Avertir le modérateur

29/05/2014

Après les trains trop larges, les trains trop longs pour les quais

http://rue89.nouvelobs.com/2014/05/26/apres-les-trains-tr...

26/05/2014 à 18h50

David Débois, conducteur de trains, secrétaire du CHSCT du dépôt de Saint-Lazare

J’ai lu avec beaucoup d’intérêt votre article sur les rames TER trop larges pour les quais et je souhaitais partager avec vous le problème que nous rencontrons avec la rame Z 50 000 qui circule entre la gare Saint-Lazare et la banlieue ouest de Paris depuis bientôt un an.

Making of

David Débois, conducteur de trains, secrétaire du CHSCT du dépôt de Saint-Lazare, nous a contactés par e-mail après avoir lu nos articles sur le rabotage des quais de gare. Au fil des échanges, il nous a décrit l’incompatibilité du matériel acheté par la SNCF avec les infrastructures existantes. En particulier la rame Z 50 000.

En septembre 2013, le cabinet d’expertises CHSCT Degest, agréé par le ministère du Travail, a d’ailleurs rendu un rapport sur cette rame.

Rue89 a pu consulter une synthèse de ce document qui dénonce « une réduction au minimum de toutes les marges de sécurités » et parle d’un « projet non abouti [...] qui risque de mettre en danger et les usagers et le conducteur ». Degest a été assigné en justice le mois dernier par la SNCF qui conteste la qualité, le coût et la validité de l’expertise menée.

Contactée par téléphone, la SNCF reconnaît avoir un contentieux avec le cabinet Degest qui aurait rendu tardivement le rapport en question. Elle explique que le matériel employé fait l’objet d’une habilitation par Réseau Ferré de France et souligne que la sécurité des conducteurs, des usagers et du matériel n’est pas remise en cause. Rodolphe Baron

Figurez-vous que la longueur de cette rame dépasse la longueur des quais de la gare Saint-Lazare.

Aussi bizarre que cela puisse paraître, la question de la longueur des quais de Saint-Lazare n’est pas entrée en ligne de compte dans le cahier des charges de cette automotrice.

Le principe de base de cette rame devait d’être compatible sur tous les réseaux de banlieue parisienne, or il a fallu créer une version courte spéciale pour Saint-Lazare.

Cette version courte est pourtant restée trop longue pour les quais.

Le CHSCT (Comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail) de Saint-Lazare avait demandé une expertise dans le cadre du grand projet que constituait l’arrivée de cette rame sur notre région.

L’expertise nous a confortés dans l’idée qu’il y a danger à arrêter un train à quelques centimètres du butoir pour faire entrer à quai toutes les portes de la rame. Elle nous a aussi alertés sur la largeur extraordinairement proche du maximum autorisé sur le réseau ferré français.

Cette alerte n’a malheureusement pas été entendue par notre direction qui a déployé son projet comme elle le souhaitait initialement.

Voici un court extrait du rapport d’expertise à ce propos :

« L’objectif fixé a été d’approcher davantage la largeur de la rame des limites du gabarit en vigueur sur le réseau ferré français, à savoir 3 060 mm. En conséquence, seuls 45 mm séparent la rame du bord du quai, soit un espace divisé par quatre comparativement à une rame Z2N, ce qui nous interroge sur les impacts que pourrait avoir cette réduction de la marge de manœuvre en termes de sécurité de l’exploitation ferroviaire. »

En février dernier, un accident s’est produit en gare de Clichy-Levallois mettant clairement en cause la réduction de cette marge de manœuvre puisqu’un capot mal fermé sur le flan de la rame a heurté le quai et arraché des câbles électriques.


Dégâts causés par l’accident à Clichy-Levallois (David Débois)

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu