Avertir le modérateur

26/04/2014

Les écologistes veulent la fin de la première classe dans les TER

http://www.ledauphine.com/isere-sud/2014/04/24/les-ecolog...

 

Les Verts veulent une classe unique, un tarif unique, pour les usagers des TER.

Il existe à la Région une procédure appelée “niche” qui permet à chacun des groupes de la majorité de proposer au vote une délibération par an, sans passer par un accord d’exécutif. Et cette niche, les élus écologistes de Rhône-Alpes comptent bien l’utiliser lors de la session de juin prochain. Et ils avertissent même leurs partenaires (PS, Front de gauche et PRG) qu’il serait bien de la voter.

« Ce que l’on a promis, on le fait »

« En 2010, nous avions tous inscrit dans nos programmes électoraux respectifs la fin des première et seconde classes dans les TER, pour faire une classe unique. Nous étions d’accord que cela répondrait à un souci de place et à un problème d’égalité entre les voyageurs », explique Corinne Bernard, avant d’ajouter : « Maintenant il est temps de tenir les promesses que nous avions faites et le programme pour lequel les électeurs ont voté. » La perte pour la SNCF, d’au plus 4 millions d’euros, serait compensée par des subventions régionales. Les écologistes veulent que cette mesure s’applique sur les lignes Lyon/Grenoble, Lyon/Annecy, Lyon/Genève et Lyon/Saint-Étienne.

Sauf que… « Le PS est aujourd’hui dans une phase d’hésitation, et à la Région, ils sont obsédés par les contraintes budgétaires et l’austérité. Les élus socialistes sont devenus seulement des gestionnaires. » Pierre Mériaux renchérit : « Nous, on considère que ce que l’on a promis, on le fait. Plusieurs autres Régions, dont certaines dirigées par le PS, ont déjà supprimé ces classes, comme l’Ile-de-France, la Picardie, la Champagne-Ardenne. Et en Rhône-Alpes, cela fait déjà six mois qu’on négocie pour cela, sans que cela aboutisse. »

Les élus d’Europe-Écologie-Les Verts rappellent aussi « que lorsque les trains sont blindés, les voyageurs peuvent passer en première classe, que cela est permis. Pourquoi ne pas aller plus loin, alors ? » C’est avec cet argument qu’ils comptent rallier leurs partenaires d’ici juin. « On verra s’ils osent voter contre une niche qui correspond à une de leurs promesses de campagne. » Voilà qui est dit…

Par Ève MOULINIER | Publié le 24/04/2014 à 06:01

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu