Avertir le modérateur

20/11/2013

Isere : les sapeurs-pompiers et les gendarmes interviennent pour secourir les naufragés de l’autoroute !

Bonsoir,

Comme on peut le voir ce n'est pas mieux du coté de l'autoroute même plutôt pire !

Eric

http://www.ledauphine.com/isere-sud/2013/11/20/sur-l-a-48...

Du côté de La Tour du Pin sur l'A48. Photo Michel METIFIOT

Du côté de La Tour du Pin sur l'A48. Photo Michel METIFIOT

Les véhicules à l’arrêt sur l’A 48 prise dans une tempête de neige, ce matin, dans le secteur de Rives. Photo Dauphiné Libéré/Marc  GREINER

Les véhicules à l’arrêt sur l’A 48 prise dans une tempête de neige, ce matin, dans le secteur de Rives. Photo Dauphiné Libéré/Marc GREINER

La situation est en train de se détériorer très nettement sur l’A 48, entre Bourgoin-Jallieu et Rives, dans le département de l’Isère. Des milliers d’automobilistes sont actuellement bloqués de part et d’autre du col de la Rossatière depuis plusieurs heures.

Selon un officier de gendarmerie qui se trouve sur place actuellement et qui vient d’être contacté par le Dauphiné Libéré, 10 km de bouchon ont été enregistrés au plus fort de la crise dans le sens Lyon-Grenoble, et 12 km dans le sens Grenoble-Lyon.
A l’heure actuelle, les gendarmes tentent de faire évacuer une à une les voitures bloquées dans ce gigantesque encombrement. Mais l’opération est très longue car les conditions météo sont toujours très mauvaises. On enregistre en effet entre 30 et 50 cm de neige au col de la Rossatière, selon un témoin. Le Codis (le Centre opérationnel départemental d’incendie et de secours) vient d’ouvrir une salle de crise pour gérer l’envoi de moyens par les sapeurs-pompiers sur l’A 48 pour porter assistance aux naufragés de la route. En effet, bloqués depuis 3, 4, voire 5 heures, des automobilistes sont pris de malaise ou manquent d’eau et de nourriture. Certains, dont le véhicule est en panne, sont également menacés d’être atteints par le froid.
Selon le témoignage d'une internaute, les passagers d'un bus Lyon-Grenoble affrêté ce matin par la SNCF en raison de la météo, parti vers 7h30 n''était toujours pas arrivé à 16h30, bloqué dans le col de Rossatières. "Les gens ont faim, soif, pas de wc dans le bus.Je recois des sms (le téléphone ne passe pas mais les sms fonctionnent parfois)" nous a communiqué Matine Gaillard, la femme de l'un des passagers. "un sms de 17h m'annonce que le sommet du col des Rossatières a été franchi après 8h30 de route. Mon mari s' était levé à 6h du matin pour aller... travailler !"
A 17 h 15: la situation est en train d’empirer sur l’A 49 :
L’A 48 étant fermée après le péage de Voreppe, de nombreux automobilistes sortant du travail sont déviés en direction de Valence et tentent de sortir au premier péage, celui de Tullins. Selon un journaliste du Dauphiné Libéré qui se trouve sur place, les deux cabines de péage de Tullins ne suffisent pas à écouler le flux et un bouchon de plusieurs kilomètres s’est formé. A l’heure actuelle, Area continue donc à faire payer les automobilistes aux péages autoroutiers du secteur, ce qui engendre toujours plus de bouchons, alors que la situation devient critique à la tombée de la nuit.

17H30 : Témoignage : Prisonnier de l’A48 depuis 8h50 ce matin

La situation est en train de se détériorer sur l’A 48, entre Bourgoin-Jallieu et Rives. Nous avons joint Christophe l’un des milliers de naufragés de l’autoroute devenue impraticable à cause de la neige. Il se trouve actuellement à 16 km après Bourgoin-Jallieu.
« Je me suis engagé sur l’autoroute à 8 h 40. A l’échangeur de Coiranne, il était bien indiqué que l’autoroute était bouchée en direction de Chambéry , mais rien de noté pour Grenoble où je devais me rendre. » 5 km plus loin, Christophe, réalise que tout est « bouché, verrouillé. »
Sur le côté droit, les camions sont arrêtés. Parti à 8h40, le Berjallien est toujours sur l’autoroute en ce moment : « Nous n’avons eu aucune nouvelle, croisé aucun véhicule de secours, exceptée une voiture de gendarmerie qui roulait dans l’autre sens. Nous commençons à avoir faim. Je pense aux enfants qui subissent ça. Il y a des voitures coincées devant et derrière à perte de vue. Les gens commencent aussi à avoir froid, pour ceux qui n’ont plus d’essence pour faire tourner leur moteur. Il fait 0 degré. »

par Denis MASLIAH le 20/11/2013 à 16:25

17:54 Publié dans Bus, TER | Lien permanent | Commentaires (0)

18/09/2013

Lyon - Grenoble trains supprimés remplacé par des cars les 1er, 2, 9 et 10 novembre 2013

Suite à des travaux de modernisation de notre ligne TER, aucun train ne circulera entre St-André-le-Gaz et Lyon les 1er, 2, 9 et 10 novembre. Téléchargez ci-dessous l'information générique pour ces 4 journées.

http://telechargement.ter-sncf.com/Images/Rhone_Alpes/Tri...

Le vendredi 1er novembre Les samedis 02 et 09 novembre Le dimanche 10 novembre 2013
Mesdames, messieurs,
Des travaux de modernisation du réseau ferroviaire  auront lieu durant les journées de novembre indiquées ci-dessus.
Durant ces 4 jours, aucun train ne circulera entre St André le Gaz et Lyon.
Un service de substitution par autocar sera mis en place.
Les grilles horaires de circulation seront consultables à partir du lundi 14 octobre, par affichage dans les gares et sur les circuits d’information habituels.

12/09/2013

Le pass "T-Libr" : un nouvel abonnement en Rhône-Alpes

http://rhone-alpes.france3.fr/2013/09/12/le-pass-t-libr-u...

Un nouveau dispositif d’abonnements pour les voyageurs utilisant régulièrement plusieurs réseaux de transport a été inauguré le 09 septembre : le pass T-Libr. En vente depuis le 20 août, il a déjà séduit plus de 3000 usagers en Rhône-Alpes qui peuvent combiner train, bus, tram ou métro.

  • dm
  • Publié le 12/09/2013 | 11:28, mis à jour le 12/09/2013 | 11:31
Une seule carte numérique portant plusieurs abonnements... Le pass T-Libr porté par la carte Oùra. © France 3 RA
© France 3 RA Une seule carte numérique portant plusieurs abonnements... Le pass T-Libr porté par la carte Oùra.

 

En bref : cet abonnement unique permet à des habitants d'une agglomération se rendant dans une autre agglomération de bénéficier de tarifs préférentiels portés par une carte unique, la carte Oùra.

Le pass T-libr propose ainsi des combinaisons entre les réseaux de transport de la Région (TER), du SYTRAL (TCL), des Communautés d’agglomération Saint-Etienne Métropole (STAS), Porte de l’Isère (Ruban) et Pays Viennois (L’VA). Des formules à tarifs préférentiels. Bonus : les étudiants et apprentis de moins de 26 ans bénéficient d'une réduction supplémentaire de 20%.

 

Vous trouverez ci-joint la brochure diffusée par le Syndicat Mixte de Transport de l’Aire Métropolitaine Lyonnaise.

T-libr flyer-26.07.13 V Déf.pdf

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu