Avertir le modérateur

06/11/2014

TGV : Pepy annonce une réduction des coûts de 13% en trois ans

Bonsoir,

Il n'y a pas que le train des élites, il y a aussi le train de monsieur toutlemonde, le vrai service public.

Eric

 

http://www.latribune.fr/entreprises-finance/services/tran...

Avec l'offre Ouigo de TGV, "nous avons réussi à réduire les coûts de production de 42%", assure Guillaume Pepy.

Avec l'offre Ouigo de TGV, "nous avons réussi à réduire les coûts de production de 42%", assure Guillaume Pepy. (Crédits : Reuters)

latribune.fr (avec AFP)  | 06/11/2014, 8:01

Le patron de la SNCF a affirmé que "le diagnostic de la Cour des comptes est depuis longtemps le nôtre" dans une interview paru jeudi dans Le Figaro. L'institution a estimé en octobre que le choix systématique de la grande vitesse ferroviaire a abouti à un système peu cohérent.

"Nous avons depuis plusieurs années remis en cause la politique du tout-TGV en donnant la priorité aux trains de la vie quotidienne et au réseau existant."

Le président de la SNCF Guillaume Pepy a affirmé dans une interview au Figaro publiée jeudi 6 novembre que sa société ne misait plus "sur le tout TGV". Il ainsi avancé un objectif de réduction des coûts de 13% sur l'activité TGV sur les trois ans à venir.

Un plan d'économies serait déjà en cours selon ce dernier. Il a vanté l'offre Ouigo de TGV à bas prix avec laquelle "nous avons réussi à réduire les coûts de production de 42%"

En adéquation avec la Cour des comptes

Le patron de la SNCF a renchéri: "Le diagnostic de la Cour des comptes est depuis longtemps le nôtre". L'institution a notamment estimé que le réseau ferroviaire français à grande vitesse est "peu cohérent" et trop coûteux, dans un rapport publié le 23 octobre.

Le "choix systématique de la grande vitesse ferroviaire [...] a abouti à un système peu cohérent, où les rames de TGV desservent 230 destinations et passent 40% de leur temps en moyenne sur les lignes classiques, ce qui nécessite en outre un parc important de rames", avait indiqué la Cour. Et d'enfoncer le clou en assurant que le TGV est devenu un transport élitiste, ses usagers appartenant majoritairement "aux catégories de population aux revenus les plus élevés"

La SNCF avait dû procéder en février à une importante dépréciation de la valeur comptable de son parc de TGV, et même le cahier des charges du très attendu TGV du futur, d'Alstom, prévu pour 2018, est passé d'un modèle haut de gamme à un train moins coûteux par passager

19:33 Publié dans SNCF, TER, TGV | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu