Avertir le modérateur

22/10/2015

Expliquez-nous ... la liaison Lyon-Turin

http://www.franceinfo.fr/emission/expliquez-nous/2015-201...

par Gérald Roux, Elene Usdin mardi 20 octobre 2015

Les premiers travaux en vue du percement du tunnel sous les Alpes©MAXPPP

Alors que l’écrivain italien Erri De Luca a été relaxé des accusations d’incitation au sabotage sur la ligne Lyon-Turin, France Info vous explique de gigantesque projet.

La liaison Lyon-Turin est une liaison ferroviaire à grande vitesse, qui fera environ 250 kilomètres de long avec un maxi tunnel de 57 kilomètres sous les Alpes. Elle mettra Lyon à seulement deux heures de Turin. Mais ce projet, dont on parle depuis 30 ans, ne sera pas achevé avant 2030. 

 

Le mardi 20 octobre 2015

Tracé côté français

La ligne partira de la gare TGV Lyon Saint-Exupéry. Direction l'est, vers l'Isère et la Savoie avec la construction des voies nouvelles et plusieurs tunnels, notamment sous les massifs de la Chartreuse et de Belledonne. En tout, 140 kilomètres avant d'arriver à Saint-Jean de Maurienne. 

Le grand tunnel

Et là, commencera ce qu'on appelle le tunnel de base, long de 57 kilomètres. Il s’agira d’un tunnel bitube avec un sens de circulation dans chaque tube. Le tunnel débouchera côté italien à Suse.
 
Il sera relativement plat. Il ne grimpera pas car il est creusé profondément sous les Alpes à une altitude moyenne de 500 mètres. Plusieurs kilomètres de galerie ont été percés, mais les travaux du tunnel proprement dit commenceront en 2016. Côté italien, il restera une cinquantaine de kilomètres pour aller de Suse à Turin. 

Intérêt du tunnel

Les supporters du tunnel avancent plusieurs arguments. Ce projet, c'est la possibilité de relier la vallée du Rhône à la plaine de Pô en Italie. Pour les passagers, ça signifie Lyon-Turin en seulement deux heures, Paris-Milan en quatre  heures et Barcelone-Milan en 6h30.
 
Pour le transport de marchandises, la liaison grande vitesse permettrait de transférer sur le rail près de la moitié du fret qui circule actuellement par la route entre la France et l'Italie. 100.000 poids-lourds pourraient monter sur les trains chaque année. 

Opposants

Les adversaires du projet réfutent ces arguments. Ils disent affirment que les prévisions sur le fret sont exagérées. Ils rappellent surtout que ce projet coûte les yeux de la tête, 26 milliards d’euros selon des calculs de la Cour des comptes. Le tunnel tout seul, c'est déjà 8,5 milliards.
  
Les opposants affirment encore qu'il serait possible d'emprunter les lignes ferroviaires existantes, sous-utilisées, selon eux. Et ils rappellent qu'un tunnel existe déjà sous les Alpes entre Modane et Bardonecchia en Italie, long de 14 kilomètres. 

Le mystère du financement

Finalement, qui va payer la note de cet énorme projet ? Pour ce qui concerne le tunnel sous les Alpes, c'est l'Union européenne qui va payer le plus à hauteur de 40%, l’Italie 35% et la France 25%. Mais pour la ligne entière entre Lyon et Turin, cela reste très flou.

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu