Avertir le modérateur

03/02/2016

Lyon : le Sytral poursuit ses investissements

http://www.connexiontt.com/lyon-sytral-poursuit-investiss...

Annie Guillemot, présidente, Raymond Deschamps, directeur général, et Martial Passi, vice-président du Sytral   © JFB

01 février 2016

Malgré la baisse des dotations budgétaires, les investissements vont continuer pour le Sytral. C’est en résumé ce qu’a déclaré sa présidente le 29 janvier, à l’occasion de la présentation des vœux de l’autorité organisatrice, pour l’année 2016.

Une première pour Annie Guillemot, après l’installation au début de l’année dernière de la Métropole lyonnaise, de l’élargissement du Sytral au département du Rhône, puis son arrivée à la présidence à la suite de Bernard Rivalta et de Gérard Collomb.

Ainsi, le Sytral pilote désormais deux réseaux de transport urbains, un réseau de transport interurbain plus deux services annexes : Optibus (transport à la demande pour les personnes à mobilité réduite) et Rhônexpress (tramway express entre Lyon Part-Dieu et Lyon Saint Exupéry).

La baisse des dotations des collectivités territoriales s’accompagnera aussi d’une baisse des revenus liés au Versement Transport, suite au relèvement de 9 à 11 salariés de son application aux entreprises. Pour le plan de mandat 20105/2020, le montant des investissements à hauteur de 1,2 milliard d’euros est confirmé. Parmi les dépenses les plus lourdes, figurent le prolongement de la ligne B du métro de gare d’Oullins à Saint-Genis, avec la construction de deux nouvelles stations, la création d’une sixième ligne de tramway (T6), en rocade, de Gerland aux hôpitaux Est, et la création d’un site propre pour la ligne de trolleybus C3, la plus fréquentée du réseau (55 000 utilisateurs par jour)…

Sont aussi concernés les achats pour le renouvellement du matériel roulant, soit 17 rames de tramway et 19 rames de métro, ainsi que le déplacement d’un centre de maintenance pour autobus, à Lyon-Perrache. Des équipements rendus nécessaires pour coller aux augmentations de l’offre envisagées pour le réseau Tcl, à échéance du plan de mandat : 12% pour la ligne A du métro, 30% pour la ligne B, 16% pour la ligne D, 30% pour le tramway T4, 15% pour les tramways T1 et T2…

« Il serait dommage de ne pas poursuivre nos efforts après les bons résultats révélés par les premiers éléments de l’enquête ménage, voire de les remettre en cause en les ménageant« , commentait Martial Passi, vice-président du Sytral et représentant de la Métropole de Lyon.

05:50 Publié dans Métro, TCL, Tramway | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Le prolongement du métro B n’est pas un bon choix d’investissement pour le SYTRAL.
Le plan de mandat 2015/2020 a été établi sans tenir compte du nouveau périmètre du SYTRAL au 1er Janvier 2015, (Intégration Rhônexpress et desserte de la gare et aéroport de Saint Exupéry) il est à revoir en fonction de ce nouveau périmètre.

Le prolongement du métro B aux Hôpitaux Sud c’est 450millions d’euros investis pour 20milles voyageur/jour attendus. (22,5milles euros par personne transportée).

Le rachat du contrat Rhônexpress ce pourrait etre 100millons d’euros investis pour 10milles voyageurs jour attendu à Saint-Exupéry. (10milles euros par personne transportée).

La rentabilité est 2,25 fois plus élevée pour le rachat de Rhônexpress (desserte de Saint-Exupéry par le tram T3) que pour le prolongement du métro B.

La fréquentation de Saint-Exupéry c’est aujourd’hui 3milles voyageurs/jour pour les TGV et 24milles pour l’AVION total 27milles voyageurs/jour. (Rhônexpress au tarif exorbitant transporte 3millesvoyageurs/jour soit 12%des personnes qui arrivent à St Ex)
Demain en 2023 lorsque métro B arrivera aux Hôpitaux Sud, la fréquentation de Saint-Exupéry sera 10milles voyageurs/jour pour les TGV et 40milles pour l’AVION total 50milles voyageurs/jour. (Le tramT3 au tarif TCL transporterait 10milles voyageurs/jour soit 20% s’il remplaçait Rhônexpress)



Les enjeux ne sont pas les mêmes :
Aux Hôpitaux Sud c’est une amélioration importante (confort, développement, etc..) essentiellement pour le Sud-ouest de la métropole
À Saint-Exupéry c’est le développement, de la Gare TGV, rééquilibrage avec Part-Dieu (plus tard TER projet CFAL) ainsi que la croissance de l’Aéroport pour lequel est concerné de l’ensemble de la métropole ainsi que la région.

Écrit par : PAUL Gabriel | 07/02/2016

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu