Avertir le modérateur

06/02/2013

Un contrôleur SNCF agressé, perturbations du trafic autour de Lyon

Bonsoir,

Retour galère pour nous les usagers qui sommes les premiers lésés par cette situation comme si nous étions la cause de ce drame.

de LPD 16h40 16h44 17h14 supprimés

de Perrache 16h19, 16h49 supprimés

etc...

Eric

http://www.liberation.fr/depeches/2013/02/06/un-controleu...

6 février 2013 à 17:02
Un TER
Un TER (Photo Damien Meyer. AFP)

Un contrôleur a été agressé mercredi après-midi lors d'un contrôle de billet dans un TER reliant Roanne à Lyon, provoquant un mouvement de droit de retrait de ses collègues qui perturbait le trafic régional autour de Lyon, a-t-on appris auprès de la SNCF, confirmant une information de France Bleu Drôme Ardèche.

L'agent a été agressé vers 14H00 à hauteur de Régny (Loire) par une personne qui lui a aspergé le visage avec du gaz lacrymogène, avant que celle-ci ne prenne la fuite, a ajouté la SNCF.

Il a été pris en charge par les secours et hospitalisé à Roanne.

La SNCF a précisé que des cars de substitution avaient été déployés au départ des gares de Lyon Perrache, Lyon Part-Dieu et Saint-Etienne.

Elle a aussi envoyé 90 000 SMS à ses clients pour les inviter à différer leurs déplacements ou se renseigner dans les gares.

La SNCF "dénonce cette attaque très violente et inqualifiable envers un agent du service public" et "exprime sa compassion à l'agent".

Commentaires

La SNCF a atteint ce soir des sommets de performance dans sa communication.

Nombreux sont les usagers qui ont constaté comme moi sur les différents portail d'info le maintien du Perrache 887345 de 17h49 et la suppression du Perrache 887347 de 18h19.
Conséquence : départ précipité du boulot pour ne surtout pas manquer le 17h49.
Bingo! Arrivés en gare, surprise du chef : le 17h49 est en fait supprimé MAIS PAS le 18h19!!!!
Retour à la case départ (ou plutôt Arrêt Transisère Mermoz-Pinel).

Non seulement cette malheureuse agression nous prend en otage, mais cerise sur le gâteau, la communication hyper moderno-hi-tech-balaise de la SNCF nous raconte n'importe quoi depuis 14h!
L'ADSL sans doute, problème de bande passante à coup sûr!!!

Il n'y aurait pas là comme du foutage de gueule?

On ne parle plus dans pareil cas d'usagers lésés, comment dirais-je, plutôt d'usagers roulés, un comble quand ça ne roule plus...

Écrit par : Pascal | 06/02/2013

Journée galère pour tout les usagers...
Etant speaker de la gare de la part dieu, je sais que pour les clients on affichés les trains uniquement si on avais un controleur et conducteur...
Aucune voie n'a été affichée sans avoir la certitude qu'on avait tout l'équipage... c'était la meilleure solution pour pareil cas...

Écrit par : Bebel | 07/02/2013

Journée galère pour tout les usagers...
Etant speaker de la gare de la part dieu, je sais que pour les clients on affichés les trains uniquement si on avais un controleur et conducteur...
Aucune voie n'a été affichée sans avoir la certitude qu'on avait tout l'équipage... c'était la meilleure solution pour pareil cas...

Écrit par : Bebel | 07/02/2013

Ce speacker veut ns faire croire que ts ce qui était affiché (train en partance pour : .....) et bien allait bien partir. NON j'étais à Jean Macé et les seules infos que l'on avait était : "pas de train pour le moment, ni de J. Macé, ni Perrache, ni Part Dieu" et pour les bus encore : "pas d'info pour le moment, donc pas de bus" et je n'ai reçu de SMS venant de la SNCF comme il veut le faire croire aussi. J'ai d'attendue plus 2h dans le froid et ce après une journée de travaille. J'ai donc appelé quelqu'un de ma famille qui a du faire 50km pour venir me chercher. C'est ça les fonctionnaires de la SNCF. Ils sont rodés pour les prises d'otages...

Écrit par : gramond | 07/02/2013

Du pipeau bébel : hier soir le train de 20h53 Jean macé annoncé à l'heure, mais à 20h45 la chef de gare me demande de rejoindre immédiatement Perrache car le train ne viendra pas, il est remplacé par un bus !
Bravo pour le service rendu aux clients, plus de 6h après le début du mouvement de prise en otage initié par les contrôleurs ! Arrivé chez moi à 22h, une bien belle journée, merci messieurs.
Vivement des trains sans contrôleurs : pas de contrôleurs = pas d'agression de contrôleurs = pas de prise en otage des clients !

Écrit par : bonnard | 07/02/2013

Bonjour,

Jean Macé n'est pas un centre d'information. Il est tributaire de Perrache.
Ce n'est pas PartDieu qui donne les informations de Perrache et Jean-Macé.

Pas de contrôleur = pas de train
puisque leur mission est la sécurité mais aussi les contrôles !
Pourquoi on payerai si il n'y a pas de contrôleur ?
Ils sont au plus prêt des clients et donc ceux qui reçoivent le plus de coup surtout lorsqu'il est seul avec un forcené.
On comprend qu'ils ne soient pas content de cette situation d'insécurité grandissante.
Il en va de même lorsque les professeurs se mettent en grèves pour dénoncer l'agression d'un de leur collègue,
cette crise comme c'est le cas lorsqu'il y a des aléas de dernière minute.

Merci de garder du respect entre nous sachant que Bebel (que je ne connais pas) a eu le courage de poster un message tout en restant cordial.

Cordialement,

Eric

Écrit par : Eric (ADUT) | 07/02/2013

plus d'info :
http://www.zoomdici.fr/actualite/SNCF-agression-d-un-controleur-entre-Roanne-et-Lyon-id127620.html?PHPSESSID=f344904b2e8f7f8a9217a439c58b84f3#
Un contrôleur a été agressé près de Régny, dans le Roannais, par un individu qui lui a aspergé le visage avec du gaz lacrymogène. Cette agression a provoqué un droit de retrait de ses collègues. L’agresseur a pris la fuite à l’arrivée en gare. Le contrôleur a immédiatement été évacué vers l’hôpital de Roanne. Sa collègue a été rapatriée sur Lyon Perrache. Un troisième contrôleur présent à bord a pu assurer le service pour permettre au TER de poursuivre sa route.

Écrit par : Eric (ADUT) | 07/02/2013

un autre contrôleur agressé :
http://www.lepopulaire.fr/limousin/actualite/2013/02/07/un-controleur-sncf-frappe-par-un-passager-dans-le-train-de-nuit-1435502.html
Limoges 07/02/13 - 16h57
Un contrôleur SNCF frappé par un passager dans le train de nuit

La nuit dernière vers 1 h 20, la police est appelée en gare de Limoges pour prêter main forte à un contrôleur ayant à faire à un passager un brin agité, à bord du train Paris - Port-Bou.

L'homme âgé de 28 ans et domicilié à Perpignan (66) ne cesse d'importuner l'agent SNCF et les autres voyageurs, suite à un contrôle de billet déjà mouvementé.

À leur arrivée, les policiers procèdent à la vérification de l'identité du fauteur de troubles... qui frappe alors le contrôleur d'un violent coup de poing au visage.

Le jeune homme a été interpellé sur le champ et placé en garde à vue. Sa victime, légèrement blessée a déposé plainte. Une enquête a été ouverte et l'agresseur a été déféré ce jeudi au parquet de Limoges.

Se trouvant en état de récidive légale, il a été incarcéré et comparaîtra dès demain (vendredi) devant le tribunal correctionnel.

Écrit par : Eric (ADUT) | 07/02/2013

http://www.bfmtv.com/societe/un-controleur-ter-agresse-lherault-trafic-perturbe-439728.html

Un contrôleur de TER agressé dans l'Hérault, le trafic perturbé

BFMTV avec AFP
Le 04/02/2013 à 7:43

Un contrôleur a reçu un coup de poing et a été menacé d'un couteau dans un TER en gare de Frontignan (Hérault) dimanche après-midi, cette agression entraînant l'arrêt de travail de contrôleurs de toute la région et des perturbations, a-t-on appris auprès de la SNCF.

"Le contrôleur a été confronté à un groupe de six ou sept jeunes qui bloquaient des portes alors que le train allait repartir de la gare de Frontignan", a indiqué la SNCF, confirmant une information donnée par le site internet du quotidien Midi Libre. "Il a reçu un coup de poing et a été menacé avec un couteau. Il est choqué mais physiquement en forme et a pu rentrer chez lui".

Le TER circulait entre Perpignan et Avignon. Cette agression a entraîné un mouvement de solidarité chez les contrôleurs de la région Languedoc-Roussillon, dont un nombre non communiqué a cessé le travail à partir de 18H00 dimanche soir.

La SNCF a indiqué que des représentants du personnel seraient reçus par la direction lundi à 10H00.

Écrit par : Eric (ADUT) | 07/02/2013

Pour notre speaker inconnu : nous savons à peu près tout sur la mise en place des trains en gare et vos engagements quand vous les annoncez au départ.
Rendez-vous bien compte que les usagers comptent énormément sur vos différents portails d'info pour organiser leur départ et surtout leur retour (enfants, écoles, crèches, nounous, rdv en tout genre...)
Alors de grâce, ne dédouanez pas la SNCF de ses carences évidentes en matière de communication "temps réel"!!!
Son système d'information voyageur n'est absolument plus adapté aux conditions actuelles de trafic, cadencement, aléas, et ce ne sont pas les petites applis hi-tech sur smartphone ou autre widget ni la multitude de N° de téléphone qui vont y changer quelque chose.
Faites plutôt votre mea-culpa, un constat d'échec ne peux que faire améliorer les choses en lançant de vrais chantiers d'info voyageurs temps réel.
La SNCF emploie de très nombreux prestataires venants de SS2I pour travailler sur son SI, alors de la matière grise et des moyens financiers, il y en a!

Pour Eric (bien connu, lui!) : je ne pense pas que c'est dans une forme de compassion qu'une association comme la nôtre fera avancer les intérêts des usagers, ce qui constitue, tu avoueras, son but premier.
Bien sûr, tout acte en réponse à d'autres est compréhensible, mais absolument pas justifiable sous prétexte de leur gravité, encore moins quand la réponse ne fait qu'amplifier le malheur.
Bien sûr, le droit de retrait existe, mais le retrait n'est pas forcément la grève qui pénalise et use ceux qui la subissent : nous, parents-voyageurs.
D'autres expressions de la colère, somme toute légitime ici, existent : le zèle, la désobéissance, la gratuité par le non encaissement etc.

Cet échange en tout cas en annonce beaucoup d'autres, bien savoureux, lorsque les travaux de RVB commenceront sur notre ligne!!! ;)

Écrit par : Pascal (ADUT) | 07/02/2013

Eric,
Pas de contrôleurs dans les métro, mais ils roulent quand même, pas de contrôleurs dans les RER, ils roulent quand même, pas de contrôleurs dans les tram, ils roulent quand même. Et que font les contrôleurs de la SNCF à part être enfermés 99% du temps dans leur cabine ? Je n'ai pas été contrôlé depuis plus de 2 mois !!
Donc, à part nous pourrir la vie en vengeance stérile d'une agression isolée (qui est un problème sociétal, pas un problème propre à la SNCF), j'ai du mal à percevoir leur rôle.
Je rejoins Pascal, et je l'ai déjà dit ici, l'ADUT n'est pas le porte-parole de la SNCF, ou alors j'ai commis une erreur en y adhérant.
Par ailleurs, on a quand même le droit de ne pas être content et d'affirmer que ce que dit la SNCF via Bebel est faux, ce qui n'est pas un manque de respect, mais juste une vérité.
Je profite de cette fenêtre d'expression pour soulever le pb du train qui arrive à 7h41 à Perrache le matin, train probablement le plus chargé de la journée sur cet axe et qui depuis 2 semaines tourne avec une seule rame (contre 2 habituellement) et donc tout le monde debout depuis la Verp !

Écrit par : laurent | 08/02/2013

bonjour,

je vous rejoins dans vos commentaires concernant la communication vis à vis des usagers, en revanche, on peut constater qu'à chaque fois que les cheminots utilisent leur droit de retrait suite à une agression, ce dernier est très rapidement mis en place à travers la région, voire le pyas, preuve que la communication en interne pour se mettre en grève foctionne à merveille, ce qui n'est pas le cas vis à vis des voyageurs,

le prétexte est la sécurité mais je constate qu'à chaque fois s'un voyageur est agressé ( voire tué comme ce fut le cas dans le Sud de la France il y a environ un an ou 2) , les cheminots n'ont jamais fait grève, c'est curieux , non?
qui plus est, on nous dit que maintenant, les usagers sont amenés à voyager debout et que celà n'engendre pas un problème de sécurité , il faudrait alors baisser le montant de l'abonnement car la prestation diminue,
par ailleurs , et comme c'est souvent le cas, losqu'on se trouve entassés debout dans les couloirs, j'ai des doutes sur le maintien de la sécurité et puis surtout, dans ces cas-là, s'il y avait un problème , le contrôleur serait dans l'impossibilité de circuler dans le train, exit la sécuité,

la SNCF n'est pas un service public mais c'est le public( les usagers ) qui est à son service : hausse répétée des tarifs, dégradation du service aux voyageurs, mais maintien de leurs privilèges malgré leur déficit( comblé par nos impôts ) ; leur CE ? leurs logements, location d'étages complets à la tour Oxygène malgré les loyers prohibitifs et j'en passe,

bonne journée à tous

Écrit par : BOYET Sylvie | 08/02/2013

Je ne défends pas la communication faites via les applications... Moi je parlais uniquement nous au niveau des clients qui étaient a part dieu on affichés les trains qu'une fois qu'on avait l'équipage après ce n'est pas le speaker qui gère les applications moi je m'occupe que des affichages en gare de part dieu et uniquement part dieu (pas jean macé ou perrache) !!!!
Les carences sur l'information je la connais en utilisant aussi le train et des sites comme infolignes donne souvent de fausses infos... Mais en tout cas ce qui est sur c'est qu'à part dieu mercredi on affichait que les trains qui circulaient... Les infos si ça roulait ou pas on l'avait uniquement quand les personnes qui travaille a la plateforme nous confirmait avoir un contrôleur et mécanicien...

Écrit par : Bebel | 09/02/2013

Exact, pour en avoir parlé le lendemain, jeudi 7, avec Mme Beaud, l'information que le train circulait n'était affichée que lorsque la SNCF avait le triplet (conducteur, contrôleur ou manageur SNCF formé à cette fonction, matériel). Je suis resté dans le hall de la gare de 16h30 à 17h35 (heure de départ du 17h14), et j'ai pu constater aussi les modifications d'affichage.
Pour info, le 17h14 est parti, et sa desserte modifiée, que parce qu'un des responsables de ligne en a assumé la responsabilité.
Après, on pourra toujours épiloguer sur la cause de ce mouvement, mais que faire envers un ados de 16 ans qui fait un tel geste, sur la réaction des contrôleurs dont le mouvement de retrait est illégal en regard de la loi car ils n'étaient pas physiquement en danger eux-mêmes du fait de l'ados en question. Une fois de +, les usagers ont été pris en otage entre la direction de SNCF et une partie de son personnel.
On le voit, il manque à bcp d'endroits de la communication et la prise en compte d'autrui.

Écrit par : Patrice (ADUT) | 09/02/2013

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu