Avertir le modérateur

31/08/2011

TER : LIGNE LYON-AMBÉRIEU : LE CAUCHEMAR N’EN FINIT PLUS

http://www.tribunedelyon.fr/index.php?actus/societe/28737...

Maxence KAGNI | N° web | 29/08/2011

DR

 

Malgré les promesses de Josiane Beaud, directrice régionale dela SNCF, la situation sur la ligne Lyon-Ambérieu ne s’améliore pas. La patronne des cheminots lyonnais avait affirmé en janvier que les désagréments sur cette ligne maudite allaient cesser. Or les problèmes s’accumulent : début août la motrice d’un TER avait pris feu, impactant directement onze autres trains. Et ce lundi, c’était une rupture d’alimentation électrique qui allait en retarder dix autres trains en une heure et demie. Le retard le plus long était de 50 minutes ! Les usagers commencent à perdre patience, la situation étant préjudiciable pour nombre d’entre eux, qui utilisent cette ligne pour se rendre sur leurs lieux de travail.

SNCF : la CGT dénonce la liberté tarifaire

http://www.europe1.fr/France/SNCF-la-CGT-denonce-la-liber...

Par Europe1.fr avec AFP

Publié le 31 août 2011 à 11h52 Mis à jour le 31 août 2011 à 11h52

La CGT-cheminots a dénoncé mardi la nouvelle liberté tarifaire accordée à la SNCF par l'Etat, estimant qu'elle représentait "une remise en cause du service public", et a jugé le financement du système ferroviaire inadéquat.

"L'Etat répond au souhait de la SNCF qui demandait une plus grande liberté tarifaire", écrit la CGT dans un communiqué, estimant que "cette nouvelle politique tarifaire tourne le dos au concept de transport populaire accessible à tous".

Un décret du 31 juillet supprime le principe des périodes de pointe ou creuses en seconde classe qui étaient fixées longtemps à l'avance et ne pouvaient pas être modifiées. "Cette réforme ne va pas simplifier la lisibilité de la gamme tarifaire pour les usagers puisque nous allons passer à une tarification évolutive en fonction du taux de remplissage du train", juge la CGT.

La SNCF déçoit les Français, selon un sondage

http://www.leparisien.fr/voyages/la-sncf-decoit-les-franc...

Publié le 29.08.2011, 09h38

Entre retards, manque d'informations, grèves et tarifs élevés, la SNCF reste l'objet des griefs des usagers. D'après un sondage de la Confédération de la consommation, du logement et du cadre de vie (CLCV), près d'une personne interrogée sur deux se dit confrontée à des retards de manière régulière. La mauvaise image de la SNCF se cristallise aussi sur les prix, avec près d'un usager sur trois jugeant opaque l'information sur les tarifs.

 

Réalisé au printemps et publié en première exclusivité dans les colonnes du Parisien/Aujourd'hui en France ce 29 août, le sondage démontre l'amertume des usagers de la SNCF envers l'entreprise de chemins de fer. Le manque d'informations s'avère particulièrement pointé du doigt, notamment lors de mouvements sociaux, avec 61,8% des sondés indiquant ne pas être suffisamment informés. Plus du quart (26,3%) annonce en revanche être satisfaits dans une telle situation.

Les retards touchent, eux, plus de la moitié des sondés, d'après l'étude de la CLCV. Les usagers ne sont pas totalement revêches pour autant, avec seulement un usager sur sept (14,9%) les considérant injustifiés.

Enfin, ce sont principalement les tarifs qui attisent la grogne des clients de la SNCF. 87,1% des 570 sondés, interrogés sur 90 lignes, pensent que les tarifs du rail sont chers ou trop chers. Un tiers d'entre eux se plaint de l'opacité de la grille tarifaire proposée par la SNCF. Plus globalement, 40,2% considèrent cette information comme insuffisante.

Relaxnew

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu