Avertir le modérateur

26/03/2019

Un train désherbeur pour épandre un peu moins de glyphosate sur les voies

Bonjour,

Réduire c'est bien mais le supprimer complètement serait beaucoup mieux et logique mais demander à celui qui pollue cela me semble impossible surtout lorsque les quantités sont stratosphérique et surtout reconnu dangereuse pour notre santé.

Eric

http://www.lefigaro.fr/societes/2019/03/26/20005-20190326...

Un train désherbeur pour épandre un peu moins de glyphosate sur les voies
Crédit : Bayer

La SNCF, premier pollueur au glyphosate de France avec 35 tonnes épandues chaque année le long des rails, pourrait réduire de 70 % sa consommation.

C'est un train pas comme les autres qui est présenté, mardi et mercredi, à Lille, au Sifer, un salon spécialisé dans le rail. Avec son intelligence artificielle et ses caméras sur les côtés, ce drôle de convoi sait détecter les grosses touffes de mauvaises herbes et les arroser de la juste dose d‘herbicide pour les faire disparaître. Cette attaque «ciblée» évite d'épandre les produits nocifs à haute dose et sans discernement aux abords des voies ferrés, promet le concepteur de ce train, le chimiste allemand Bayer. La quantité utilisée diminue d'au moins 40 %. La SNCF, premier pollueur au glyphosate de France avec 35 tonnes épandues chaque année le long des rails, pourrait même ainsi réduire de 70 % sa consommation.

À Lille, Bayer, qui a racheté le chantre du glyphosate Monsanto et fait face à de nombreux procès intentés aux États-Unis par les victimes de ce produit, espère aussi convaincre les chemins de fer anglais, italiens ou belges de louer ses services pour désherber leurs voies ferrées, comme le fait déjà depuis deux ans la Deutsche Bahn, la compagnie de chemin de fer allemande. Et il travaille déjà à perfectionner son engin. Avec ses deux citernes (une pour l'herbicide, l'autre pour l'eau qu'il faut lui ajouter), ses cabines confortables pour les agents qui restent à bord plusieurs jours, et sa locomotive, il peut asperger la terre en roulant à 50 km/heure. Demain, il pourrait atteindre 80 km/heure. Mais d'autres industriels rêvent, eux, de désherber les voies sans polluer avec de petits robots qui, tout simplement, arrachent l'herbe indésirable.

25/03/2019

Aléas du Lundi 25 au dimanche 31 Mars 2019

Déposez un commentaire afin de signaler un retard, un dysfonctionnement. Lors d'un grand clash comme une panne de train bloquant la circulation, vos commentaires déposés permettront de tenir informé chaque usager au fil de l'eau. Bonne semaine à chacun.

22/03/2019

Monter dans un train sans billet, c'est 50 euros... s'il y a un contrôleur

Bonjour,

Il est dommage que la SNCF a fait d'énorme progrès dans le tout répressif au détriment de la communication, confort.

Car le système d'automate n'est pas si irréprochable. Plusieurs personnes honnête nous ont signalé être dans l'incapacité de prendre un billet dans certains automate.

Il est aussi très difficile de rejoindre les gares lyonnaises Perrache et Part-Dieu, mieux vaut ne pas être handicapé.

Eric

https://www.leprogres.fr/loire-42/2019/03/22/monter-dans-...

Depuis le 20 mars, la SNCF a mis en œuvre de nouvelles règles de régularisation à bord des TER. Sans billet, il sera désormais compliqué de monter à bord d’un train sans payer le prix fort.

 

  • Le 22/03/2019 à 06:15 mis à jour à 07:36

 

Des contrôleurs qui montent dans un train : une situation de plus en plus rare. / Photo Yves SALVATDes contrôleurs qui montent dans un train : une situation de plus en plus rare. / Photo Yves SALVAT

Si pendant longtemps, il a été possible de se présenter aux contrôleurs dans le train pour payer un prix raisonnable, parfois même au prix du guichet, désormais monter à bord sans billet vous coûtera 50 euros minimum.

"La règle de base, c’est : je monte dans un train avec un titre de transport validé"

« La règle de base, c’est : je monte dans un train avec un titre de transport validé. Comme dans tous les transports urbains, quand on achète son titre à bord, on paye un tarif de régularisation, ce n’est pas une amende » précise-t-on du côté de la SNCF.

Arguments avancés entre autres par la compagnie ferroviaire : une meilleure équité entre usagers ainsi qu’une responsabilisation des voyageurs.

Seul hic, dans la plupart des trains, les contrôleurs ne sont plus présents en permanence, remplacés par des brigades qui réalisent des contrôles plus inopinés. À qui s’adresser en l’absence de personnel pour régulariser sa situation ?

"Les brigades ne sont pas là pour faire du commercial"

Pour les syndicats, cette disparition progressive des contrôleurs ainsi que des guichetiers mettent au jour des dérives combattues depuis des années. « Les brigades ne sont pas là pour faire du commercial », avance Stéphane Colin, secrétaire adjoint CGT Cheminots Saint-Etienne.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu