Avertir le modérateur

14/10/2018

SNCF : Voyageurs verbalisés, l'association dauphinoise des usagers du train réagit

https://france3-regions.francetvinfo.fr/auvergne-rhone-al...

"La SNCF ayant transformé la gare de L'Isle d'Abeau en halte cet été 2018, il n'est aujourd'hui plus possible de prendre un titre de transport au guichet en cas d'indisponibilité de l'automate" dénonce l'ADUT / © France 3 Rhône Alpes
"La SNCF ayant transformé la gare de L'Isle d'Abeau en halte cet été 2018, il n'est aujourd'hui plus possible de prendre un titre de transport au guichet en cas d'indisponibilité de l'automate" dénonce l'ADUT / © France 3 Rhône Alpes

Des voyageurs sur la ligne Lyon Grenoble ont été verbalisés alors qu'ils n'avaient pas pu se procurer de billet du fait de l'indisponibilité d'un automate à la gare de l'Isle d'Abeau.

Par Daniel Pajonk

L'association Dauphinoise des Usagers du Train (ADUT) dénonce dans un communiqué les verbalisations à outrance dont certains voyageurs ont été victimes, selon elle. Patrice Belvègue, co-président de l'association, déplore qu'encore une fois ce samedi, des voyageurs ont été verbalisés dans les trains alors qu'ils n'avaient pas pu acheter leurs titres de transport dans la gare de départ du fait de l'indisponibilité d'un automate. Dans son communiqué, l'ADUT constate que "la SNCF ayant transformé la gare de L'Isle d'Abeau en halte cet été 2018, il n'est aujourd'hui plus possible de prendre un titre de transport au guichet en cas d'indisponibilité de l'automate. Les voyageurs montent alors sans titre de transport et sont verbalisés par les contrôleurs, voire sont considérés comme des fraudeurs et des délinquants par la police ferroviaire si ces derniers sont présents, dans les trains ou sur les quais à l'arrivée."

Et de poursuivre en fustigeant l'attitude de la SNCF qui propose depuis un an de lui faire remonter les verbalisations erronées pour que les voyageurs soient remboursés. " Non !, s'écrie le co-président de l'association, ce n'est pas aux membres du conseil d’administration de l'ADUT de le faire, c'est à la SNCF de mettre en place une organisation adaptée afin que les voyageurs honnêtes ne soient pas considérés comme des délinquants à la suite d'un dysfonctionnement de la SNCF, et en subissent les conséquences morales et financières."

L'ADUT avait déjà demandé l'an passé, lors de la panne de l'automate du Grand Lemps (Isère), que les contrôleurs et les brigades de contrôle soient informés des pannes des automates et "ce n'est toujours pas le cas.", regrette l'association.

21/09/2018

ADUT - Information Septembre 2018

Dur, dur la reprise !

Travaux

La SNCF veut finir les travaux du RVB entre Lyon et Grenay d’ici vendredi 21 septembre et ne pas les remettre plus tard comme il y a 3 ans, ce qui conduit à des restitutions tardives des voies le matin, ce qui nous impacte fortement depuis 2 semaines ! Il est clair que la planification des travaux n’a pas été optimale. Que va-t-il en être entre SAG et Moirans dans les semaines à venir ?

Les travaux entre SAG et Chambéry sont finis et les péri-urbains re-circulent … mais avec des retards très conséquents, souvent plus de 1 heure, ce qui fait regretter les autocars de substitution mis en place par la SNCF pendant la période des travaux, car eux étaient à l’heure même si leur temps de parcours étaient plus long et qu’en juin il y a eu pas mal de couacs, corrigés par notre intervention avec l’aide des voyageurs concernés. Les inter-cités Lyon / SAG / Chambéry vont reprendre le 24 septembre.

Service 2019

Outre cette actualité chargée du fait des perturbations, l’attention des membres du CA de l’ADUT est focalisée sur le projet de Service qui entrera en vigueur le 9 décembre (SA 2019). Comme vous le savez les horaires vont être modifiés du fait des travaux de la gare de Lyon Part-Dieu et des inter-cités allant précédemment sur Lyon Part-Dieu vont être détournés sur Lyon Perrache. De même de nombreux inter-cités Chambéry / Lyon Part-Dieu seront détournés par Ambérieu en Bugey au lieu de passer par SAG.

La FNAUT AURA a eu une copie du projet des fiches horaires du SA 2019, et a préparé un courrier contenant des annexes par ligne. Le projet d’annexe qui concerne la ligne Lyon / Grenoble est joint à ce courriel. L’annexe concernant la ligne Lyon / SAG / Chambéry est en cours de préparation.

Transformation des gares en haltes

Triste nouvelle cet été : après la transformation pendant l’été 2017 de la gare de St Quentin-Fallavier en halte, c’est au tour de la gare de L’Isle d’Abeau d’avoir été transformée en halte cet été. Cette transformation a 2 conséquences majeures : 1/ la fermeture du guichet (donc impossibilité de demande de renseignement ou d’achat) et 2/ la fermeture du hall pour se mettre à l’abri par mauvais temps lorsque les trains sont en retard ! La raison invoquée par la SNCF est toujours la même = baisse importante du chiffre d’affaires du guichet rendant inutile la présence d’un agent puisque ces gares n’ont pas d’autres services à proposer. Quelle va être la gare concernée en 2019 : Pont de Beauvoisin ou Rives dont les heures d’ouverture du guichet sont symboliques, La Verpillière ou La Tour du Pin où de très nombreux voyageurs préfèrent acheter leurs billets ou abonnements sur les automates et par internet ?

Relance du ferroviaire

Pour répondre à M. Thauvette, l’ADUT a demandé dans un courrier du 3 août que tous les péri-urbains de la ligne aient une origine ou destination St André-le-Gaz et non pas Rives ou Bourgoin-Jallieu quand ils ne sont pas traversant entre Lyon et Grenoble ; cela permettra d’augmenter des dessertes et d’assurer une meilleure correspondance à SAG.

Emport

Le 26 juillet, nous avons claironné dans un Communiqué de Presse le refrain de l’été : Emport ! Emport ! 

Retenez dès à présent la soirée du mercredi 14 novembre, date de la prochaine Assemblée Générale de l’ADUT. Nous vous rappelons que nous avons besoin de relais dans les gares et haltes et qu’il faut renouveler régulièrement le CA. 

Bonne reprise à toutes et à tous

 

Projet d’Annexe concernant la ligne Grenoble - Lyon 

La FNAUT Auvergne Rhône-Alpes approuve les choix opérés sur la desserte Lyon – Grenoble, avec un arrêt en gare de Jean-Macé sur les 10 trains renvoyés à Perrache (LPR) afin de maintenir la desserte Lyon – Grenoble à hauteur de 2 trains par heure et par sens aux heures de pointe du lundi au vendredi. L’ajout de 10 trains supplémentaires aux heures de pointe en gare de Jean-Macé implique une meilleure information multimodale des voyageurs en gare et dans la station de métro et une sécurisation des flux de piétons en gare et lors des traversées des avenues Berthelot et Jean-Jaurès[1]. 

Pointe du matin  

La FNAUT note que les usagers de La Tour-du-Pin et Bourgoin-Jallieu conservent 2 arrivées par heure en pointe du matin à Lyon Part-Dieu (LYD) correctement réparties (6h46, 7h11, 7h46, 8h10 et 8h46), grâce au maintien de 2 trains en provenance de Chambéry. Assurément les trains arrivant à 7h11 (18540) et 8h10 (18552) seront plus fréquentés qu’aujourd’hui, puisqu’il n’y aura plus d’arrivées à Part-Dieu à 7h16 et 8h16. Il est nécessaire que l’emport de ces 2 deux trains soit revu à la hausse.

La FNAUT constate que les travaux à Lyon Part-Dieu ne permettent pas de maintenir 2 trains par heure entre Grenoble et Lyon Part-Dieu. Les usagers de Grenoble, Voiron et La Verpillière voulant absolument rejoindre Lyon Part-Dieu et ne souhaitant pas utiliser les trains Grenoble – Lyon Jean-Macé, puis le métro B des TCL, devront se rabattre sur le seul train maintenu chaque heure entre Grenoble et Lyon Part-Dieu. Il est donc nécessaire que l’emport des trains Grenoble – Lyon Part-Dieu soit revu à la hausse, avec la mise en place d’UM3 de TER2N (soit 1 017 places assises) sur les trains les plus chargés (en particulier les 17604 et 17608 arrivants respectivement à LYD à 7h46 et 8h46).

La pointe du matin ne compte que 2 trains Grenoble – Lyon détournés sur Perrache (arrivées à 7h16 et 8h16). C’est insuffisant. Pour la FNAUT, la pointe du matin à Lyon va de 6h30 à 9h30. La FNAUT juge indispensable le maintien du train 17610, partant de Grenoble à 7h52. Ce train est très fréquenté par les pendulaires en raison de son arrivée à Lyon avant 9h30. Sa suppression ajoutée à la suppression du train arrivant à Lyon à 9h10 en provenance de Chambéry va entrainer une surcharge systématique du 17608 (Grenoble 7h22 – LYD 8h46) et du train omnibus partant de SAG à 8h09 (887310) pour arriver à 9h04 à Perrache. Il est inacceptable que des usagers puissent rester à quai à Bourgoin-Jallieu ou dans les autres gares du Nord-Isère. La FNAUT ajoute qu’il est plus judicieux de maintenir le 17610, que le 17696 (Grenoble 14h52 – LPR 16h16), circulant hors point de trafic, alors qu’il y a déjà des trains pour Lyon Part-Dieu à 14h22 et 15h22 au départ de Grenoble.

Pointe du soir

La FNAUT note que la pointe du soir entre 16h et 19h est préservée avec 2 trains par heure au départ de Grenoble pour Lyon entre 16h22 et 18h22 (espacés de 30 min), 2 trains par heure au départ de Lyon pour Grenoble entre 16h14 et 19h14 et 2 trains par heure au départ de Lyon Part-Dieu pour Bourgoin-Jallieu et La Tour-du-Pin entre 16h14 et 18h14.

La FNAUT note que les 2 trains au départ de Part-Dieu à 18h44 et 18h50 disparaissent. Il n’y aura donc plus aucun train au départ de Part-Dieu entre 18h14 (17633) et 19h14 (17637). Il est donc nécessaire que l’emport de ces 2 deux trains soit revu à la hausse, avec la mise en place d’UM3 de TER2N (1 017 places assises au lieu de 678 places en UM2, soit une capacité accrue de 50%).

La FNAUT note que les usagers de La Tour-du-Pin et Bourgoin-Jallieu conservent 2 départs par heure en pointe du soir à Lyon Part-Dieu correctement répartis à 16h14 (17625), 16h50 (18521), 17h14 (17629), 17h50 (18523) et 18h14 (17633), grâce au maintien de 2 trains à destination de Chambéry. Assurément les trains partant à 16h50 et 17h50 seront plus fréquentés qu’aujourd’hui, puisqu’il n’y aura plus de départs à Part-Dieu à 16h44 et 17h44. Il est nécessaire que l’emport de ces 2 deux trains soit revu à la hausse.

Réduction de la desserte Lyon - Grenoble 

La FNAUT constate que 12 trains sont supprimés du lundi au vendredi entre Grenoble et Lyon. Il s'agit des départs de Grenoble à 7h52, 8h52, 9h52, 12h52, 15h52 et 18h52 et des départs de LYD à 8h44, 9h44, 13h44, 14h44, 15h44 et 19h44. Outre notre remarque la suppression du train partant de Grenoble à 7h52, nous souhaiterions comprendre les raisons qui ont poussé la Région à supprimer ces 12 trains, alors qu’ils pourraient tous être maintenus en desservant Lyon Jean-Macé et Lyon Perrache à la place de Lyon Part-Dieu. 

Desserte ferroviaire de soirée

Une attention particulièrement doit être donnée à la desserte de soirée, période de la journée où il y a peu de dessertes. Les correspondances doivent être particulièrement soignées. 

La FNAUT juge indispensable d’assurer toutes les correspondances à Lyon Part-Dieu sur les nœuds de 22h et 23h. Nous suggérons d’assurer la correspondance entre le TER de 21h54 à destination de Saint-Etienne et le train arrivant de Grenoble à 21h46 (17642), qui devrait en conséquence être avancé à 21h44[2]. 

Les trains et cars quittant Lyon Part-Dieu après 22h doivent absolument assurer les correspondances avec les derniers trains en provenance de Paris, Lille, Strasbourg, Nantes (4406/7), Nice, Toulouse et Saint-Etienne[3]. A ce titre il est indispensable que les derniers TGV desservent Part-Dieu (et non uniquement Perrache[4]). Le car à 22h06 (39549) le samedi et le train (17645) à 22h14 du dimanche au vendredi pour Grenoble doivent ainsi être retardés à 22h16 pour assurer les correspondances avec le TGV 6631 (Paris 19h58 – LYD 22h05 Q) et le TER arrivant de Saint-Etienne à 22h06. 

Desserte routière de soirée 

Le temps de parcours du car (39954) partant le samedi à 21h23 de Grenoble pour arriver à Lyon seulement à minuit est bien trop important. Nous suggérons la mise en place d’un car direct permettant une arrivée à Lyon Part-Dieu avant 23h, soit un gain de temps de plus d’une heure. Nous proposons également d’ouvrir aux voyageurs les cars servant aux derniers départs de Lyon les vendredis et dimanches.

 

39952

Nouveauté (W ouvert aux voyageurs du 39553)

Nouveauté

39954

Nouveauté (W ouvert aux voyageurs du 39807)

 

Q

VDF

S

S

V (sauf fêtes)

Grenoble

19h52

20h52

21h22

21h22

 

Voiron

 

 

 

21h50

 

LTDP

 

 

 

22h30

 

Bourgoin-Jallieu

 

 

 

22h45

21h48

La Verpillière

 

 

 

23h00

 

LYD

21h16

22h16

22h46

23h40

22h33

Les cars au départ de Lyon sont très fréquentés le vendredi soir. Le départ de Lyon à 23h14 est systématiquement doublé jusqu’à Bourgoin-Jallieu (car 39807). Nous proposons de mentionner ce car sur la fiche horaire et que le 39551 ne desserve plus La Verpillière le vendredi (fonctionnalité reportée sur le 39807). Enfin nous suggérons d’ouvrir aux voyageurs le retour à vide à Grenoble du car 39954 en proposant un dernier départ le samedi soir à 23h50 au départ de Lyon en desservant Bourgoin-Jallieu et arrivant à Grenoble à 1h25[5].

 

39549

39807

39553

39551

Nouveauté (W du 39554 ouvert aux voyageurs)

39551

 

S

V

VDF

V

S

SàJ

LYD

22h16

23h16

23h16

23h16

23h50

23h16

La Verpillière

22h56

23h56

 

 

 

23h56

Bourgoin-Jallieu

23h11

0h11

 

0h01

0h35

0h11

LTDP

 

 

 

 

 

 

Voiron

 

 

 

 

 

 

Grenoble

0h01

 

0h40

0h51

1h25

1h01

Desserte événementielle

La FNAUT demande la reconduction des trains supplémentaires pour la fête des Lumières 2019.

La FNAUT attire l’attention de la Région sur la nécessité de prévoir un plan de transport exceptionnel pour la 800ème édition de la foire de Beaucroissant, du vendredi 13 au dimanche 15 septembre, qui sera un événement majeur de l’année 2019 dans la Région avec l’afflux possible de près d’un million de personnes à Beaucroissant. Nous demandons qu’un groupe de travail sur les déplacements du public pour l’édition 2019 soit réuni dès l’automne 2018 avec la participation de la Région, des organisateurs, de la préfecture de l’Isère, de SNCF et de la FNAUT. Cette affluence nécessite une offre ferroviaire renforcée avec outre l’arrêt de tous les trains à Beaucroissant avec des capacités renforcées et des trains supplémentaires. Un effort de communication doit être fait par les organisateurs et la Région sur l’accès en TER à la foire de Beaucroissant[6].

La FNAUT demande à la Région une offre adaptée pour la foire d’avril de Beaucroissant, qui attire de l’ordre de 300 000 personnes. L’édition 2019 est programmée le samedi 27 et le dimanche 28 avril. La Région ne peut plus passer à côté d’un tel événement. Elle doit accompagner cette manifestation, d’un dispositif transport adapté avec des arrêts supplémentaires de trains à Beaucroissant, voire des trains supplémentaires.

Enfin, la FNAUT suggère à la Région de prendre en compte dès à présent la tenue de la coupe du monde féminine 2019 de football, dont SNCF est partenaire officiel, avec des matches à Grenoble (stade des Alpes[7]) et à Décines (stade des Lumières[8]). 

 

Association Dauphinoise des Usagers du Train
1285 route de la croix St Marc
38400 Ste Anne sur Gervonde

Email : adut.ter.ra@gmail.com
Blog : http://adut.20minutes-blogs.fr/

 P Before printing, think about the environment

 


 

[1] L’ADUT a développé ces points dans un courrier daté du 17 juillet 2018, qui reste d’actualité. La correspondance TER – TCL (Métro B, T2 et bus) sur le P.E.M. de Jean-Macé pose d’importants problèmes de sécurité. Il faut traverser depuis la sortie de la gare côté Est pour aller rejoindre l’entrée côté Est du métro vers Lyon Part-Dieu : 2 voies de circulation automobile dans le sens Perrache > Lyon 8ème, la voie de tourne-à-gauche de l’avenue Berthelot vers l’avenue Jean-Jaurès, les 2 voies bidirectionnelles du T2 et la voie de circulation automobile place Jean-Macé. Il est quasi impossible de faire cette traversée longue en une seule fois. Autant dire qu’aux heures de pointes des matins et soirs en jours ouvrables de très nombreux usagers en correspondances prennent des risques pour gagner des secondes « précieuses ». La FNAUT appuie la demande d’une onde verte pour les piétons pour permettre la continuité de la traversée des piétons entre la gare Jean-Macé et les souterrains pour l’accès au métro B.

 

[2] La correspondance entre le dernier train en provenance de Grenoble à 22h46 et le dernier train à 22h54 pour Saint-Etienne est indispensable. La FNAUT suggère de retarder le TER pour Saint-Etienne à 23h06. Cette proposition est développée dans les remarques de la ligne 10 (Lyon – Saint-Etienne).

[3] Les derniers TGV arrivent à Lyon Part-Dieu :

-           Depuis Paris à 22h05 (TGV 6631), à 22h56 (TGV 6633 sauf le samedi), à 23h56 (TGV 6635 les vendredis et dimanches).

-           Depuis Bruxelles (TGV 9846/7) à 22h30 le dimanche, à 23h24 du lundi au jeudi et le samedi et à 23h41 le vendredi.

-           Depuis Lille à 21h30 (TGV 5124/5).

-          Depuis Luxembourg à 22h00 (TGV 9876/7).

[4] Le TGV 6856/7 en provenance de Toulouse arrive à 21h50 à Perrache au lieu de Part-Dieu. Le TGV 6806 en provenance de Nice arrive à 22h00 à Perrache au lieu de Part-Dieu.

[5] L’arrivée à Grenoble à 1h25 permet la correspondance avec les derniers tramways TAG (ligne A à 1h35 vers Grand Place & ligne B à 1h39 vers Gières Plaine des Sports).

[6] Pour l’édition 2018, le site officiel de la foire de Beaucroissant (consulté samedi 25 août 2018) met en avant les accès routiers et mentionne ensuite l’accès en train sans communiquer les horaires et sans lien vers le site TER Auvergne Rhône-Alpes.

[7] 5 matches sont prévus à Grenoble : le dimanche 9 juin à 15h30, le mercredi 12 juin à 15h, le samedi 15 juin à 21h, le mardi 18 juin à 21h et le samedi 22 juin à 15h. Pour les matches à 21h, il est désormais nécessaire de prévoir des trains supplémentaires pour regagner Lyon en partant de Grenoble vers minuit.

[8] 3 matches sont prévus à Décines : les ½ finales mardi 2 juillet à 21h et mercredi 3 juillet à 21h et la finale dimanche 6 juillet à 17h. Les matches en soirée nécessitent des trains supplémentaires partant de Lyon Part-Dieu (ou éventuellement Saint-Priest en cas de navettes en bus entre le stade et la gare de Saint-Priest) autour de minuit (voire plus tard si prolongations et tirs aux buts).


--

Association Dauphinoise des Usagers du Train

1285, Route de la croix St Marc

38440 Ste Anne sur Gervonde
Email : adut.ter.ra@gmail.com
Blog :  http://adut.20minutes-blogs.fr/

04/07/2018

ADUT - Information Juillet 2018

Bonjour,

Ce point d’information mensuel de juillet est basé principalement sur la rencontre du 21 juin avec Mme Martine GUIBERT, VP en charge des transports à la région AURA. Lors de cette rencontre, une cinquantaine de personnes étaient présentes représentant les associations d’usagers de la région AURA. Il faut noter la présence de M. Alain THAUVETTE, directeur de SNCF Mobilité en AURA, accompagné de responsables de SNCF Réseau. Avec notamment un point sur le Service annuel 2019, un point sur la grève perlée, et un point sur la concertation souhaitée par la région AURA

Après ces 3 points, nous aborderons la réunion du 20 juin avec Mme Martine GUILLOT, Présidente de la CC des Vals du Dauphiné et son équipe, et du 19 juin avec M. Eric SAVIGNON, VP en charge de la Mobilité à la CC Bièvre Isère au sujet du projet de rénovation de l’aménagement du quartier de la gare de Bourgoin-Jallieu.

Mais tout d’abord, un point sur le Service d’été et les travaux.

Bonnes vacances à toutes et à tous

 

Service d’été 2019 et Travaux en cours

La région a confirmé que le Service d’été aura cette année la même réduction en termes de circulations, globalement 1 péri-urbain en moins sur 2. La région a refusé d’entendre nos demandes d’aménagement puisque cet été les Lyon Part-Dieu/Chambéry ne circuleront pas en raison de la fermeture de la ligne Saint-André-le-Gaz /Chambéry (RVB entre SAG et Chambéry (*)).

La région AURA nous a demandé de prendre contact directement avec la SNCF pour l’adaptation des horaires et des dessertes des cars de substitution ; des aménagements ont été prévus pour les suspensions et adaptations des abonnements.

De nombreuses itérations ont eu lieu fin juin entre nous, ADUT et adhérents d’une part et avec SNCF Mobilité d’autre part

Faites nous remonter votre vécu et vos besoins.

D’autres travaux nous concernent : Fin des RVB (**) entre Lyon et Grenay et SAG et Moirans. Les impacts seront des augmentations de trajets (de l’ordre de 5 mn) et suppression des trains tôt le matin et tard le soir.

Et notons un point positif : La mise en service de la déviation du Passage à Niveau 11 à St Pierre de Chandieu sur la RD147, PN qui a été à l’origine de très nombreux dérangements, accidents, etc. Rappelons que ce PN était emprunté par 2000 véhicules/jour.

(*) La fermeture de la ligne a été anticipée du fait des 2 glissements de terrain début juin.

(**) Fin des travaux effectués entre 2013 et 2015

 

Service annuel 2019

Les travaux de la gare de Lyon Part-Dieu sont nécessaires pour améliorer les flux de trains (voie K débouchant au nord et création voie L) mais aussi les flux de voyageurs et de passants dans la gare (percement des quais pour accéder à la rue Georges Pompidou). Ils vont avoir un impact jusqu’en décembre 2022 puisque SNCF Mobilité considère que la reprise des circulations normales (!) reprendra avec le Service 2023.

La conséquence pour 2019 = Réduction de -18% de trains en moyenne sur la gare de Lyon Part-Dieu (il restera 300 trains qui vont y circuler).

o   Il va falloir que les usagers se rabattent sur Lyon Perrache et Lyon Jean Macé dont les dessertes vont augmenter (Hors réunion : quid de la sécurité sur les quais, de l'information en gare et de la traversée de l'avenue Berthelot pour rejoindre le métro ?)

o   SNCF Mobilité nous a présenté la totalité des impacts sur toutes les lignes concernées par la gare de Lyon Part-Dieu. En ce qui nous concerne :

  • Lignes non impactées : Macon/Villefranche, SAG/Lyon Perrache, Vallée du Rhône, Ambérieu/Lyon
  • Lyon/Grenoble : 1 train par heure ira sur Part-Dieu et 1 train par heure ira sur Perrache au lieu de 2 trains par heure sur Part-Dieu actuellement (en service normal !) ; 45 trains sont maintenus dont 34 iront toujours sur Part-Dieu

        Nous avons alerté la région sur la capacité des trains allant sur Part-Dieu

        Quelques trains seront supprimés en heure creuse

  • Les trains Lyon/Chambéry ne passeront plus systématiquement par Saint-André-le-Gaz  mais par Ambérieu ; quelques relations seront maintenues pour l'avant pays savoyard et le Nord Isère mais dans un seul sens Chambéry/Lyon le matin et Lyon/Chambéry le soir sous réserve des travaux en cours

         Des trains péri-urbains et des autocars seront mis en place entre SAG et Chambéry

         cela signifie moins de trains sur Part-Dieu avec la mutualisation mise en place avec les trains venant d’Annecy et de Vallées de Savoie qui auront une correspondance à Aix les Bains

o   Les questions spécifiques sont à transmettre à la région ; l’ADTC Grenoble a regretté l’absence  de concertation avec les associations et l’ADUT a demandé que les associations soient associées aux détails à finaliser.

o   La FNAUT AURA a demandé que les billets TER donnent accès au TCL sans surcoût.

Mise à disposition des horaires 2019 :

  • Commande passée par la région AURA en avril
  • Génération des horaires en cours par SNCF
  • Restitution des horaires en septembre à la région AURA
  • Puis mise à disposition en octobre aux associations d’usagers

 

M. Alain Thauvette a, dans son intervention, parlé de la grève perlée

Il a rappelé que la grève était beaucoup plus suivie en AURA qu’ailleurs (fin juin, 10,8% de grévistes sur 160 000 salariés en moyenne mais le chiffre d’AURA est de 38%)

  • Il y a beaucoup de grévistes chez les roulants et en maintenance (60% de grévistes à Chambéry)
  • La maintenance ne travaillant pas le week-end, pour 10 000 heures par mois, il n'y a que 6 000 heures de réalisées donc une partie de la maintenance ne peut pas être faite

        Décision SNCF = Fermer des lignes (Grenoble/Gap) ou supprimer les rotations de certains trains (ex celui qui assure le 17602)

        Le niveau de service devrait augmenter à partir du 29 juin, mais le service sera impacté jusqu‘au 13 juillet

  • Il n'y aura pas de négociations en juillet et en août avec les syndicats, la reprise des négociations est prévue en septembre

Il a aussi rappelé que 4 séries de trains ont eu des problèmes en début d'année

o   Plus de 10 rames étaient parties en technicentre pour réparation

  • 2 autres rames ont été endommagées début juin près de Pont de Beauvoisin
  • Toutes les rames devraient être disponibles fin juin

Il a aussi présenté la démarche « Départ à l'heure » qui va être mis en place (traction à 0 seconde) : cela veut dire fermeture des portes avant l'horaire de départ (il faut discipliner les salariés sur les quais, dans les trains et dans les commandes centralisées et les voyageurs)  Affichage effacé 2 mn avant le départ

o   Fermeture des portes avant et sanction des voyageurs qui ouvriront les portes

La FNAUT AURA a questionné sur le fait qu'il n'est plus possible d'acheter des billets dans des haltes et il sera bientôt impossible d'acheter des billets sans majoration dans les trains

  • La région rappelle que c'est SNCF qui gère les gares/haltes/guichets automatiques
  •  La présence commerciale en gare et dans les trains est gérée par la SNCF.
  • SNCF confirme que la démarche nationale va conduire à une majoration des services à bord
  • La FNAUT AURA dénonce ce fait contraire aux engagements de la SNCF
  • La région prend le point

ADTC Grenoble note que les endommagements hivernaux sont habituels, ne faudrait-il pas acheter plus de rames ?

  • La région a prévu de renouveler un certain nombre de matériels mais le constat fait sur le dimensionnement est partagé avec la SNCF à la lecture de la capacité actuelle insuffisante vis-à-vis de l'emport.
  • Sur les 40 Regio2N, il en manque toujours 2 en maintenance tournante chez Bombardier (Une rame Regio2N coûte 100 M€)

Processus de concertation

La FNAUT AURA a exprimé que le manque total d’information et de concertation depuis 3 ans est vécu comme du mépris par les usagers.

Avec les associations, la Région n’envisage pas de reprendre les comités de ligne comme ils existaient, leur fonctionnement étant beaucoup trop lourd. Elle veut garder, avant les comités partenaires régionaux, les réunions techniques préparatoires qui sont plébiscitées, mais fonctionner sur 3 ou 4 grands bassins : Vallée du Rhône Nord, Vallée du Rhône Sud, Auvergne et Alpes.

Tous les modes de transports de la compétence de la Région seront traités dans le même comité avec comme objectif la mise en cohérence. Les réunions sont prévues avant la fin de l’année 2018.

Les associations affirment leurs forts doutes et leur grande déception sur cette organisation. La Région répond que les équipes régionales sont insuffisantes pour des découpages plus fins. Le projet de loi sur les mobilités qui sera prochainement voté, instituera, par l'article 23 du pacte ferroviaire, des comités de desserte : la Région les mettra en place dès que la loi sera votée.

La ligne en Y Lyon/St André le Gaz/Grenoble-Chambéry sera donc concernée par 2 bassins : Vallée du Rhône Sud et Alpes.

La Région reçoit des voyageurs 25 000 courriers postaux ou courriels par an et souhaite mieux répondre. Pour ce faire,

  • La région va revoir son site Internet pour mieux orienter les réclamations.
  • La région souhaite que les sujets ayant trait au dysfonctionnement des trains ou des gares soient transmises à la SNCF pas à la région ; considérant que c’est à la SNCF ou aux associations de faire remonter ces problèmes.
  • Les associations doivent servir de relais entre la région et les voyageurs.

 

Réunion du 20 juin avec la Communauté de Communes des Vals du Dauphiné (VdD)

Lors de cette réunion avec Mme Magali GUILLOT et son équipe, l’ADUT a présenté le contexte de la ligne et son action et la CC des VdD a confirmé n’avoir aucun contact avec la Région depuis le départ de M. Patrick MIGNOLA (un RDV a été sollicité et obtenu cet automne avec Mme Martine GUIBERT).

Un des sujets soulignés a été l'inquiétude des voyageurs par rapport à l'arrêt du service ferroviaire SAG - Chambéry jusqu'au 23 septembre et à l'insuffisance des moyens de substitution annoncés par la SNCF.

L’actualité des 6 gares ou haltes présentes sur le territoire en partant de l'évolution de la fréquentation.

  • L'importance des Grands travaux qui vont être réalisés à Saint André le Gaz à partir de 2020 pour l'ensemble de la ligne et pour les usagers du territoire des VDD.
  • La fréquentation de la halte de Cessieu a été soulignée,
  • Quelques engagements ont été pris notamment l'idée de faire le point rapidement - d'ici un mois - sur certaines questions évoquées concernant La Tour du Pin (accès depuis stationnements de La Chevrotière, quais bus qui sont une compétence communautaire),
  • Le projet de prolongement des navettes de Rives sur SAG a été noté. Mais la CC des VdD a évoqué les alternatives possibles au TER pour permettre aux habitants des bourgs et villages de se rendre dans les villes centre (La Tour du Pin, Bourgoin) : covoiturage à organiser au niveau du territoire, transport à la demande.

Réunion du 19 juin entre le Collectif citoyen et la Communauté de Communes Bièvre Isère

Le Collectif citoyen organisé en mai concernant le projet de rénovation de l’aménagement du quartier de la gare de Bourgoin-Jallieu vise à sensibiliser les élus des collectivités territoriales concernées par 3 hypothèses retenues par la mairie de Bourgoin-Jallieu et la CAPI :

  • La circulation sur la RD522 restera constante dans les 10 à 20 ans qui viennent,
  • Le nombre de stationnement retenu pour le projet est le nombre actuel, soit 1000 places qui seront toutes payantes,
  • La passerelle et les ascenseurs qui seront mis en place par la SNCF en 2019 (engagement PMR de la SNCF) seront suffisants pour les riverains du quartier Sud qui voudront se rendre au centre-ville de Bourgoin-Jallieu.
  • La 2ème et dernière réunion publique aura lieu le 5 juillet 2018.

--

Association Dauphinoise des Usagers du Train

1285, Route de la croix St Marc

38440 Ste Anne sur Gervonde
Email : adut.ter.ra@gmail.com
Blog :  http://adut.20minutes-blogs.fr/

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu