Avertir le modérateur

02/09/2014

SNCF : des usagers excédés écrivent à Guillaume Pépy

http://www.ledauphine.com/economie-et-finance/2014/09/02/...

La ligne SNCF Lyon/Saint-André-le-Gaz/Grenoble/Chambéry est critiquée par des associations d’usagers.

La ligne SNCF Lyon/Saint-André-le-Gaz/Grenoble/Chambéry est critiquée par des associations d’usagers.

Pour eux, le slogan dérive en un “SNCF, à nous de vous faire détester le train”. Des usagers excédés de la ligne Lyon/Saint-André-le-Gaz/Grenoble/Chambéry ont adressé une lettre ouverte, au vitriol, au président de la SNCF, Guillaume Pépy.

« Régularité désastreuse » ; « Grève pénalisante » ; « Réduction de service »… Avec trois autres organisations, l’Association dauphinoise des usagers du train (Adut), installée à Ruy-Montceau, enchaîne les griefs comme les uppercuts. Et touche là où ça fait mal.

« En janvier 2011, vous nous indiquiez que notre ligne faisait partie des 12 lignes que vous avez qualifiées de malades, mais depuis cette date, la situation ne s’est pas améliorée, ou disons plutôt, tout s’est dégradé. »

« M. Pépy, que se passe-t-il ? »

Les retards, d’abord. « De septembre à décembre 2013, le service a été très touché. Et en plus de cela, les conditions de transport deviennent pénibles : nous voyageons de plus en plus souvent debout, les trains étant en composition réduite. »

La grève, ensuite. Celle de juin est restée en travers de la gorge des habitués du TER : « La grève d’une partie du personnel SNCF a été très longue en Rhône-Alpes. Elle a duré près de 15 jours, et non 10 jours, et a été très lourde de conséquences pour les usagers de la ligne. Nous avons demandé une indemnisation des surcoûts subis alors que nous avions payé nos abonnements. Nous avons été soutenus par les collectivités locales, par les présidents de comité de ligne et par la région Rhône-Alpes. Et nous n’avons eu aucune réponse de vos services ! » s’agacent-ils.

La réduction de service, pour continuer : « Juillet 2014, la réduction de l’offre de service du 12 juillet au 24 août a été mise en place, sans aucune concertation. De nombreux usagers ont découvert ces réductions de services en arrivant le mardi 15 juillet matin à la gare. Cette façon d’agir est inacceptable ! »

Plus généralement, c’est une ligne gravement « malade » que décrivent les usagers. Surtout après l’annonce du « report aux calendes grecques des travaux de modernisation de la voie à Saint-André-le-Gaz, prévus au 1er trimestre 2015. Un coup de massue pour les associations et pour les collectivités locales ».

Laissés pour compte ? « M. Pépy, que se passe-t-il dans votre entreprise ?, lancent-ils. Cette ligne est une des plus importantes de Rhône-Alpes ! Et sa fréquentation ne fait que croître depuis 2007 avec un taux supérieur à la moyenne régionale. Et cette ligne a été qualifiée de “malade” en 2011 ! Mais que fait la SNCF ? Les usagers et les associations d’usagers ne comprennent pas ce dédain que vous manifestez à notre égard. »

Par Pierre-Éric BURDIN | Publié le 02/09/2014 à 06:05 |Mis à jour il y a environ 1 heures

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu