Avertir le modérateur

01/03/2015

L'idée d'un tram entre le Nord Isère et Lyon Part-Dieu s'invite dans la campagne des Départementales

http://france3-regions.francetvinfo.fr/alpes/2015/03/01/l...

C'est le moment ou jamais! En période de campagne électorale, les candidats sont prêts à toutes les promesses. Certains l'ont prouvé, ce dimanche 1er mars, en venant signer un engagement pour défendre le projet de prolongation du tram de Lyon-Part-Dieu à l'agglomération de Pont-de-Chéruy. 

  • Par Franck Grassaud
  • Publié le 01/03/2015 | 17:47, mis à jour le 01/03/2015 | 18:50
Le tram T3 © Maxppp

© Maxppp Le tram T3

La photo de famille valait le détour en mairie de Pont-de-Chéruy. Il y avait là 35 membres du Collectif PARFER, une dizaine de maires, un député et les candidats UMP, FN, Front de Gauche, Divers Gauche aux élections départementales du nouveau canton de Charvieu-Chavagneux. 

Les défenseurs du prolongement du tram T3 vers le Nord Isère ont d'abord remis une pétition à ces politiques. Un huissier a constaté les signatures de 11.000 personnes en faveur de ce tram. Puis élus et candidats ont été appelés à s'engager pour le projet. Et ils se sont exécutés. 

Reportage France 3 Rhône-Alpes

 
Les élus et candidats s'engagent pour le tram
 
Pourtant, la prolongation a été rejetée par une majorité d'élus du territoire au début de l'année 2014. Après cela, le Collectif a effectué une vaste campagne d'information auprès de la population pour expliquer pourquoi la solution reste la plus adaptée pour les trajets entre cette partie du Nord Isère et La Part-Dieu.
© DR

© DR

La réforme territoriale, un espoir

Des rencontres avec Alain Cottalorda, actuel président du Conseil Général de l'Isère, et des élus de la Région Rhône-Alpes ont mis en évidence que la réforme territoriale engagée par le Gouvernement pourrait être une opportunité pour réactiver ce projet.

Les défenseurs se sont mis à croire de nouveau à "leur" tram, comptant sur le Plan Etat-Région pour le financer.  

Actuellement en car, par la ligne Transisère, il faut plus 1 heure, hors aléas de circulation, pour relier l'agglo de Pont-de-Chéruy à Lyon. Avec le prolongement du tram T3, une cinquantaine de minutes suffiraient. Mais les autorités voient les choses autrement et semble vouloir imposer un BHNS, un Bus à haut niveau de service, moins coûteux. Sur sa voie goudronnée, le BHNS irait jusqu'à Meyzieu ZI et là, les usagers pourraient prendre le tram. Ce changement de moyen de transport en cours de route n'est pas du goût du collectif. 

Tram jusqu'à Pont-de-Chéruy

Selon eux, du fait de la rupture de charge, il ne faudrait pas compter sur plus de 2.400 à 3.200 voyages/jour avec un BHNS contre 4.300 à 6.100 voyages/jour pour le tram.

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu