Avertir le modérateur

12/02/2018

Aléas du lundi 12 au dimanche 18 Février 2018

Déposez un commentaire afin de signaler un retard, un dysfonctionnement. Lors d'un grand clash comme une panne de train bloquant la circulation, vos commentaires déposés permettront de tenir informé chaque usager au fil de l'eau. Bonne semaine à chacun.

11/02/2018

Gares de la plaine de la Bièvre: Automates bien opérationnels ce vendredi matin

Bonjour,

l'ADUT soulevait en début de semaine le problème des automates dans les gares de la plaine de la Bièvre :

http://adut.20minutes-blogs.fr/archive/2018/02/06/automat...

Finalement la SNCF a bien mis en service ses automates en gare du Grand Lemps, Virieu sur Bourbre et Châbons.

Nous dénonçons toujours le silence de la région qui était complètement absente de ce dossier.

Merci beaucoup à nos correspondants Bernard, Robert et Jean-Luc qui sont restés vigilants sur l'avancement des travaux et de la mise en place de ces automates.

Ci-dessous les messages de nos correspondants de ses gares vendredi 9 février :

L’automate de Châbons était en état de fonctionnement ce matin. Cela s’annonce donc plutôt bien !

Quelques remarques néanmoins :

  1. Il est dommage que l’automate n’accepte pas les billets ou la monnaie comme mode de payement (pour les ados qui n’ont pas de carte bleue notamment)
  2. L’automate est positionné de manière à être exposé au vent, à la pluie  à la neige au gel… Peut-être pas optimal pour sa durée de vie ni pour les personnes qui s’en serviront…
  3. Il nous a été reporté que l’automate du grand Lemps était quasi illisible dans les période de soleil. Espérons (mais je crains le contraire) que l’exposition de nos automates soit meilleure…

A bientôt,

Bernard

A Virieu Robert a confirmé que la borne était bien en état de fonctionnement dès 7 heures vendredi.

N'hésitez pas à nous faire remonter les problèmes que vous rencontrez dans vos gares et dans vos trains.

C'est en restant en alerte et vigilants que nous améliorerons nos conditions de nos trains au quotidien.

Eric

10/02/2018

SNCF : «Les conditions sont réunies pour un mouvement social plus dur qu'en 1995»

http://www.leparisien.fr/economie/sncf-les-conditions-son...

Economie|Vincent Vérier| 07 février 2018, 11h17

 

Fabien Villedieu, cheminot et délégué syndical SUD-Rail. LP/MATTHIEU DE MARTIGNAC

 

Fabien Villedieu, délégué SUD-Rail, conducteur à Paris Sud-Est, met en garde le gouvernement, alors qu'un rapport proposant des pistes de réformes pour l'entreprise publique va être remis dans les prochains jours.

Système ferroviaire à bout de souffle, discussions sur l'ouverture à la concurrence du rail, remise du rapport Spinetta au gouvernement... Voici les ingrédients d'un cocktail qui risque de s'avérer explosif et laisse entrevoir la perspective d'un conflit social dur à la SNCF. Ce que confirme le syndicaliste Sud-Rail, Fabien Villedieu, qui estime que les conditions sont réunies pour un mouvement plus dur encore qu'en 1995. La SNCF avait alors été bloquée par trois semaines de grève. La CGT appelle déjà ses adhérents à un mouvement de grève ce jeudi.

Comment est le climat social à la SNCF ?

Fabien Villedieu. Il est extrêmement tendu. Les cheminots attendent avec impatience le rapport de M. Spinetta et le projet de loi du gouvernement pour savoir à quelle sauce ils vont être mangés.

Que craignez-vous ?

Nous sommes attaqués de toutes parts. On présente l'ouverture à la concurrence ferroviaire comme de la modernité. Mais il suffit de voir ce qui s'est passé dans le fret français. Depuis son ouverture à la concurrence en 2003, le trafic a été divisé par deux et les marchandises sont transportées par camions. En Angleterre, elle a conduit à une augmentation des prix. Le transport représente 14 % du budget d'un Londonien. C'est du délire.

Que proposez-vous ?

On demande un moratoire et un bilan des ouvertures à la concurrence qui ont déjà été faites avant de foncer tête baissée dans le mur.

Le gouvernement estime que c'est l'occasion de moderniser la SNCF...

Si ça veut dire pour un cheminot travailler jusqu'à 70 ans avec des conditions de travail de plus en plus dures, ce n'est pas moderne, c'est rétrograde.

Beaucoup de Français jugent le statut des cheminots trop avantageux. Que répondez-vous ?

Si c'était vraiment le cas, la SNCF n'aurait pas autant de difficultés à recruter. Etre cheminot, ça veut dire travailler la nuit, le dimanche, les jours fériés et par tous les temps. Aujourd'hui (NDLR : mardi), j'ai des collègues qui bossent sous la neige pour entretenir et surveiller le réseau. Notre statut, ce sont des années de combat. Pas question de repartir d'une feuille blanche.

La SNCF doit-elle évoluer en société de droit privé ?

Non. Ce serait un pas supplémentaire vers la privatisation. On a vu ce que celle des autoroutes a donné. C'est un saccage.

Les usagers doivent-ils s'attendre à des grèves ?

Les conditions sont réunies pour aller vers un mouvement plus dur qu'en 1995. Tout dépendra de ce que proposera le gouvernement. Emmanuel Macron a peut-être été élu sur un mandat mais les syndicats de la SNCF aussi. Nous sommes là pour défendre les conditions de travail et les rémunérations des cheminots.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu