Avertir le modérateur

16/04/2016

La ligne Grenoble-Valence perturbée par des travaux

http://www.ledauphine.com/loisirs/2016/04/15/la-ligne-gre...

Au départ de Moirans, les usagers et notamment les lycéens, doivent jongler avec les nouveaux horaires. Au départ de Moirans, les usagers et notamment les lycéens, doivent jongler avec les nouveaux horaires.

La restructuration de la gare de Grenoble n’est pas sans conséquences sur la circulation des trains. Yves Gimbert, président de l’Association des usagers de la ligne Grenoble-Valence, est bien placé pour le savoir. Sa ligne est particulièrement touchée par les perturbations. Il rappelle le contexte : « Des travaux sont effectués sous les voies dans la gare de Grenoble. Certains quais sont supprimés et donc certains trains ne passent plus. »

« Un service dégradé » pour le même prix…

À cela s’ajoutent des travaux en gare de Valence ville et des travaux de renouvellement de voies sur la ligne Chambéry-Modane qui impactent tout le sillon. Alors depuis le mois de mars, les usagers qui montent en gare de Saint-Marcellin ou Moirans jonglent avec les trains restants… ou prennent leur voiture.

« Par exemple, dans le sens Grenoble-Valence, en semaine, en partant de Saint-Marcellin, entre 6 h 02 et 20 h 10, il y a normalement 27 trains qui circulent, 13 ont été supprimés. Dans le sens inverse, sur 35 trains entre 6 h 04 et 22 h 54, 12 ont été supprimés. »

Certains trains ont également été remplacés par des bus. « Mais quand on voit le temps que met un bus ! Il vaut mieux que les usagers prennent un train qui part plus tard, ils arriveront quand même avant le bus. »

Yves Gimbert pointe également des situations précises : « Les lycéens de Moirans sont également impactés par ces modifications. Le matin, le train de 7 h 23 a été supprimé. Le mercredi, s’ils terminent les cours à 12 heures, ils doivent attendre 12 h 43 pour avoir un train, celui de 12 h 12 a été supprimé… » Le président de l’association ne manque pas de souligner : « Nous payons toujours nos abonnements à 100 % mais pour un service dégradé. Et on a découvert tout ça seulement un mois avant le début des travaux. Aucune concertation n’a été lancée. »

Les usagers vont devoir prendre leur mal en patience : les perturbations devraient durer au moins jusqu’au 1er mai.

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu