Avertir le modérateur

09/01/2014

La SNCF lève une option de 30 Jumbo TER construits par Bombardier

http://www.mobilicites.com/fr_actualites_la-sncf-leve-une...

6 janvier 2014

Le 23 décembre 2013, la SNCF levait une option pour 30 Regio 2N supplémentaires pour le compte des régions Midi Pyrénées, Pays de Loire et Picardie. Une commande de 277 millions d'euros. Il s'agit de rames à deux niveaux, ultra capacitaires. Les premières versions de ce "Jumbo TER" doivent circuler en Rhône-Alpes début 2014


"L'A380 des trains régionaux", come le surnomme le président de la SNCF, Guillaume Pepy. © Ch. Recoura - Cliquez pour agrandir la photo
 
Joli cadeau de Noël pour Bombardier avec la levée de l'option par la SNCF de 30 trains TER à deux niveaux, les Regio 2N (en photo). A ce jour, le constructeur canadien implanté en France (son usine de Crespin dans le Nord, emploie 2 000 personnes) dispose d'un carnet de commandes de 159 Regio 2N.

La commande, qui sera financée par les Régions, s'élève à environ 277 millions d'euros. Elle fait partie du contrat signé en 2010 avec la SNCF qui prévoit la fabrication d'un maximum de 860 trains. Ces nouveaux trains seront livrés entre juin 2016 et avril 2017, dans différentes versions.


760 places assises

Avec ses 760 places assises par rame dans sa version la plus longue - un tiers de capacité en plus que le plus gros TER existant - le Regio 2N a été conçu pour répondre aux besoins des lignes ferroviaires régionales les plus chargées.
"En unité multiple de trois trains de 110 mètres, il offre 1 800 places assises et une capacité totale de 3 000 voyageurs", indiquait Jean Bergé, président de Bombardier Transport France, en septembre 2013 lors de la présentation de la première rame aux élus régionaux.


Intérieur du train à deux niveaux de Bombardier. © Ch. Recoura - Cliquez pour agrandir la photo
Ce nouveau train de trois mètres de large est disponible en diverses configurations : six à dix voitures, 81 à 135 mètres de long. Suivant sa motorisation, il peut filer de 160 km/h à 200 km/h. Il est équipé de portes de 1,60 mètre, d'amples plate-formes de six mètres carrés et d'un accès de plain-pied pour faciliter les flux de passagers. 

La Région Pays de Loire a sélectionné une version pouvant être exploitée à 200km/h et qui sera aménagée en 2+2. De son côté, la Picardie a commandé une version extra longue de 135 mètres, comportant dix voitures.

A ce jour, neuf régions ont donc passé une commande ferme de 159 rames Regio 2N. De quoi alimenter les chaînes de production du constructeur pendant deux ans.
Et après ? L'avenir du constructeur qui emploie 2 000 salariés sur le site de Crespin, auxquels il faut ajouter les 8 000 à 10 000 employés par ses sous-traitants, est plus incertain.

Nathalie Arensonas

26/12/2013

Bombardier fournira 30 automotrices Regio 2N supplémentaires à deux niveaux aux Régions françaises

http://www.lelezard.com/communique-2490032.html

 BERLIN, ALLEMAGNE--(Marketwired - 23 dec. 2013) - Bombardier Transport, leader de la technologie ferroviaire, a annonce aujourd'hui que SNCF a leve une option pour 30 automotrices Regio 2N supplementaires a deux niveaux. La commande qui sera financee par les Regions s'eleve a environ 277 millions d'euros (379 millions de dollars US) et fait partie du contrat signe en fevrier 2010 avec SNCF pour le compte des Regions pour la fourniture d'un maximum de 860 trains.

Avec cette levee d'options, neuf Regions ont a present commande un total de 159 trains Regio 2N. Les livraisons des trains additionnels s'echelonneront de juin 2016 a avril 2017.

"Cette commande temoigne de la confiance des Regions et de SNCF pour le train innovant qu'est le Regio 2N, commentait Jean Berge, President de Bombardier Transport France. Le Regio 2N est une plate-forme technique de trains a deux niveaux susceptible de repondre aux besoins des services grandes lignes intercite, regionaux et banlieue. Il offre une capacite exceptionnelle et un confort passagers superieur compare aux trains a deux niveaux conventionnels, encourageant ainsi les voyageurs a se deplacer en train plutot qu'en voiture."

Ce train aux larges caisses offre une accessibilite renforcee grace aux larges portes, intercirculations et couloirs, aux vastes plate-formes et a un acces de plain-pieds depuis des quais de 550 mm.

Sur le plan technique, le Regio 2N innove dans le domaine de la fiabilite, de la disponibilite, et du respect de l'environnement tout en apportant des benefices economiques notamment sur la reduction de la consommation d'energie. Avec cette nouvelle commande, Regio 2N sera disponible dans une version permettant une exploitation a 200 km/h et egalement dans une version extra-longue de dix voitures.

Ces nouvelles automotrices regionales a deux niveaux Regio 2N ont ete imaginees par les equipes de Bombardier a Crespin, dans la region Nord-Pas de Calais. C'est egalement sur le site de Crespin que Bombardier concoit, construit et teste ce materiel. Premier site industriel ferroviaire francais et partenaire du Pole de Competitivite ferroviaire du Nord-Pas de Calais, le site de Bombardier emploie 2000 salaries dont 500 ingenieurs et cadres. Il s'appuie sur un vaste tissu local de fournisseurs et sous-traitants de proximite. Plusieurs fournisseurs ont choisi de s'implanter aux cotes de Bombardier, dans le parc d'activites industriel Transavenir, renforcant l'emploi et l'economie locale.

A propos de Bombardier Transport en France

Premier site industriel ferroviaire francais, le site de Crespin (59) regroupe les Centres d'Excellence des bogies, de la fiabilite et de l'informatique embarquee ainsi qu'un centre d'essais accredite COFRAC. Bombardier developpe une large gamme de materiels parmi lesquels le Regio 2N, un train extra capacitif a deux niveaux pour les Regions; dans le cadre d'un contrat signe en fevrier 2010.

Deux autres contrats emblematiques illustrent son savoir-faire; l'Autorail Grande Capacite (AGC), commande a 700 exemplaires par 21 Regions francaises et plebiscite par les voyageurs, dont la version hybride est une premiere mondiale; et le Francilien, un train de banlieue co-finance par la SNCF et le STIF, entre en service fin 2009. L'entreprise participe egalement aux projets de metro parisien MF2000 et MI09 pour le RER A de la RATP.

A propos de Bombardier

Bombardier est le seul constructeur au monde a fabriquer a la fois des avions et des trains. Regardant vers l'avenir tout en repoussant les limites du present, Bombardier fait evoluer la mobilite en repondant a la demande mondiale en moyens de transport plus efficaces, plus durables et plus agreables. Notre leadership resulte d'un vaste eventail de vehicules, de services et, surtout, de nos employes.

Le siege social de Bombardier est situe a Montreal, au Canada. Nos actions (BBD) se negocient a la Bourse de Toronto, et nous sommes l'une des entreprises composant les indices de durabilite Dow Jones Sustainability World et Dow Jones Sustainability North America. Pour l'exercice clos le 31 decembre 2012, nos revenus ont ete de 16,8 milliards $. Vous trouverez nouvelles et information a l'adresse bombardier.com ou en nous suivant sur Twitter : @Bombardier.

02/07/2013

600 millions d'euros pour renouveler les trains d'équilibre du territoire

http://www.mobilicites.com/fr_600-millions-d-euros-pour-r...

2 Juillet 2013   Gouvernement

Lors d'une rencontre avec l'Association des journalistes ferroviaires, le 2 juillet 2013, le ministre des Transports Frédéric Cuvillier a indiqué qu'une enveloppe de 600 millions d'euros pour renouveler le matériel roulant des Corail et Intercités, appelés trains d'équilibre du territoire, seraient annoncée par le premier ministre le 9 juillet, lors de son arbitrage sur le SNIT. L'appel d'offres de la SNCF devrait donc suivre.


© Christophe Recoura

L'information devrait soulager les constructeurs ferroviaires qui surveillent depuis deux ans, comme le lait sur le feu, l'appel d'offres de la SNCF pour ses trains d'équilibre du territoire, les Corail et les Intercités. Alstom pourrait écouler ses trains Regiolis, Bombardier, ses Regio 2N et CAF, ses Civity.
Le 9 juillet, à l'occasion de son arbitrage sur le schéma national d'infrastructures de transport (SNIT), Jean-Marc Ayrault devrait en effet annoncer une enveloppe de 600 millions d'euros dédiés à l'achat de nouveaux trains sur ces lignes-là.

C'est ce qu'a indiqué son ministre des Transports Frédéric Cuvillier, le 2 juillet à l'occasion d'une rencontre avec la presse spécialisée. Ce ne serait donc plus que les " 400 à 450 millions d'euros" annoncés par le ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg en janvier 2013, lors de la réunion du Comité Stratégique de la filière Ferroviaire dans la région de Valenciennes où sont implantés 60% des industriels français du ferroviaire. Dont Alstom et Bombardier Transport.


Frédéric Cuvillier a également détaillé le calendrier de la réforme ferroviaire : "Notre ambition est de saisir le conseil d'Etat avant fin juillet, en vue de l'inscrire en conseil des ministres fin août pour un dépôt devant l'Assemblée nationale à l'ouverture de la session parlementaire en septembre, pour une entrée en vigueur au 1er janvier 2015. Mais il y a un embouteillage législaltif et réglementaire..."
Un embouteillage de réformes aussi, celle des retraites et celle du rail, et le risque pour le gouvernement de provoquer deux frondes sociales simultanées. "Il ne devrait pas avoir d'interférence, s'il y en a une, c'est qu'un raccourci aura été fait entre les deux réformes qui pourtant, n'ont rien à voir", a conclu le ministre avant de filer affronter les élus d'Aquitaine, de Midi-Pyrénées ou de Bretagne, très remontés contre les conclusions de la commission Mobilité 21 sur le SNIT et le coup d'arrêt des lignes à grande vitesse.

-> Lire : "SNIT : le gouvernement doit trancher le 9 juillet"

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu