Avertir le modérateur

31/01/2013

SNCF : appel à la grève à Perrache et la Part-Dieu ce vendredi

http://www.lyoncapitale.fr/Journal/Autre-contenu/Breves/S...

Posté le 31/01/2013  à 16:25

sncf ()
@DR

Les cheminots de la gare de Lyon Part Dieu, des guichets de Lyon Perrache, des boutiques SNCF de Lyon et du service clientèle, sont appelés à cesser le travail vendredi 1er février.

"Suite à des restructurations la direction de la SNCF a supprimé de nombreux emplois dans les gares et services annexes (Bureau comptable, service clientèle…)", exposent dans un communiqué commun, la CGT et SUD Rail.

Les syndicats réclament "l’ouverture des guichets du premier au dernier train" avec l’embauche de personnel ; "la mise en place de renforts au Salon Grand Voyageur" ; "deux agents d’accueil en binôme par train afin d’assurer une présence sur les quais pour renseigner, orienter et prendre en charge les usagers" ; "l’arrêt des restructurations, notamment celle du service clientèle qui est amené à disparaître alors qu’en décembre il y avait plus de 30 000 dossiers en attente de traitement".

Les cheminots tiendront un piquet de grève à partir de 5h et se réuniront en assemblée générale à 11h30. Le mouvement est reconductible tous les vendredis.

Mordernisation des lignes Lyon -Grenoble et Lyon Chambery

http://www.ter-sncf.com/Regions/rhone_alpes/Fr/Etat_du_tr...

Cette section de ligne est l’axe ferroviaire le plus fréquenté de la région Rhône-Alpes et compte 30 000 voyages/jour, avec jusqu’à 220 trains quotidiens assurant 13 missions différentes, de la desserte de grandes gares au gares du périurbain grenoblois et lyonnais (desserte de toutes les gares) en passant par le transport de marchandises.

CONSISTANCE DES TRAVAUX

Le chantier concerne le renouvellement de 57 kilomètres de voies. Tous les 30 à 40 ans, une remise à neuf ou renouvellement est nécessaire pour maintenir un très bon niveau de qualité de service et de confort.

ORGANISATION DU CHANTIER

Ce chantier est précédé d’une phase de travaux préparatoires. Certains d’entre eux ont démarré depuis septembre 2012 pour s’achever en février 2013.

UNE PLANIFICATION PRÉCISE

Le chantier est organisé en deux secteurs. Une attention particulière a été portée à l’organisation du planning du fait de l’importance stratégique de cette ligne pour la région en termes de relations domicile/travail et de la concomitance des vacances scolaires d’hiver et les forts trafics qui en découlent. Les travaux sont organisés de nuit, du lundi au samedi matin, entre 22h00 et 5h40. L’objectif est de rendre la voie pour les circulations commerciales le plus tôt possible. Tout l’enjeu de ce chantier a été la prise en compte des attentes des clients.

UNE COLLABORATION RFF / SNCF EFFICACE

Six mois de travail, en parfaite collaboration entre RFF et SNCF, ont permis d’établir un plan de transport avec un minimum d’impact sur la circulation des trains du quotidien et sur les trains permettant d’acheminer les touristes vers les vallées alpines. La quasi-totalité des trains peut circuler, avec cependant une régularité qui pourra être impactée plus fortement en cas d’incident ou d’accident sur la ligne.

QUELQUES CHIFFRES SIGNIFICATIFS

500 personnes mobilisées chaque jour pendant les travaux principaux dont 200 agents SNCF
106 000 tonnes de ballast neuf
89 500 traverses béton
52 kilomètres de rails
73 millions d’euros.

INCIDENCES DES TRAVAUX POUR LES CLIENTS

Un dispositif complet d’information des clients : 
Les travaux principaux entrainent des ajustements de desserte en plusieurs phases. Ces phases ont un impact différent sur la circulation des trains. Au plus tard 15 jours avant les changements de période (4 au 17 mars, 18 au 24 mars, 25 mars au 12 mai, 13 au 19 mai et 20 mai au 29 juin, le plan de transport mis en oeuvre pour chacune des périodes sera diffusé par tous les moyens d’information en direction de nos clients. Chaque phase sera clairement identifiée dans toute la communication par des codes coloriels spécifiques.
- Agents en gare et à bord,
- Affichage en gare,
- Internet TER ter-sncf.com(Rhône-Alpes) avec des informations mises à jour en continu.
- Alertes SMS sur inscription à TER Flash Trafic Abonnés (réalisée sur simple demande à ALLO TER)
- Alertes MAIL pour les adhérents au Club Fidélité TER (inscription réalisée sur simple demande à ALLO TER + lien vers le formulaire à télécharger)
- ALLO TER au : 09 69 32 21 41 (appel non surtaxé)
- TER mobile

 
La SNCF active tous les canaux à destination de ses clients pour les prévenir des conséquences des travaux sur leurs déplacements et leur permettre d’organiser leurs voyages dans de bonnes conditions.

30/01/2013

SNCF : les cheminots n'ont jamais fait aussi peu grève

http://www.latribune.fr/entreprises-finance/services/tran...

Copyright Reuters
Copyright Reuters

Fabrice Gliszczynski | 29/01/2013, 06:21 - 507 mots

Le nombre de journées perdues par agent est tombé à 0,49 en 2011 et 0,56 en 2012, contre 3,75 en 2010. Il s'agit du plus bas niveau de mobilisation depuis 10 ans. Pour autant, la réforme ferroviaire en 2013 pourrait susciter des tensions.

« 2012 a été une année exceptionnelle en termes de niveau de grèves. C'est le niveau le plus faible depuis 10 ans (en termes de mobilisation, ndlr) », indiquait récemment le président de la SNCF Guillaume Pepy en présentant ses vœux à la presse. Depuis deux ans, le niveau de conflictualité au sein de la société ferroviaire est historiquement bas. En 2012, le nombre de journées perdues par agent pour fait de grève effective s'est élevé à 0,56, un niveau proche de celui de 2011 (0,499), mais largement en dessous des 3,75 journées par agent SNCF constatées en 2010, une année marquée par deux grèves nationales dont une sur les retraites. En 2007, le nombre de journées perdues par agent étaient de 2,6. Le nombre de préavis et de grèves n'a pas baissé pour autant. Au contraire, ces dernières ont progressé pour passer de 423 en 2010 à 493 en 2011 et 477 en 2012.

 

Nouveau paysage syndical

 

« Le niveau de 0,5 journée de grève par agent est plus faible que dans les transports urbains », fait remarquer un observateur. Plusieurs raisons expliquent la moindre mobilisation des cheminots. Le paysage syndical a tout d'abord évolué. Des organisations dites « réformistes », comme la CFDT ou l'Unsa, ont récolté à elles deux près de 35% des suffrages aux dernières élections du personnel en 2011. Résultat : elles  ont dépassé les 30% des voix nécessaires pour pouvoir signer des accords. Ces deux organisations se rapprochent de la CGT (37,37%, 10 points de moins qu'il y a une dizaine d'années). De fait, entre décembre 2011 et décembre 2012, six accords d'entreprise ont été signés. « Nous sommes plutôt dans la négociation et la construction, rappelle le secrétaire national de la CFDT Cheminots Christophe Dard. Prenons l'exemple des trains low cost Ouigo. Nous ne défendons pas le low cost mais les positions de la SNCF nous ont conduit à accepter de discuter ». De fait, l'équilibre des forces a évolué. « Il n'y a plus depuis deux ans ces grèves unitaires à l'appel de la CGT que tous les autres syndicats suivaient comme un seul homme. Les autres organisations se démarquent souvent », explique une source qui a requis l'anonymat. Contactée, la CGT n'a pas retourné nos appels.

 

Pas touche au statut

Le corps social apparaît lui aussi plus mature et plus sensible à l'opinion publique, exacerbée par les grèves en Île-de-France notamment. En outre, la loi sur le service garanti contribue à réduire la mobilisation. « Les salariés grévistes doivent se déclarer 48 heures avant. Ceux qui ne l'ont pas fait sont donc moins vulnérables aux pressions des piquets de grève », explique-t-on en interne. A cela s'ajoute aussi la conjoncture économique. « Les cheminots hésitent à se lancer dans des grèves reconductibles sauf si l'on touche au statut et à la règlementation du travail», explique Christophe Dard. Le gouvernement compte élaborer en 2013 une loi réformant le système ferroviaire. Pour l'heure, il n'y a pas de signes de tensions, même s'il y aura forcément des moments difficiles au cours de la négociation.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu