Avertir le modérateur

26/03/2019

Les trains à hydrogène "zéro émission" bientôt dans les gares de la région

https://www.leprogres.fr/rhone-69/2019/03/24/les-trains-a...

La Région Auvergne-Rhône-Alpes veut miser sur les trains à hydrogène pour une mobilité entièrement décarbonée. Elle devrait passer à l’action dans les prochains mois pour tester ces trains à l’horizon 2022 ou 2023.

  • Le 24/03/2019 à 06:00 mis à jour à 07:18
     

Le premier train à hydrogène fabriqué par Alstom arrive en gare de Bremervoerde, en Allemagne, le 16 septembre 2018. Photo Patrik STOLLARZ / AFP RelaLe premier train à hydrogène fabriqué par Alstom arrive en gare de Bremervoerde, en Allemagne, le 16 septembre 2018. Photo Patrik STOLLARZ / AFP Rela

Le train hydrogène d'Alstom. Photo AlstomLe train hydrogène d'Alstom. Photo Alstom

Train à hydrogène. Photo AlstomTrain à hydrogène. Photo Alstom

Des trains “zéro émission” dans la Région, cela ne sera bientôt plus de la science-fiction, mais une réalité. Dans la foulée du Plan Hulot, en juin 2018, Auvergne-Rhône-Alpes, déjà à la pointe en matière d’hydrogène, a été l’une des Régions à se porter candidate pour accueillir sur son territoire des trains à hydrogène. Cette technologie, déjà utilisée en Allemagne dans la région de Basse-Saxe depuis septembre 2018, intéresse aux quatre coins du monde. Le train, électrique, est ainsi alimenté par l’énergie produite dans la pile à combustible par la rencontre entre l’hydrogène stocké sur le toit et l’oxygène de l’air. Aucun rejet, hormis de la vapeur d’eau.

La Région se veut en pointe

Avec le plan “Zéro Émission Valley” (ZEV), lancé par l’actuel exécutif, Auvergne Rhône-Alpes ambitionne de devenir la première région hydrogène d’Europe. Le projet ZEV vise à déployer 1 000 véhicules, 20 stations de distribution ainsi que quinze électrolyseurs pour produire de l’hydrogène.

La ligne Lyon-Roanne-Clermont ciblée

Une ligne a déjà été ciblée : Lyon-Roanne-Clermont. Avec un tronçon central non électrifié de 130 kilomètres environ, elle est l’une des lignes qui consomment le plus de gazole en France, pour un trajet de 2 h 20 environ.

Pour avoir un parc conséquent en 2028, il faut une mini-flotte active sur le territoire en 2022. Alors, la collectivité aux 3000 km de voies ferrées devra se positionner dans les prochains mois pour voir ces trains rouler sur son réseau en 2022 ou 2023. À en croire Alstom, pour que ce scénario se réalise, il faudrait que les commandes arrivent dès ce premier semestre 2019.

Écrire un commentaire

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu