Avertir le modérateur

09/04/2014

La SNCF réorganise ses TER pour calmer la colère des régions

http://www.lefigaro.fr/societes/2014/04/08/20005-20140408...

    • Par lefigaro.fr
    • Mis à jourle 09/04/2014 à 14:46
    • Publiéle 08/04/2014 à 20:27
«Les 20 régions qui disposent de TER auront un directeur», explique Alain Le Vern.

 

La qualité du service et la ponctualité devraient s'améliorer avec la mise en service, à partir du 22 avril, de nouveaux trains.

À force de ruer dans les brancards, les régions auront-elles gain de cause? La SNCF a annoncé mardi son intention de réorganiser sa direction TER. L'objectif est d'améliorer le service rendu aux collectivités locales. «Les 20 régions qui disposent de TER auront un directeur avec des responsabilités importantes qui travaillera directement avec le conseil régional et une organisation par région afin d'avoir le meilleur TER possible», a expliqué mardi le nouveau directeur général régions et intercités, Alain Le Vern. Ancien président de la région Haute-Normandie, il est au fait des critiques adressées par les élus à l'entreprise publique. Cette décentralisation devrait lui permettre de mieux s'adapter à la demande des régions.

La qualité du service et la ponctualité devraient logiquement s'améliorer avec la mise en service, à partir du 22 avril, de nouveaux trains livrés avec un an de retard sur le calendrier prévu. Avec l'arrivée de ces trains construits par Bombardier et Alstom, la flotte sera plus homogène. «Il y aura des gains en termes d'opérations de maintenance», assure Alain Le Vern. Donc moins de retard ou de suppressions de trains pour cause d'indisponibilité du matériel. «Nous voulons des TER plus performants, plus réguliers et qui permettent un voyage plus agréable dans des trains innovants, avec une information en temps réel, via des écrans dans les trains. Il y a une volonté d'avoir une meilleure information», a ajouté Alain Le Vern.

Alors que, pour bien des régions, le transport est souvent le premier budget, devant les lycées, la SNCF doit aussi calmer leur fronde financière. Sur ce point, Alain Le Vern a aussi promis plus de «transparence» sur les prix. ­Actuellement, les régions se plaignent de l'opacité de la tarification. La SNCF doit prendre cette colère d'autant plus au ­sérieux que les régions ont demandé il y a un mois que la législation française soit modifiée: elles veulent avoir la possibi­lité de faire appel à d'autres prestataires que la SNCF pour exploiter les TER.

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu