L'association d'usagers du train dont je suis membre s'est coordonnée avec d'autres associations et collectifs d'usagers du train de toute la France pour dénoncer la situation dans laquelle nous nous trouvons.

Suite à la grève, nous ne pouvons plus utiliser pleinement notre abonnement TGV - TER - INTERCITES - TRANSILIEN - RER. Aucun train n’est disponible à la réservation depuis le début du mouvement et nous sommes contraints de payer notre abonnement au tarif plein sans garantie de service !

Sur le réseau Transilien / RER en Ile-de-France, les lignes les plus éloignées de Paris sont les plus affectées par les annulations, les rames bondées et le défaut d'information.

Télétravail, covoiturage.... Sans garantie de transport, nous devons dès aujourd'hui mettre en place des solutions alternatives.

Nous voulons donc nous faire rembourser des jours de grève pour cette période où nous ne pouvons plus utiliser le service dans les conditions prévues par le contrat.

L'usager est un dommage collatéral dans ce conflit et s'inscrit souvent dans un contexte où la SNCF peine déjà à assurer le Triple A : assis, à l'heure, avertis.

Cette pétition permettra de montrer notre mobilisation à la direction de la SNCF et d'engager une demande de remboursement globale, alors partageons et signons cette pétition !

/**********************************************************/

Avec la participation des associations de navetteurs sous la bannière de la

Coordination Nationale des Collectifs et Associations des Usagers du Train.

ADUT - Association Dauphinoise des Usagers du Train
http://adut.20minutes-blogs.fr/ - adut.ter.ra@gmail.com

....

15/02/2018

SNCF : radiographie d'une ligne malade

https://www.francetvinfo.fr/economie/transports/sncf/sncf...

À quoi ressemblera la SNCF dans quelques années ? Un rapport sera dévoilé jeudi 15 février sur les mutations nécessaires. Reportage dans une des lignes qui devrait être affectée par les améliorations : Lyon-Chambéry.

https://www.dailymotion.com/video/x6errsa

France 3France Télévisions
Mis à jour le publié le

C'est l'une des pires lignes de France, réputée malade, mais nous avons quand même pris un billet : Lyon-Chambéry, c'est deux trains sur dix en retard en moyenne. Et à peine arrivés dans le TER, nous rencontrons des voyageurs réguliers, à bout de nerfs. Ils continuent pourtant de prendre le train, car l'autoroute est trop chère. Notre train est à l'heure, mais sur les quais d'en face les passagers sont moins chanceux : "40 minutes de retard, c'est tous les jours", commente une voyageuse.

Multiplier par cinq les pénalités de retards

Nous arrivons à Bourgoin-Jallieu, carrefour entre Lyon, Grenoble et Chambéry. Une position dont le maire ne profite pas, car la ligne est "une catastrophe" selon lui. Des problèmes de ponctualité, mais aussi de sécurité. Pour moderniser les lignes, la région Auvergne-Rhône-Alpes prévoit d'investir 120 millions d'euros sur cinq ans. Elle a aussi signé un nouvel accord avec la SNCF qui prévoit de multiplier par cinq les pénalités si les trains sont en retard.

13/12/2017

SNCF: nouvel espace d'innovation numérique à Lyon

Bonsoir,

Malheureusement encore un gadget de plus avec l'argent du contribuable au lieu de se recentrer sur les fondamentaux d'un service public : la ponctualité l et surtout la COMMUNICATION la bête noire de la SNCF.

Rien ne sert de courir mais faut-il arriver à l'heure et tous ensemble car pour l'instant c'est une toute petite minorité (TGV) qui a le droit d'arriver à toute vitesse et tous les autres (le peuple avec le TER qui doit se coltiner les retards, les aléas, les informations contradictoires etc...

Au lieu d'avoir des dizaines de Système d'informations avec de multitudes de site Web il serait mieux d'avoir un seul canal d'information solide et fiable que chaque voyageurs puissent compter.

Exemple parfait ce matin ou sur un site ça marche :

https://www.ter.sncf.com/auvergne-rhone-alpes/gares/87723...

05h55 LYON PERR. Afficher la desserte du train et les services à bord 887304 Train TER B
06h18 LYON P DIEU Afficher la desserte du train et les services à bord 17600 Train TER B
06h26 LYON PERR. Afficher la desserte du train et les services à bord 887300 Train TER B
06h33 ST ANDRE GAZ Afficher la desserte du train et les services à bord 887301 Train TER A
06h41 LYON P.DIEU Afficher la desserte du train et les services à bord 18540 Train TER B

Alors que sur 2 autres sites on a encore le car de 00:05 de la veille qui s'affiche :

https://www.gares-sncf.com/fr/gare/frhey/bourgoin-jallieu...

http://www.ter-sncf.mobi/station/detail?uic=87723429&...

  39551 00:05 GRENOBLE Délai indéterminé bus

Et c'est souvent comme ça !

Eric

 

http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2017/12/12/97002-2017121...

La SNCF a inauguré mardi à Lyon un nouvel espace consacré à l'innovation numérique, où se côtoient cheminots et "startupers" pour inventer et mettre au point des solutions innovantes en matière de transports. C'est le quatrième "Espace 574" de l'entreprise publique, après ceux de Nantes, Saint-Denis et Toulouse, en attendant Lille l'année prochaine. Installé sur deux niveaux dans une tour faisant face à la gare de la Part-Dieu, il doit accueillir en permanence une cinquantaine de personnes.

Les espaces 574, dont le nom fait référence au record de vitesse sur rail détenu par la SNCF, accompagnent la compagnie "dans la troisième étape de sa +digitalisation+, celle où le numérique impacte en profondeur tous les compartiments de l'entreprise". "Ils ne doivent pas devenir des usines à gadgets", a mis en garde Patrick Jeantet, PDG de SNCF Réseau, lors de la cérémonie. "Les 574 doivent être un point de rencontre entre des innovateurs et le monde industriel." "Le système ferroviaire de demain sera entièrement automatisé. On ne supprimera pas ainsi entièrement les incidents comment celui que vient de connaître la gare Montparnasse, mais on va les réduire substantiellement, peut-être de 3 à 4 par an à 3 à 4 tous les dix ans", a-t-il expliqué.

Pour ce faire, la SNCF va devoir "standardiser" ses équipements et "industrialiser" ses processus, alors que ses installations sont très hétérogènes. "A Montparnasse, on a conservé pour des raisons budgétaires le système informatique de 1989. A la SNCF, on considère que c'est assez jeune puisqu'on opère des aiguillages de 1937", a plaisanté M. Jeantet, en relevant qu'au regard de l'évolution des technologies, ces installations étaient totalement dépassées.

La SNCF prévoit de consacrer 900 millions d'euros sur les trois prochaines années à sa transformation numérique. Elle a ouvert 14 chantiers (internet des objets, "big data", "cloud computing"...) sur lesquels planchent 350 collaborateurs. Elle compte accompagner les jeunes sociétés accueillies aux 574 en leur apportant du capital, en les conseillant ou en leur passant commande.

Le Figaro.fr avec AFP
 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu