Avertir le modérateur

24/06/2013

Aléas du lundi 24 au dimanche 30 juin 2013

Déposez un commentaire afin de signaler un retard, un dysfonctionnement. Lors d'un grand clash comme une panne de train bloquant la circulation, vos commentaires déposés permettront de tenir informé chaque usager au fil de l'eau. Bonne semaine à chacun.

20/06/2013

SNCF: Nuit de galère pour des centaines de passagers des trains de la ligne Lyon-Grenoble

Bonsoir,

Dommage que les médias s'attarde toujours sur les TGV.

Il me semble que les pricipaux interessés étaient les personnes qui empruntes tous les jours la ligne et pas seulement les voyageurs occasionnels du TGV.

Magré cela on en revient toujours à l'éternel problème de l'information aux usagers coincés.

Eric

http://alpes.france3.fr/2013/06/20/sncf-nuit-de-galere-po...

La locomotive d'un TER a pris feu mercredi 19 juin au soir en gare de Saint-Quentin-Fallavier. Il n'y a pas eu de blessés mais des centaines de passagers se sont retrouvés bloqués sur la ligne Lyon-Grenoble. Certains ont dormi dans leur TGV à Grenoble. Le trafic était encore perturbé ce jeudi matin.

  • Par Franck Grassaud
  • Publié le 20/06/2013 | 08:20, mis à jour le 20/06/2013 | 15:07
La locomotive en feu à Saint-Quentin-Fallavier © @bebel69600 Speaker Lyon P-Dieu
© @bebel69600 Speaker Lyon P-Dieu La locomotive en feu à Saint-Quentin-Fallavier

 

"La locomotive est en feu, tout le monde descend!", le message est très vite passé dans les wagons du TER Lyon-Grenoble mercredi soir vers 19 heures et les 170 passagers ont rapidement quitté les lieux. Selon les gendarmes, c'est un problème au niveau du disjoncteur qui aurait provoqué l'incendie.

Pendant plus de deux heures, ces voyageurs ont ensuite attendu en gare de Saint-Quentin-Fallavier avant qu'une navette les achemine à destination. Il n'en restait plus que 60 quand le car est arrivé, les autres ayant trouvé d'autres solutions pour rentrer au "bercail".

D'importantes répercussions 


L'incident a aussi entraîné de grosses perturbations sur la ligne Lyon-Grenoble. Les sept trains qui y circulaient ont dû rebrousser chemin et une dizaine d'autres voyages ont été annulés.

Les trains au départ de Grenoble étaient évidemment bloqués et ceux provenant de Chambéry déviés sur Ambérieu-en-Bugey. Trois TGV en provenance de Paris et à destination de Grenoble ont été bloqués en gare de Lyon Part Dieu. A Saint-Exupéry, des voyageurs ont attendu désespérément des trains pendant des heures.

A Grenoble, un TGV qui partait pour Paris a dû faire "demi-tour" et 120 passagers ont été obligés de dormir en gare à leur place, il n'y avait plus d'hôtel disponible dans la capitale des Alpes. Ils ont pu repartir pour Paris ce jeudi matin.

Le rétablissement de la circulation s'est fait progressivement en fonction des travaux à réaliser sur la voie, l'incendie ayant fait fondre des caténaires. Le trafic était officiellement rétabli à 5h45 mais cinq trains ont tout de même été annulés en matinée sur cette ligne Lyon-Grenoble particulièrement sensible puisqu'elle transporte 30.000 passagers/jour.

Une vidéo est disponible via le titre en bas de page

Nuit de galère pour les passagers du TGV
 
------------------------------------------------------------------------------------------------------
 

Un TER prend feu près de Lyon, 120 passagers passent la nuit dans un train

avec AFP
le 20 juin 2013 à 07h11 , mis à jour le 20 juin 2013 à 11h32.
 
rails transports SNCF train réseau ferroviaire
 
Faits diversQuelque 120 passagers ont passé la nuit de mercredi à jeudi dans un TGV en gare de Grenoble à la suite d'un feu de locomotive à Saint-Quentin-Fallavier (Isère) qui a provoqué de grosses perturbations ferroviaires. La circulation des trains a repris normalement peu avant 8h ce matin.

Un incendie sur une locomotive électrique tractant un TER en gare de Saint-Quentin-Fallavier, près de Lyon, a semé la pagaille sur les rails en Isère, mercredi soir. Les alimentations électriques ont dû être coupées pour permettre aux pompiers d'intervenir et toute la circulation a donc été interrompues entre Lyon et Grenoble et retardée entre Lyon et Chambéry. Résultat : quelque 120 passagers d'un TGV qui devait rallier Grenoble à Paris dans la soirée ont été contraints de dormir dans une rame, a indiqué la SNCF, confirmant une information de France Bleu Isère. Ce TGV avait dû faire demi-tour à La Tour du Pin vers 23 heures.

Les passagers ont été accueillis dans un "TGV transformé en rame-dortoir" car il n'y avait pas suffisamment de chambres d'hôtel disponibles à Grenoble, selon Jean-Charles Ogé, directeur régional d'astreinte. Ravitaillés en couvertures, plateaux repas et bouteilles d'eau, les 120 clients sont repartis vers Paris dans le TGV de 5H16 jeudi matin.  

Les 800 passagers impactés seront remboursés

Au total "sept trains différents, dont trois TGV ont été impactés, soit environ  1.500 passagers", a précisé Jean-Charles Ogé. En outre dix trains TER ont été supprimés sur la ligne Lyon-Grenoble mercredi soir et dix autres trains ont été retardés entre Lyon et Chambéry. Une quarantaine de pompiers ont été mobilisés pour éteindre le feu, qui a été maîtrisé à 22 heures. Les derniers pompiers ont quitté les lieux peu avant 2 heures du matin.

"Il a fallu ensuite inspecter la voie pour savoir si on pouvait laisser passer les trains", a précisé M. Ogé. Six autres trains ont été supprimés entre Lyon et Grenoble jeudi matin "par précaution", a-t-il poursuivi. Le trafic a été rétabli complètement à 07H45. "Les 800 clients TGV bénéficiant de la garantie voyage seront intégralement remboursés", a précisé M. Ogé.

 

 
 

TER Lyon-Grenoble : une locomotive a pris feu (MàJ)

Par Fabien Fournier
Publié le 20/06/2013  à 10:33
 
@ DR
@ DR

Grosse pagaille dans la nuit sur la ligne TER Lyon-Grenoble lorsqu'une locomotive s'est enflammée au niveau de St-Quentin-Fallavier. Les passagers ont été acheminés en gare avant de pouvoir rentrer chez eux par autocars. Et les pompiers se sont affairés jusqu'à 0h46.

Mercredi soir, vers 19 heures, une locomotive d'un train circulant sur l'axe Lyon-Grenoble prend feu au niveau de la gare de St-Quentin-Fallavier. Observant les fumées, le conducteur prévient le contrôleur, qui fait descendre les passagers. Dès lors, tout le trafic est interrompu sur la ligne, mettant à l'arrêt sept trains dont trois TGV. Il le restera pour une bonne partie de la nuit. Les flammes ravagent la locomotive, 38 pompiers interviennent avec leur lance à eau. Une caténaire de 25 000 volts plane au-dessus de leurs têtes.

Comme l'explique la SNCF, les voyageurs – au nombre de 80 selon les pompiers – sont rapatriés vers les gares voisines, en particulier Bourgoin-Jallieu. Décision est prise de supprimer une dizaine de trains et d'en retarder alors une dizaine d'autres. Les autocars sont affrêtés pour transporter les passagers, de St-Quentin vers Grenoble, de Bourgoin vers la Part-Dieu et enfin de Bourgoin vers Grenoble. Au total, plus de dix véhicules sont ainsi mobilisés par la SNCF. Les pompiers cessent leur intervention à 0h46. Ce jeudi matin, vers 7 heures, le trafic revenait presque à la normale.

Article mis à jour à 11h30

Suite de la panne d'un train hier soir : plusieurs suppression de train ce matin

Bonjour,

Hier soir une locomotive a pris feu :

http://adut.20minutes-blogs.fr/archive/2013/06/19/une-loc...

et

http://adut.20minutes-blogs.fr/archive/2013/06/19/panne-d...

 

plusieurs trains sont supprimés ce matin :

en gare de Bourgoin

 

Affichage en gare sur notre ligne, communication de la SNCF :

(information clients 18 et 19 juin 2013 [Mode de compatibilité]).pdf

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu