Avertir le modérateur

07/09/2016

La grogne des usagers des TER

http://www.ledauphine.com/societe/2016/09/07/la-grogne-de...

 

Des membres de l’Association dauphinoise des usagers du train (Adut) ont manifesté hier matin devant la direction régionale de la SNCF, à Lyon. Une délégation a été reçue dans la matinée.

Des membres de l’Association dauphinoise des usagers du train (Adut) ont manifesté hier matin devant la direction régionale de la SNCF, à Lyon. Une délégation a été reçue dans la matinée.

Des membres de l’Association dauphinoise des usagers du train (Adut) ont manifesté hier matin devant la direction régionale de la SNCF, à Lyon. Une délégation a été reçue dans la matinée.

Il y a de la friture sur la ligne la plus fréquentée de Rhône-Alpes. 17 000 voyageurs par jour, sur les rails qui relient Lyon, Grenoble et Chambéry. Et quelques dizaines d’usagers, un bon nombre membres de l’association Adut (Association dauphinoise des usagers du train), qui ont manifesté hier matin devant le siège de la direction régionale Rhône-Alpes de la SNCF, au pied de la tour Incity, à Lyon.

Sa présidente, Patricia André-Constantin, brandit les « 54 jours de grève » décomptés depuis le début de l’année, pour réclamer « la gratuité de deux mois d’abonnement ». Une délégation de manifestants a été reçue dans la matinée par Sophie Thierion de Monclin, responsable territoriale TER, et Laurence Bellot, la directrice commerciale.

Les 20 lignes TER seront restaurées en décembre

« On nous a proposé, au titre de geste commercial, une réduction de 25 % sur les abonnements de septembre », a indiqué Mme André-Constantin à l’issue de l’entrevue, ce qui nous a été confirmé par la SNCF. « Et l’on a demandé 30 % de remise sur l’abonnement d’octobre », a repris la présidente de l’Adut. Réponse ? « C’est un peu prématuré… » a renvoyé la SNCF.

La suppression de 20 TER par jour depuis cette rentrée a également été évoquée. Douze Lyon-Grenoble et huit Lyon-Chambéry sont concernés. « La problématique des conducteurs sortant de formation », a expliqué la SNCF, parlant de « formations longues, très exigeantes » et ne présentant un taux de réussite que de « 63 % ». Tout en annonçant que ces 20 lignes seront restaurées à partir du 8 décembre.

Plus d'infos dans nos éditions Isère du Dauphiné Libéré de ce mercredi 7 septembre

Commentaires

Il y a de quoi s'inquiéter, les conditions à la gare de St Priest se dégrade l'après-midi. Entre la fermeture de la gare l'après-midi, le choix entre le train de 17h11 ou 18h40 au mieux pour rentrer chez soi, vient s'ajouter les retards compris entre 20 et 30 min depuis le début des travaux et ce matin on m'informe que la gare doit définitivement fermer en 2017... Et si la gare ferme, est-ce que le train continuera à s'arrêter? Devrons-nous courrir à Vénissieux? au même tarif?

Écrit par : Thibaut | 07/09/2016

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu