Avertir le modérateur

27/09/2017

Gestion des TER : bras de fer entre les régions et la SNCF

Bonsoir,

Nous aussi on attends une nouvelle convention ou quelque chose qui prouve que le deuxième budget de la Région Auvergne Rhône-Alpes sert à quelque chose.

Car depuis le départ de Mr Mignola nous n'avons plus de nouvelles !

Nous sommes loin des comités de lignes organiser par l'ancienne région

Eric

 

http://www.lagazettedescommunes.com/524215/gestion-des-te...

Publié le 27/09/2017 • Par Nathalie Da Cruz

TER-ARF-final

Alors que la plupart des conventions avec SNCF Mobilités sont en cours de renégociation, plusieurs régions clament leur insatisfaction à l’égard du service rendu. En toile de fond se profile l’ouverture à la concurrence.

Rien ne va plus entre SNCF Mobilités et la région Paca. La convention qui les lie pour l’exploitation des TER est arrivée à échéance à la fin de l’année 2016. A la suite de discussions infructueuses, les élus de la région ont quitté la table des négociations. Certes, depuis janvier, le service perdure mais dans le cadre d’une « prescription unilatérale de service public ». Dans ce cas, c’est l’autorité organisatrice qui définit le service, les dessertes et la facture, et l’opérateur historique de transport doit s’exécuter. Ambiance glaciale, donc, dans la région méridionale.

A l’autre bout de l’Hexagone, plus exactement dans la région Grand Est, les négociations ont, à l’inverse, abouti dans les temps. Une nouvelle convention a été signée fin 2016 pour une durée de huit ans. Elle prévoit le principe de lots détachables à confier à d’autres opérateurs que SNCF Mobilités dès que la loi française le permettra. Philippe Richert (LR), son président, s’enorgueillit d’avoir obtenu une baisse de la facture – 420 millions d’euros par an contre 430 auparavant – et, en parallèle, 200 trains en plus !

Trois régions « frondeuses » sur onze

A la veille du congrès de Régions de France, le 28 septembre à Orléans, ces disparités posent question. Dans la région Grand Est, 95 % des TER arrivent à l’heure. En Paca, le taux est tombé à 75 % en 2016. « Il est remonté à 82 % début 2017 et est redescendu à 80 % ces derniers mois », déplore le président Renaud Muselier, président (LR).

Sur onze régions devant renégocier leur convention avec SNCF Mobilités, trois – Auvergne – ...

Article réservé aux abonnés Gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes
  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

 

Commentaires

Bonjour,

Comment ça Patrick Mignola est parti ? J'ai raté l'info ? Certes il est maintenant député (ah le cumul des mandats). Mais il est toujours en charge d'après le site web de la région https://www.auvergnerhonealpes.fr/36-le-president-et-l-executif.htm

Mais c'est vrai que je n'ai pas vu de progrès sur ce dossier depuis la dernière assemblé générale du 16 décembre 2016 dernier. Ca commence à dater vu de l'extérieur.

Cordialement.

Écrit par : Joseph CULLY | 27/09/2017

Écrire un commentaire

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu