Avertir le modérateur

28/02/2013

Quatre mois de chantier entre Lyon et Saint-André-le-Gaz

http://www.ledauphine.com/societe/2013/02/27/un-gigantesq...

Un train très spécial, véritable usine roulante, est utilisé pour la réfection des voies SNCF. Comme ce fut déjà le cas sur l’axe Lyon-Vienne, en 2009, ici au niveau de la commune de Chasse-sur-Rhône. PhotoPQR/Richard MOUILLAUD

Un train très spécial, véritable usine roulante, est utilisé pour la réfection des voies SNCF. Comme ce fut déjà le cas sur l’axe Lyon-Vienne, en 2009, ici au niveau de la commune de Chasse-sur-Rhône. PhotoPQR/Richard MOUILLAUD

La préparation d’un tel chantier ne relève pas de l’improvisation. Quatre années d’anticipation ont été nécessaires à RFF et à la SNCF pour le chantier de la ligne Lyon/Saint-André-le-Gaz. D’abord pour collecter les informations sur le terrain, puis caler le programme, déterminer la plage horaire des travaux, celle d’interruption de la circulation ferroviaire… Les dernières études ont été lancées six mois avant le début du chantier. Avant que ne soient arrêtés les besoins en personnels.

Ces travaux sont menés par des entreprises disposant de trains travaux nommés “suites rapides”. De vraies petites “usines roulantes” dit RFF, qui rendent possible la remise à neuf de tous les constituants de la voie ferrée.

 On l’appelle “suite rapide”

Des aménagements préparatoires précèdent l’arrivée de la “suite rapide”. L’assainissement, l’abaissement de plateforme. Il s’agit aussi de décharger les rails neufs. Ces chantiers se déroulent sur des périodes qui peuvent parfois entraîner la suppression de trains commerciaux.

Lorsque la “suite rapide” entre en action, la durée de la coupure des circulations ferroviaires est augmentée, la logistique déployée étant décuplée : environ 200 agents de la SNCF et 300 ouvriers des entreprises. Les rails sont récupérés par les ateliers SNCF ou revendus à des ferrailleurs pour ceux qui ne sont pas réutilisables. Les anciennes traverses en bois sont traitées par des entreprises à même d’éviter toute pollution. Le ballast est trié puis réinjecté dans des chantiers ou recyclé.

La “suite rapide”, elle, fonctionne en plusieurs étapes. Cela commence par le dégarnissage (retirer le ballast de la voie) : l’engin soulève la voie et extrait le ballast sur une profondeur d’environ 25 centimètres. Un train de ballast neuf et une bourreuse assurent un premier relevage.

Pendant le chantier, les anciens rails sont retirés puis écartés de la voie par le train de substitution. Le même qui enlève ensuite les vieilles traverses en bois et les remplace immédiatement par des traverses en béton. Les longs rails neufs de 300 mètres, déchargés au préalable sur le côté de la voie, sont progressivement fixés sur les traverses et soudés entre eux.

Le relevage est l’étape suivante : il s’agit de rehausser la voie de 80 mm maximum, ce qui demande une grande précision. C’est durant cette période que la vitesse des trains est ralentie. Avant d’être rendue au trafic normal, la voie est vieillie artificiellement par un stabilisateur qui reproduit les vibrations équivalant au passage de 100 000 tonnes de train.

Vient alors la “libération”, qui a lieu quelques jours après l’opération de mise à niveau de la voie. Elle indique les contraintes internes que supportera le rail du fait des variations de températures.

par Pierre-Éric BURDIN le 28/02/2013 à 06:02

RVB 2013 - Lyon / Saint-André-le-Gaz

Alors que nous entrons dans le vif du sujet avec les premières perturbations depuis lundi 25 février, la distribution des fiches horaires roses et les annonces dans les trains par les contrôleurs, nous vous proposons de consulter le mémo (révision 2) rédigé par l'ADUT à destination de ses adhérents à la suite de la 2ème réunion de travail organisée le 13 février 2013 avec la SNCF.

Ce mémo est divisé en 6 parties :

1.             Contexte

2.             Définition des travaux de RVB en 2013

3.             Organisation des circulations

4.             Impacts sur les circulations

4.1           Stratégie

4.2           Impacts avant le 4 mars 2013

4.3           Impacts du 4 au 17 mars 2013

4.4           Impacts du 18 mars au 29 juin 2013

5.             Informations et Communication

5.1           Information voyageur

5.2           Equipe assistance

5.3           Prochaine réunion

6.             Conclusion

L’ADUT vous propose au travers de quelques lignes de prendre connaissance des informations en sa possession concernant l’impact des travaux sur les circulations des trains sur l'ensemble de la ligne en Y "Lyon / SAG / Chambéry - Grenoble" entre le 4 mars et le 29 juin (cf. paragraphe 4), et la communication que la SNCF va mettre en place pour répondre aux besoins des usagers (cf. paragraphe 5).

Ces lignes seront mises à jour régulièrement (à la faveur des informations en notre possession). Petit warning sur les dates des changements d'horaires entre 2 phases : parfois ces changement auront lieu le lundi soir ; faites attention !

Nous vous remercions de nous faire remonter toutes vos remarques.

Mais notez qu'un des moyens de communication utilisés par la SNCF va être le SMS. Nous savons que ce système n’est pas parfait et que les informations données ne doivent pas toujours être prises à la lettre, mais si cela ne l’a pas encore été fait, vérifiez en composant le numéro "Allo TER" au 09 69 32 21 41 que vous êtes abonnés à ce service (jours de la semaine et plages horaires de vos trains habituels).

L'ADUT sera vigilante sur les moyens d'information, de substitution, etc, que la SNCF et RFF proposeront de mettre en place sur la période du 4 mars au 29 juin 2013, et ceci pour l'ensemble de la ligne Lyon - SAG - Grenoble / Chambéry.

Cordialement,

Patrice Belvègue

Le chantier en cinq phases

http://www.ledauphine.com/societe/2013/02/27/du-4-mars-au...

Les travaux du 4 mars au 29 juin ont été découpés en cinq « phases stratégiques », correspondant à l’avancée des travaux sur l’axe. Ils nécessitent la mise en place d’un plan de transport adapté (PTA) pour chacune d’entre elles. Les horaires sont en ligne sur le site TER Rhône-Alpes.

Du 4 mars au 17 mars (phase 1)

TGV : aucun TGV supprimé, quatre détournés par Saint-Exupéry. Modifications d’horaires et des temps de parcours. Des temps de stationnement réduits en gare de Lyon Part-Dieu.

TER : Modifications d’horaires et détournements par Ambérieu. Suppressions d’arrêts. Substitutions par autocars. Tous les TER sont ouverts à la vente.

Du 18 mars au 25 mars (phase 2)

TGV : aucun TGV supprimé, quatre détournés par Saint-Exupéry. Des détournements par Ambérieu et Culoz. Des modifications d’horaires et des suppressions d’arrêts. Des temps de stationnement réduits en gare de Lyon Part-Dieu.

TER : Des modifications d’horaires, des détournements par Ambérieu, des substitutions par des autocars (quatre de plus que lors de la première phase). Suppression des arrêts Cessieu pour les TER Saint-André-le-Gaz/Lyon Perrache et repositionnement d’horaires.

Remplacement par des autocars de quatre TER supplémentaires entre Saint-André-le-Gaz et Chambéry dans les deux sens.

Du 26 mars au 12 mai (phase 3)

TGV : Des détournements par Ambérieu et Culoz, des modifications d’horaires, essentiellement au départ de Grenoble et Chambéry.

TER : idem qu’en phase 2.

Du 13 mai au 29 juin (phases 4 et 5)

Les trains commerciaux, toutes activités confondues, sont quasi stabilisés. C’est davantage un travail de précision qui sera mené.

En cas de besoin

Des mesures de « sécurisation » ont été prises comme le positionnement d’une rame de secours mobilisable du lundi au vendredi ainsi que quelques samedis. Un travail a été réalisé sur des « scénarios de replis » en cas de problème le matin. Une cellule de veille active sera activée pendant les travaux, depuis la direction régionale. Des « renforts opérationnels » seront également mobilisés. Informations sur le site www.ter-sncf.com ou par téléphone au 09 69 32 21 41.

par Pierre-Éric BURDIN le 28/02/2013 à 06:02

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu