Avertir le modérateur

01/05/2016

La SNCF soumet son projet sur l'organisation et le temps de travail

http://lentreprise.lexpress.fr/actualites/1/actualites/la...

Par AFP , publié le , mis à jour à

Paris, 29 avr 2016 - La SNCF a transmis aux syndicats ses "premières propositions" concernant les futures règles de travail des cheminots, comprenant des évolutions en matière d'organisation, mais sans allonger la durée annuelle du travail, a annoncé à l'AFP vendredi son DRH.

Le groupe public ferroviaire doit négocier avec ses organisations représentatives (CGT, Unsa, SUD, CFDT) un nouveau régime de travail, à partir d'un décret socle élaboré par l'Etat et d'une convention collective de branche actuellement en cours d'élaboration. 

La SNCF leur a envoyé jeudi soir un document de travail comprenant ses "premières propositions" avant le lancement de la négociation sur le futur accord d'entreprise prévu mercredi, a indiqué à l'AFP le directeur des ressources humaines, Jean-Marc Ambrosini. 

"Nos propositions auront évidemment vocation à évoluer", "la discussion est ouverte" jusqu'au 7 juin, date programmée pour la dernière séance, a-t-il assuré. 

Les cheminots craignent que l'harmonisation des règles sociales du rail (public/privé, fret/voyageurs), prévue par la réforme ferroviaire de 2014, ne remette en cause leurs conditions de travail. Ils étaient en grève mardi et manifesteront le 10 mai à Paris. 

Parmi les évolutions envisagées par la SNCF, figure une modification de "l'amplitude" journalière. La journée de service augmenterait de 30 minutes pour les personnels sédentaires, mais baisserait d'autant dans le cas où elle comprendrait 2 heures 30 travaillées de nuit, selon le document consulté par l'AFP. 

Pour les personnels roulants (conducteurs et contrôleurs), la hausse serait d'une heure lorsqu'ils travaillent "plus de 2 heures 30" dans la période nocturne. 

"La durée moyenne sur une grande période de travail reste identique" mais cela permet "un peu de souplesse dans l'exploitation", fait valoir M. Ambrosini. 

Le DRH souligne que le projet d'accord d'entreprise maintient "inchangées" les durées conventionnelles en vigueur dans l'entreprise (de 1.589 heures à 1.568 heures annuelles selon les personnels). En bref, "il n'y a pas sur l'année d'allongement de la durée du travail". 

Le texte ne modifie pas non plus les dispositions sur les pauses, les coupures et le calcul des heures supplémentaires, fait-il remarquer.  

En outre, "la durée de repos est identique", à une "exception près" chez les roulants où "en cas de fin de service tardive, elle pourrait être réduite une fois par grande période de travail". 

La SNCF propose aussi que la réglementation actuelle évolue sur les modalités de prise et de fin de service en dehors du lieu d'affectation et souhaite revoir l'organisation de travail pour certains aiguilleurs travaillant dans des secteurs où le trafic est limité. 

Pour eux, cela se traduirait "par un allongement de la durée journalière de service, mais avec des repos supplémentaires en compensation", explique M. Ambrosini.

21:08 Publié dans SNCF | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu