Avertir le modérateur

29/10/2011

Bourgoin-Jallieu et La Tour-du-Pin gagnent des arrêts, La Verpillière en perd

 http://www.ledauphine.com/isere-sud/2011/10/26/bourgoin-j...

Les décalages horaires au départ de Lyon Part-Dieu et de Grenoble seront minimes, de l’ordre de 1 à 2 minutes. Photo DL/archives

Après le 11 décembre, le volume global de circulations sur cet axe restera stable, mais la nouvelle trame horaire ne permettra de reconduire strictement l’offre actuelle.

Les décalages horaires au départ de Lyon Part-Dieu et de Grenoble seront minimes, de l’ordre de 1 à 2 minutes.

Le direct Lyon/Grenoble disparaît

En revanche, il faut noter une disparition : celle du sillon direct Lyon-Grenoble qui ne faisait pas le plein de voyageurs.

Les circulations rapides entre Lyon et Grenoble par TER desserviront donc systématiquement Voiron et Bourgoin-Jallieu et une majorité d’entre elles s’arrêteront aussi à La Verpillière et La Tour-du-Pin.

Bourgoin-Jallieu et La Tour-du-Pin gagnent donc des arrêts supplémentaires, mais essentiellement en heure creuse.

La Verpillière perd dix arrêts

Tous les arrêts n’ont pas pu être reconduits à La Verpillière, commune qui compte actuellement 83 circulations et qui n’en aura plus que 73.

Le week-end, le nombre d’arrêts sera également en baisse pour assurer une meilleure arrivée à Lyon-Part-Dieu et un bon fonctionnement des TGV.

 

le 27/10/2011 à 06:01

27/10/2011

Le trafic SNCF devrait être perturbé le mardi 8 novembre

http://www.challenges.fr/entreprise/20111027.CHA6231/le-t...

 

27-10-11 à 19:31 par la rédaction de Challenges.fr 

 

La CGT, la CFDT, l'UNSA et la CFTC appellent à la grève pour protester contre la décision de Bruxelles de pousser à nouveau en faveur d'une plus grande libéralisation du rail en Europe.

 

Sur le quai de la gare de la Part-Dieu, à Lyon (AFP)
Sur le quai de la gare de la Part-Dieu, à Lyon (AFP)

Quand quatre des principaux syndicats de cheminots appellent à la grève, il est rare que les trains circulent normalement. Il faut donc s'attendre à de fortes perturbations sur l'ensemble du réseau le mardi 8 novembre.

 

La CGT, la CFDT, l'UNSA et la CFTC ont en effet appelé à la grève dans le cadre d'une journée d'action européenne destinée à montrer leur opposition au nouveau projet de libéralisation du rail en Europe que défend Bruxelles.

 

Le préavis qui a été déposé prévoit un arrêt de travail du lundi 7 novembre à 20h00 au mercredi 9 novembre à 08h00.

 

Une euro-grève

 

Les syndicats veulent "peser" sur les discussions en cours à Bruxelles sur le ferroviaire, qui prévoient "d'accroître encore la libéralisation", a indiqué à l'AFP Christian Dreyer, de la CFDT.

 

Le Parlement européen doit se saisir de la politique ferroviaire européenne lors de sa session du 15 au 17 novembre souligne la CGT dans un communiqué. "Face à la situation actuelle de la SNCF et au regard des enjeux posés avec l'accélération de la libéralisation des chemins de fer en Europe, les fédérations syndicales CGT-Unsa-CFDT-CFTC s'inscrivent pleinement dans l'appel à l'euro-grève de la Fédération européenne des travailleurs des transports (ETF) le 8 novembre", poursuit le texte.

 

Sud-Rail ne s'associe pas à ce mouvement initié par les syndicats européens. Ce que lui reproche les organisations appelant à la grève qui souligne que 'l'unité syndicale est nécessaire dans l'intérêt des cheminots et du service public".

24/10/2011

Les trains changeront d'heure en douceur

http://www.20minutes.fr/article/811296/trains-changeront-...

 Créé le 24/10/2011 à 08h15 -- Mis à jour le 24/10/2011 à 08h15

 En Rhône-Alpes, 1300 TER et 250 TGV circulent chaque jour.


En Rhône-Alpes, 1300 TER et 250 TGV circulent chaque jour. c. villemain / 20 minutes

SNCF Une nouvelle grille de circulation mise en place dès le 11 décembre

Le bouleversement annoncé dès le 11 décembre au niveau national avec la mise en place de nouveaux horaires devrait avoir peu d'incidences dans les trains en Rhône-Alpes. Dans la région, la première à s'être lancée dès 2008 dans la circulation des trains à horaires réguliers (cadencés), les décalages seront modérés et les passages de trains « plutôt renforcés », selon la SNCF.

 Statu quo pour Lyon-Grenoble
« L'enjeu est de faire évoluer les horaires en fonction des chantiers importants prévus sur les lignes, en conservant une qualité optimale », indique Josiane Beaud, directrice de la SNCF Rhône-Alpes. L'an prochain, pas moins de 100 chantiers de modernisation des voies doivent commencer dans la région pour un investissement évalué à 350 millions d'euros. Dans les TER, les plus gros décalages horaires sont prévus sur l'axe Lyon-Bourg, avec des variations comprises entre 5 et 14 minutes. Les usagers de l'axe Lyon-Saint-Etienne devraient y gagner, avec la mise en place de trois nouveaux allers-retours en trains bolides (sans arrêts) et une desserte renforcée entre Lyon et Givors. Entre Lyon et Grenoble en revanche, aucune amélioration notable n'est prévue. Cet axe, fréquenté par 230 trains chaque jour, saturé en permanence, « ne sera déchargé qu'une fois la ligne Lyon-Turin mise en service », précise Réseau ferré de France. Mais ce projet ne devrait pas voir le jour avant dix ou quinze ans. « Un audit est en cours pour trouver des solutions d'ici là », ajoute Josiane Beaud, soucieuse d'améliorer les conditions de circulation « pour l'hiver 2012-2013 ». En attendant les usagers, qui bénéficient d'un taux de ponctualité des trains de seulement 84 %, seront peu touchés par les changements d'horaires. Seuls les riverains de la Verpillière devraient être impactés, avec la suppression annoncée de plusieurs passages en soirée et le week-end. Des horaires auxquels selon la SNCF, les arrêts étaient peu fréquentés.

 Elisa FRISULLO

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu