Avertir le modérateur

19/05/2018

Ligne Valence-Grenoble : la SNCF répond, le collectif des usagers toujours en colère

Bonsoir,

en solidarité de l'ASsociation des Usagers de la Ligne Grenoble - Valence http://asulgv.free.fr/

https://www.ledauphine.com/drome/2018/05/18/ligne-valence...

Photo illustration Le DL/Vincent PAULUS

Photo illustration Le DL/Vincent PAULUS

Pour le collectif des usagers de la ligne Valence-Grenoble, c’est toujours la galère avec les différentes grèves à la SNCF ainsi que des travaux. L’association était déjà montée fortement au créneau il y a quelques semaines auprès la direction de SNCF-Mobilités Auvergne-Rhône-Alpes ( Le Dauphiné libéré du 24 avril).

Une direction qui a répondu au collectif le 9 mai. « La période de grève nationale actuelle impacte de façon importante le plan transport du TER. […] La ligne Moirans-Valence est alors fermée car le poste d’aiguillage permettant la circulation des trains n’est pas assuré par le personnel de SNCF-Réseau », indique la direction dans un e-mail. Tout en précisant que, durant ces jours de grève, « l’offre routière », avec « plus de 800 cars » mis en place dans la région, ne peut pas être « plus importante ».

Objectif : « améliorer la situation »

SNCF-Mobilités parle également des « mises en circulation de trains rendues particulièrement difficiles sur l’axe Grenoble-Valence compte tenu de multiples travaux », citant entre autres « les travaux d’aménagement de l’accessibilité de la gare de Valence ». La direction assure toute de même que l’objectif est d’« améliorer la situation » avec « la mise à disposition de matériels supplémentaires ».

Le collectif des usagers admet en effet cette amélioration : « À partir du 15 mai, nous avons retrouvé un nombre de trains acceptables aux heures de pointe. »

Mais ces usagers demeurent en colère concernant les alternatives proposées par la SNCF lors des jours de grève. Le collectif estime que « le programme de circulation de substitution » est « inefficace, inutile et sans aucune comparaison avec ce qui est fait sur les autres lignes ». « Avez-vous déjà passé plus de cinq heures de bus plusieurs jours successivement ? » demande l’association à la direction de la SNCF.

Et, pour ces usagers, il est clair que les « 800 cars » mis en place lors des jours de grève doivent être « mieux répartis » afin de renforcer l’offre de transport sur Valence-Grenoble.

Commentaires

inadmissible cette situation qui dure :
aujourd'hui 23 mai : aucun TER (prévisible !)
pour rentrer sur st marcellin ou valence après son travail : quelques cars qui s'arrêtent partout évidemment : encore faut il pouvoir monter dans le car (1 seul avec 50 places par heure) ; comment faire rentrer tout un TER dans quelques cars de substitution ; telle est la situation depuis le 2 avril. Des cars "SNCF" qui ne sont pas annoncés en gare routière de façon volontaire. Quand on pense que le matin on part avec un car à 5H20 de st marcellin pour arriver à grenoble à 6h45 : on peut se rendre compte de la fatigue accumulée, de la galère, du stress, de l'organisation que cela nécessite, des contraites, de la vie de famille amputée ETC... : et on nous promet 50% de réduction sur l'abonnement de juin : UNE HONTE ; UNE HONTE pour tout le préjudice depuis le 2 avril 2018 : on voit bien ce que l'on représente pour la SNCF. Ce sont les 3 mois de GREVE que l'on devrait rembourser dans leur intégralité : POUR NE PAS AVOIR EU DE TRAIN PENDANT DES SEMAINES - AUCUN TER.
Bien cordialement

Écrit par : bourguignon | 23/05/2018

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu