Avertir le modérateur

29/11/2017

Trafic SNCF interrompu jusqu'à vendredi entre Chambéry et Lyon

https://www.francebleu.fr/infos/transports/trafic-sncf-in...

Par Nicolas Peronnet, France Bleu Isère et France Bleu Pays de Savoie mercredi 29 novembre 2017 à 15:15

Le trafic des trains dans le sens Chambéry / Lyon ne sera pas rétabli avant vendredi matin selon la SNCF
Le trafic des trains dans le sens Chambéry / Lyon ne sera pas rétabli avant vendredi matin selon la SNCF © Maxppp - Yves Salvat

Suite à une panne d'aiguillage à hauteur de Pressins en Isère, le trafic des trains est totalement interrompu dans le sens Chambéry - Lyon. Des perturbations sont annoncées jusqu'à vendredi matin.

Grosse pagaille en perspective pour les usagers du train sur la ligne Chambéry - Lyon. Le trafic est totalement interrompu en raison d'une panne d'aiguillage à hauteur de Pressins en Isère. La SNCF annonce des perturbations au moins jusqu'à vendredi matin.

 

Les trains sont actuellement détournés par Ambérieu. Des cars de substitution sont mis en place pour les dessertes intermédiaires. Ils partent aux mêmes horaires que les trains depuis la gare de Chambéry. En revanche les temps de parcours seront rallongés. La SNCF prévient donc les usagers de prendre un peu d'avance.

Une aiguille immobile

L'aiguille située entre Saint-André-le-Gaz et Pont-de-Beauvoisin, censée pivoter de droite à gauche pour orienter les trains vers telle ou telle direction, reste immobile depuis ce mercredi matin.

Les réparations prendront du temps. L'installation d'une aiguille peut s'étendre sur une journée mais en fonction du lieu et de la météo, la durée peut doubler voire tripler. Ensuite, les agents SNCF doivent vérifier que tout est sécurisé.

SNCF : trafic interrompu entre Chambéry et Lyon

https://france3-regions.francetvinfo.fr/auvergne-rhone-al...

© France 3

© France 3

Ce mercredi matin, 29 novembre, depuis 4 heures, le trafic ferroviaire est interrompu entre Chambéry et Lyon. En cause : une panne d’aiguillage au niveau de Pressins, en Isère. C’est une panne importante, les travaux sont en cours. Le trafic pourrait être rétabli au mieux pour vendredi.

Par Dolores Mazzola

A l'origine de cette interruption de la circulation des trains entre Chambéry et Lyon : une panne d'aiguillage à hauteur de la commune de Pressins, entre Saint-André le Gaz et Pont de Beauvoisin. Les trains sont détournés par Ambérieu (Ain). Des cars de substitution pour les dessertes intermédiaires ont également été mis en place, indique la SNCF sur son site internet. Les perturbations pourraient durer au-delà de cette seulle journée du mercredi 29 novembre. Le trafic pourrait être rétabli au mieux pour vendredi.

A noter que le trafic est interrompu dans un seul sens sur la ligne SNCF reliant Lyon à Chambéry. Le trafic est normal pour les trains assurant la liaison dans le sens Lyon - Chambéry

Pour plus d'informations sur la circulation des trains en gare; et en temps réel depuis la gare de Lyon Part-Dieu sur internet : un clic ICI

28/11/2017

SNCF : pourquoi les syndicats redoutent la fusion des représentants du personnel

http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/sncf-pourquoi...

ÉCLAIRAGE - Les cinq ordonnances réformant le code du travail sont définitivement adoptées par les députés, mardi 28 novembre.

SNCF pourquoi les syndicats redoutent la fusion des représentants du personnel Crédit Image : ERIC PIERMONT / AFP | Crédit Média : Éric Vagnier | Durée : | Date :

Éric Vagnier et Ludovic Galtier

La bataille est terminée. Mardi 28 novembre, l'Assemblée va officiellement ratifier - par un vote solennel - les ordonnances réformant le marché du travail, dont certaines sont déjà entrés en vigueur en septembre. L'une des mesures, c'est la fusion des instances représentatives : délégués du personnel, comité d'entreprise, comité d'hygiène. Tout cela fait beaucoup de monde, employé parfois à plein temps.

La SNCF est particulièrement bien dotée en instances représentatives du personnel, ce qui n'est pas complètement anormal dans une entreprise de 150.000 salariés présente sur tout le territoire avec 180 métiers où l' on travaille 24 heures sur 24.

Si les comités d'entreprises, les comités d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) et les attributions des délégués du personnel fusionnent, les syndicats ont fait leur compte : de 2.200 équivalents temps pleins en heures de délégations syndicales, on pourrait tomber à 1.400 avec des instances qui seraient regroupées et donc plus éloignées du terrain.

Une situation inacceptable pour Didier Aubert, le secrétaire-général de la CFDT-Cheminots. "Ça veut dire que le dialogue social va en prendre un sacré coup. C'est un mauvais message vis-à-vis des conditions de travail des agents. Dans une période où on identifie une montée forte des risques psychosociaux à la SNCF, cela ne présage rien de bon." Le sujet est d'autant plus sensible que les syndicats, avec moins de délégués, craignent de perdre une partie de leurs forces vives et de leur influence. Une concertation va s'engager avec la direction.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu