Avertir le modérateur

27/05/2015

Trains express régionaux: UFC-Que Choisir lance une application pour recenser les retards de la SNCF

http://france3-regions.francetvinfo.fr/alpes/2015/05/26/t...

Dénonçant une dégradation de la ponctualité des trains régionaux, l'association UFC-Que Choisir appelle les usagers à la mobilisation en lançant une application pour mieux recenser les retards et une pétition pour l'instauration d'une tarification variable en fonction de la qualité des transports.

  • France 3 Alpes avec communiqué
  • Publié le 26/05/2015 | 19:32, mis à jour le 26/05/2015 | 19:43
© CC by Florian Pépellin

© CC by Florian Pépellin

"En 2014, seulement 89,5% des TER (trains express régionaux) sont arrivés à destination avec un retard inférieur à 6 minutes" et "malgré plus de 7 milliards d'euros investis par les régions dans le renouvellement des TER depuis 2002, on constate une dégradation inacceptable de la  ponctualité, qui était meilleure il y a dix ans (90,4%)", fait valoir l'organisation de défense des consommateurs. Les habitués de la ligne Grenoble-Lyon en savent quelque chose! D'ailleurs, la région Rhône-Alpes fait figure de mauvais élève avec seulement 86,7% des TER qui arrivent à l'heure. 

© France 3 Alpes

© France 3 Alpes


Pour avoir de meilleures données à ce sujet, l'association a lancé une application gratuite, baptisée "Anti-Retards". "Grâce aux signalements fournis à chaque problème (date, nature et durée de l'incident, motifs)", les usagers peuvent "contribuer à la création d'un Observatoire indépendant et participatif de la qualité des transports régionaux", explique l'association.

 Extrait du 19/20 du 26 mai

http://api.dmcloud.net/player/pubpage/4f3d114d94a6f669450...

Interview UFC Que Choisir

Intervenante : Michèle Ragache - UFC Que Choisir (Isère)

L'organisation déplore parallèlement que ces retards se produisent en dépit "de coûts d'exploitation 50% plus élevés qu'en Allemagne".

Quelque 10,3 milliards d'euros ont été consacrés en 2013 aux trains régionaux en France et les subventions ont atteint l'équivalent, hors investissements, de 7.800 euros par abonné au TER et par an, et de 1.500 euros en Ile-de-France. Ces coûts élevés sont, selon l'UFC-Que Choisir, une "dérive des coûts d'exploitation de la SNCF, protégée par son monopole".

L'association regrette aussi "des faibles incitations à la qualité": "les bonus/malus, qui incluent une part de rémunération variable dans les subventions reçues par les transporteurs pour les trains régionaux, sont dérisoires" et "les abonnés qui subissent ces retards ne sont, sauf rares exceptions encore embryonnaires, pas indemnisés par les transporteurs".

Aussi UFC-Que Choisir lance la pétition "Payons en fonction de la qualité", "demandant une baisse automatique du tarif des abonnements en cas de retards récurrents sur une ligne".

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu