Avertir le modérateur

24/02/2015

Plusieurs associations s’alarment de la dégradation des transports publics autour de Grenoble

Communiqué de presse
Plusieurs associations s’alarment de la dégradation des transports publics autour de Grenoble et vous invitent à une conférence de presse
le mercredi 25 février 2015 à 11h, salle Abeille de la MNEI (rdc),
5 place Bir Hakeim à Grenoble
Les usagers réagissent devant la réduction des services Transisère, la mise en difficulté financière du SMTC et la dégradation des liaisons TER.
Jusqu'à présent, on n’avait jamais assisté à un tel retour en arrière. La fréquentation actuelle des transports publics est en forte augmentation. Elle exige au contraire un renforcement de l’offre et de la capacité de transport. Les enjeux de transition énergétique, de lutte contre la pollution de la cuvette Grenobloise, de réduction des encombrements et tout simplement la possibilité à donner à chacun de se déplacer, nécessitent au contraire de mener et de renforcer une politique volontariste de développement des transports publics par tous les acteurs. Les transports publics ne sont plus prioritaires pour le Conseil Général de l’Isère.
Le Conseil général de l’Isère (CGI) pénalise les usagers pour faire des économies sur le
budget des transports publics (-13 M€ en 2015) alors qu’il augmente les crédits affectés au
développement des projets routiers (+14,5 M€ en 2015).

Les fréquences des TER ont été réduites pour plusieurs destinations depuis le 14 décembre 2014
La SNCF et la Région Rhône-Alpes doivent travailler pour établir un service TER conforme aux besoins des usagers et proposer une vraie alternative aux automobilistes coincés dans les bouchons aux entrées de Grenoble. Le manque de dialogue entre les Autorités Organisatrices Les modifications importantes qui ont été apportées dans les 6 derniers mois souffrent d'un manque crucial de dialogue entre les différentes Autorités Organisatrices des Transports (Conseil régional Rhône-Alpes, CGI, SMTC, Grésivaudan et Voironnais). Il faut y ajouter le manque de concertation avec les utilisateurs ou leurs représentants et le manque  d'information préalable. Beaucoup d'utilisateurs ont été mis devant le fait accompli, ils ont dû trouver dans l'urgence des solutions de remplacement improvisées. Elles restent le plus souvent le retour à la voiture individuelle ! Cela anéantit, du même coup, tous les efforts faits pour aider l’ensemble des utilisateurs à moins utiliser leur véhicule en solo. Trop, c’est trop ! Les alertes lancées par les associations, la création de plusieurs collectifs montrent que les usagers sont déterminés à faire évoluer la situation.
La question des déplacements, 3 e préoccupation des habitants après l'emploi et le logement sera un thème majeur pour les prochaines échéances électorales de 2015 (élections départementales en mars 2015 et régionales à l’automne 2015)
Tous ensemble exigeons une amélioration immédiate des budgets alloués au transport public.

ADTC Grenoble - Association pour le Développement des Transports en Commun, voies
cyclables et piétonnes de la région grenobloise - www.adtc-grenoble.org
ADUT - Association Dauphinoise des Usagers du Train - http://adut.20minutes-blogs.fr
LAHGGLO - Les Associations d'Habitants Grand Grenoble - www.lahgglo.org
J’aime ma ligne 17 - www.jmle17.fr
AGV - Association pour la promotion de la ligne SNCF Grenoble-Veynes-Gap
Collectif Express à Domène
Collectif des usagers TER de la gare de Voreppe

Version PDF :

http://www.adtc-grenoble.org/IMG/pdf/150223-cp-degradatio...

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu