Avertir le modérateur

19/05/2017

Chambéry : le projet de nouvelle gare multimodale proche du décollage

http://www.ledauphine.com/savoie/2017/05/16/ce-n-est-plus...

Ce n’est plus qu’une question de jours ou de semaines à la gare de Chambéry. Les palissades de chantier sont installées autour de la galerie Sommeiller, qui abritait l’ancien buffet de la gare notamment. La SNCF va procéder à la démolition de la galerie, préalable à la construction par l’Agglo, en lieu et place d’un hall multimodal et d’un bâtiment dédié à la Vélostation et à des bureaux. La SNCF va démarrer par l’espace proche de la passerelle, pour libérer l’emprise permettant à Chambéry métropole - Cœur des Bauges de réaliser ses travaux, puis continuer la démolition de la galerie jusqu’en octobre. L’ensemble du projet de pôle d’échanges multimodal, comprenant la nouvelle gare SNCF, le hall multimodal et un espace vélostation-tertiaire, doit être livré en 2019. Photo le DL/G.T.

Publié le 17/05/2017 à 06:06

Quand un fonds pour le fret ferroviaire renfloue le tunnel routier du Fréjus

http://acteursdeleconomie.latribune.fr/en-bref/2017-05-17...

Par Acteurs de l'économie  | 

(Crédits : DR)
Depuis 2012, un fonds géré par l'Etat normalement destiné à soutenir le développement du fret ferroviaire sert en réalité à combler le déficit du tunnel routier de Fréjus, révèle Médiacités.

C'est une situation qui peut apparaître pour le moins alambiquée. Le "Fonds pour le
développement d'une politique intermodale des transports dans le massif alpin" (FDPITMA), créé afin de favoriser le transport multimodal et notamment le développement du fret ferroviaire est utilisé, en réalité, pour combler le déficit d'une infrastructure routière, qui voit transiter chaque année plusieurs millions de camions.

Depuis 2012, ce fonds géré par l'Etat et fondé à la suite du drame du tunnel du Mont-Blanc, "sert - en toute discrétion - à renflouer les caisses du tunnel routier du Fréjus", alerte Médiacités, qui révèle ce jeu de "vase communicant".

80 millions d'euros

L'A43, chroniquement déficitaire, appelle l'État au secours en 2012 pour assurer une recapitalisation. L'État trouve pour cela une astuce, comme le détaille le site local d'investigation. "Actionnaire majoritaire à 67 % de la société qui gère le tunnel du Mont-Blanc (bénéficiaire) et, à 99,9% de la société qui gère le tunnel du Fréjus (déficitaire), [L'État] cède ses participations au FDPITMA et instaure une convention stipulant que chaque année les excédents dégagés par le Mont-Blanc sont versés à la société du tunnel du Fréjus pour combler son trou financier".

A LIRE : Lyon-Turin : la politique de report modal est-elle adaptée ?

20 millions d'euros sont chaque année transvasés d'une société à l'autre. L'enquête estime à 80 millions d'euros la somme concernée depuis la signature de la convention. Pour Mediacités, cette situation est révélatrice "des petits arrangements financiers au détriment de la santé publique et de l'environnement", et "emblématique même de l'absence de volonté politique de développer le fret ferroviaire et de lutter contre la pollution de l'air dans les vallées alpines". Cette enquête, qui mêle témoignages d'élus locaux, de lanceur d'alerte et de personnes de la société civile, est à découvrir en intégralité ici.

17:34 Publié dans Fret, L’État | Lien permanent | Commentaires (0)

La SNCF prépare le billet de demain

http://www.bienpublic.com/actualite/2017/05/19/la-sncf-pr...

La SNCF présentait hier ses innovations numériques devant « simplifier » les habitudes des voyageurs. Parmi elles, une même application rassemblant les voyages avec les billets à enregistrer sur son smartphone.

 

  • Le 19/05/2017 à 05:01 mis à jour à 07:15

 

La SNCF va devoir remplacer ses terminaux de compostage par de nouveaux appareils, compatibles avec la technologie NFC.La SNCF va devoir remplacer ses terminaux de compostage par de nouveaux appareils, compatibles avec la technologie NFC.

Gros chantier en vue. Hier, la SNCF présentait ses prochaines innovations numériques censées « simplifier » et « fluidifier » les usages des voyageurs, dont une application mobile unique « pour tous les voyages », un seul compte client en ligne comme en gare, et des billets stockés dans les smartphones même éteints.

Parmi les « huit projets phares » dévoilés, la refonte de l’application mobile SNCF devrait permettre - « à partir de septembre » - de « doubler le nombre d’utilisateurs d’ici trois ans », indique l’entreprise publique, qui revendique à ce jour 6 millions de téléchargements et 20 millions de connexions par mois. Exit donc les applications spécifiques aux TGV, Transilien et Intercités. « On est en train de simplifier », explique le directeur des systèmes d’information du groupe, Benoît Tiers.

Au mois de septembre également, chaque voyageur pourra s’identifier avec son adresse mail, ce qui remplacera les multiples codes et références actuellement demandés en gare, en boutique, sur les sites internet et les applications de la SNCF.

Dans un second temps, début 2018, cette application unique intégrera en outre la technologie de communication sans contact (NFC). Les billets pourront ainsi être enregistrés sur la puce d’un smartphone compatible pour « l’utiliser comme titre de transport, même éteint, », annonce Benoît Tiers. « On pourra aussi enregistrer son abonnement avec sa photo », poursuit-il, affirmant que l’innovation va « fluidifier et simplifier le voyage », notamment lors de la validation et du contrôle.

En contrepartie, la SNCF va devoir remplacer les 15 000 terminaux de ses contrôleurs par un nouvel appareil, compatible avec la technologie NFC et connecté à l’application mobile, qui « va nous permettre d’améliorer la lutte contre la fraude », a-t-il assuré. Paris-Strasbourg couvert en 3G/4G en juillet

Par ailleurs, la société ferroviaire n’annonce pas de retard sur le calendrier prévu au sujet du déploiement de la téléphonie mobile le long du réseau à grande vitesse. Après Paris-Lyon en 2016, Paris-Lille sera couverte en 3G/4G au mois de juin, puis les lignes Paris-Bordeaux et Paris-Strasbourg en juillet.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu