Avertir le modérateur

05/03/2012

Communiqué de l'ADUT - Malveillances et Dégradations volontaires

Bonjour,
 
Comme suite aux évènements de ces derniers jours, veuillez trouver ci-joint un communiqué de l'ADUT.
 
 
N'hésitez pas à le diffuser.
 
Cordialement,
 
Le conseil d'administration de l'ADUT

--
Association Dauphinoise des Usagers du Train
4 Impasse des Jonquilles
38300 RUY - MONTCEAU
Email : adut.ter.ra@gmail.com
Blog : http://adut.20minutes-blogs.fr/

Aléas du 5 mars jusqu'au 11 mars

Peut-être avez-vous déjà à dire à propos de retard ?

05/03 17:44 Lyon Part Dieu - Grenoble : "Problème d'acheminement de personnel" selon le message en gare. 30mn de retard. Remarquez, 17:44 + 30mn = 18:14. !! Pile poil l'horaire du train suivant.

  Suite : le 18:14 est parti à l'heure. SNCF Direct indique à 18:24 que le 17:44 est toujours à quai.

Notre ligne demeure malade, avec ou sans audit national !

Force est de constater que le 17:44 reste souvent , trop souvent alité.

Alors, ajoutez un commentaire le signalement d'un autre malade.

18:20 Publié dans A_Aléas | Lien permanent | Commentaires (13)

04/03/2012

SNCF : le trafic perturbé en Savoie par des actes de malveillance

http://www.metrofrance.com/info/sncf-le-trafic-perturbe-e...

Mis à jour 03-03-2012 17:53
 
 
TGV en gare de Lyon-Perrache.

Photo : X.T/Metro

Trois incendies volontaires visant des équipements de signalisation ont provoqué d'importants retards des trains vers ou depuis Chambéry.

A peu près à la même époque que l'an dernier, pendant les vacances de février, et dans la même région, autour de Chambéry, des actes de malveillance ont perturbé le 3 mars la circulation, dans les deux sens, sur les lignes SNCF reliant Modane, Bourg Saint-Maurice et Grenoble.

Avec une évidente volonté de nuire en ce week-end de chassé-croisé entre les vacanciers des zones scolaires B et C, un ou des individus ont provoqué des retards atteignant jusqu'à 50 minutes en fin de matinée, a indiqué un responsable de la SNCF.

Pas un vol, mais un sabotage...

"Des câbles électriques ont été brûlés dans la fin de nuit de vendredi à samedi sur trois communes (La Ravoire, Saint-Pierre-d'Albigny et Chamousset), ce qui indique qu'il s'agit d'actes délibérés" a déclaré le colonel de gendarmerie Jean-Claude Gin. En clair, a précisé le militaire, "il s'agit d'un acte de sabotage et non de vol de cuivre", fléau auquel est de plus en plus confrontée la SNCF avec l'envolée du cours des métaux.

En l'occurrence, il n'était donc apparemment pas question d'actes crapuleux, mais bel et bien d'entraver la circulation des quelque cent trains, dont une soixantaine de TGV, qui devaient circuler ce samedi dans le secteur.

"Une centaine d'agents ont été mobilisés pour réparer les câbles et changer certaines pièces", a indiqué la compagnie ferroviaire qui tablait sur un retour à la normale aux environs de 17h.

Deux précédents récents...

Pour mémoire, il y a près d'un an jour pour jour, déjà dans la vallée de la Tarentaise, quelque 30.000 voyageurs se rendant ou revenant des stations de sports d'hiver avaient pâti du geste de malveillance d'un cheminot à la retraite, qui avait sectionné plusieurs câbles sur la ligne Chambéry-Bourg-Saint-Maurice.

Pas plus tard qu'avant-hier, à Lyon, une quinzaine d'individus cagoulés qui s'étaient introduits dans un local technique de la SNCF et s'étaient fait ouvrir l'accès aux voies avaient jeté des sacs de sable sur des caténaires, provoquant une interruption partielle du trafic pendant une heure et demie.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu