Avertir le modérateur

18/02/2010

C.R Réunion avec Josiane BEAUD le 12 février

Faisant suite à l'article du Blog http://adut.20minutes-blogs.fr/informations/ du 14/02/2010, lisez ci-après un message du Président de l'ADUT.
Vous trouverez ci-dessous le CR de la réunion que nous avons eue vendredi 12 février avec Mme BEAUD, directrice de la SCNF pour la région Rhône-Alpes.
 
Devant le manque de réactivité de la SNCF vis-à-vis des évènements que nous subissons depuis mi-décembre, la preuve nous en a été donnée encore ces derniers jours. Chaque fois à cause d'évènements différents mais l'occurence de ces évènements est trop élevée et notre ras-le-bol trop fort, nous vous solliciterons pour une pétition afin de montrer à la SNCF notre mécontentement.
Pétition : Pétition+ADUT+Fevrier2010.pdf, merci de nous envoyer par mail la numérisation de la pétition signée ou par courrier avec un maximum de signatures.
 
Cordialement,
 
Patrice BELVEGUE
-----
Compte rendu de réunion du 12 février 2010
 
Présents : 

SNCF : Mme Beaud, MM. Cheval et Faveau, ainsi que M. Guy Chalochet, Responsable du Technicentre (rencontré dans le couloir et discussions de 10 mn)

ADUT : Bernard Misséri et Patrice Belvègue 

 

Nous avons commencé par évoquer les faits.

Mme Beaud nous a confirmé que la neige et le froid avaient entrainé de grosses casses de matériels et de nombreux problèmes sur des passages à niveaux.

Alors qu'auparavant la situation lui paraissait bonne. Nous lui avons confirmé en effet que la situation avant la grève de fin octobre/début novembre, était bonne. Mais que la neige et le froid avait été révélateurs d'un fonctionnement sans marge, donc aux limites.

D’après elle, la neige et le froid, début janvier, ont caché des difficultés liées au changement de service du 13 décembre 2009.

Nous avons ensuite évoqué les points dans notre courrier.

Et Mme Beaud a confirmé que mettre des trains qui vont de Dijon à Grenoble dans le cadre du cadencement, c’était une prise de risque très élevée. Ces trains qui vont de Dijon à Grenoble ou Chambéry disparaitront du paysage en 2012 (décembre 2011).

De même, le retour d'expérience des années antérieures doit être mis en oeuvre et la SNCF avait oublié que certaines locomotives ne pouvaient pas pousser (donc être derrière) en présence de neige - la neige soulevée par les premières voitures venant alors s'engouffrer dans le moteur de la locomotive.

Mme Beaud a aussi signalé que RFF avait vendu le cadencement pour accroître ses péages et donc ses rentrées d’argent. La région, si elle a été un moteur, tempère actuellement les autres régions par M. Queyranne, qui conseille aux autres régions d’y aller progressivement..

Le cadencement = ok si  infrastructure adéquate et si tous les matériels sont similaires et roulent à la même vitesse (Cf le RER en région parisienne).

Pour rappel, il y a sur la ligne Lyon/Grenay = 350 trains / jour, trains de types très différents. 

Nous avons précisé qu'au début du cadencement RFF nous a garanti la pertinence des horaires et que, par conséquent, le cadencement était réalisable. Pour le matériel, point faible dès le début, la SNCF aurait dû anticiper par des mesures spéciales afin de parer les incidents. Mais depuis deux ans, malgrè la mise en place  du Technicentre et des mesures complémentaires, cela ne suffit pas pour avoir une situation satisfaisante.

 

Objectifs de Mme Beaud

1/ Remettre en état le matériel (79 engins cassés sur Rhône Alpes en janvier = 40% de matériel en moins de disponible qu’en situation normale)

2/ Vérifier que le service du 13 décembre est performant et corriger si nécessaire ce qui doit l’être

3/ Mettre sous surveillance les points fragiles

 

Divers

- Le plan de transport allégé, pour les jours de forte intempérie par exemple, a été validé par le ministère et la direction de la SNCF au niveau national.

 

- Nous avons évoqué certains trains à problèmes qui conduisent à des retards récurrents ou des conditions de transport difficiles (debout par exemple) :

-  18h11 (Part-Dieu) : Mme Beaud a demandé à MM. Cheval et Faveau d’identifier ce qui pourrait être fait pour accroître le délai entre arrivée depuis Grenoble et départ vers Grenoble,

- 17h15 (Part-Dieu) - ce train a circulé 10 fois en janvier avec une seule rame (soit pratiquement 50% des jours ouvrés) - et celui du retour le matin avec les personnes debout systématiquement depuis La Verpillière (7h17 à BJ)
Ce train avait déjà été identifie comme problématique, et M. Cheval avait donné des instructions la semaine dernière pour qu’il soit prioritaire : Interdit d’y toucher en prenant 1 des 2 rames pour secourir un autre train. Or  mardi dernier, une des 2 rames a été utilisée. Mme Beaud demande à M. Cheval de renouveler son imposition et de vérifier qu’elle soit appliquée (Hors réunion : la journée du 15 février montre que ce n'est pas encore le cas !).

 

Responsables de ligne : Mme Beaud va veiller à ce que les responsables de ligne aient plus de pouvoir par rapport aux autres services de la SNCF. Elle leur demande d’être plus présent auprès des voyageurs et des instances SNCF et faire remonter les problèmes rencontrés. Nous avons loué lé dévouement de Gilbert et son investissement.

 

- Car : Il faut privilégier la liaison directe Lyon/Grenoble car + performante que les liaisons Lyon/ La Verpillière. Comme Gilbert l’a dit il faut mettre en place une « gestion intelligente des cars ». En effet, le cas difficile est la gare de La Part-Dieu qui prend parfois des décisions bizarres. Nous avons rappelé que les cars sont une situation de backup ultime, l’essentiel étant que les trains circulent comme leur planification le prévoit.

 

- Modifications des arrêts de trains : Nous avons demandé qu’en cas de train en retard ou en panne, les trains qui circulent fassent leurs arrêts. M. Faveau nous a rappelé la procédure d’urgence qu’ils peuvent activer. Ils peuvent néanmoins maintenant arrêter des trains si besoin et si cela ne perturbe pas d’autres trains. Ils vont étudier les situations où les arrêts sont possibles sans perturber d’autres trains

 

- Grenay : Les 2 trains qui ont eu des pannes hier, jeudi 11, et mercredi 10, les ont eues au changement de tension entre Grenay et St Pierre de Chandieu. La mise en place d’un quai provisoire (type francilien) à St Quentin (200 Meuros) va permettre le doublement d’un train en panne, en permettant au train en panne de venir s’immobiliser à St Quentin sur la voie normale – les autres trains allant dans le sens Lyon/Grenoble le doubleront alors par la gauche, à travers le triage, (90% des pannes sont dans ce sens – d'après M. Faveau).

 

- Passages à niveau : Mme Beaud rappelle qu’il y a 35 PN sur la ligne. Pourra-t-il y avoir suppression des 35 PN. Sur les 35 PN, il y a trop de PN à pédale (système mécanique), ce sont eux qui bloquent actuellement avec le froid et la neige. 2 suppressions de PN sont à l’étude par RFF.

 

 

- Avant-projet St André le Gaz : échéance fin 2013. Cela devrait permettre de fluidifier le trafic et de permettre le stationnement de rames de réserve.

 

 

- Indemnité : Début décembre 2009, la SNCF et la région Rhône-Alpes se sont mis d’accord sur le principe d’indemnités commerciales selon certaines conditions qui doivent être les mêmes pour tous les usagers de Rhône-Alpes. En cas de responsabilité de la SNCF, il y aura indemnité. En cas de Force Majeure (évènement indépendant de la SNCF) il n’y aura pas d’indemnité. Ce qui est le cas de la neige pour Mme Beaud. Nous lui avons rappelé alors que si le matériel lâche, la SNCF y est pour quelque chose, notamment en tant que conseiller technique de la région et dans la définition du cahier des charges. Mme Beaud a reconnu la responsabilité de la SNCF sur le choix du matériel de marque Bombardier, et comme le matériel est encore sous garantie, effectue une analyse du retour d’expérience de ces matériels. L’indemnité commerciale éventuelle est en cours d’analyse par la SNCF, et la décision sera bientôt proposée à la région RA.

 

 

- Retour d’expérience des  nouvelles rames  Bombardier ou Alsthom :  Le REDEX montre qu’elles ne tiennent pas au froid conjugué avec la neige : les amortisseurs gèlent, les filtres à gasoil gèlent aussi, il y a plusieurs points froids incroyables, le châssis alvéolé ne tient pas – il se remplit de neige et devient dangereux, l’absence de pare-pierre entraine une casse du carénage au contact de la neige sur le sol, en conclusion le matériel est très fragile (toujours sous garantie). Le responsable du Technicentre parlait de "rames plutôt bus que ferroviaires".

 

 

- Warning : 2 rails longs mis en place en 2009 ont fendu avec le froid. C’est une surprise pour M. Cheval.  La question qu'on peut se poser, est de savoir si ces rails longs qui sont plus confortables, ont été conçus en intégrant des températures de -10/15 degC ?

 

 

- Effectif :

- Aiguillages : Pendant la période neige, la SNCF a mis en place des équipes pour les aiguillages stratégiques, mais pas pour les autres aiguillages.

- Déneigement des quais qui est sous-traité : la SNCF fait le constat que cela ne va pas : faut-il demander au personnel SNCF, personnel RFF de le faire ou prolonger la sous-traitance ? La question se pose actuellement.

 

- Pétition : Devant le ras-le-bol des usagers (Mme Beaud a utilisé la plupart du temps le terme clients), nous leur avons indiqué que nous allions mettre en place une pétition. Mme Beaud nous a demandé le nombre d’adhérents, et de sympathisants. Mme Beaud souhaite rencontrer régulièrement les associations d’usagers afin d’avoir une remontée d’informations directement.
 

- Divers : Mme Beaud n’était pas au courant qu’on avait subi 2 pannes, 2 jours consécutifs. Ce jour, vendredi 12, une rame Bombardier est tombée en rade près de Tullins (gel !).

Le responsable du Technicentre a confirmé que les 2 locos, tombées en panne récemment, sortaient de chez eux. Une des 2 locomotives a eu plusieurs pannes identiques à quelques mois d’intervalles mais quand ils l’examinent, tout est normal ! La seconde qui est d'un type peu commun en France, aurait pu être réparée manuellement par le conducteur si il avait pensé à contacter le Technicentre. Une information va être donnée aux conducteurs de ces locomotives.


--

14/02/2010

Informations croisées sur les perturbations de début Janvier

 

Le 19/01/10, Josiane BEAUD, Directice régionale de la SNCF, a été interrogée sur France Bleu Isère à propos des perturbations constatées dès le 04/01/10. Le retour à la "normale", mesurons bien ce terme car la normale sera quand tous les trains partiront et arriveront à l'heure.

Un extrait a été placé sur le blog de la ligne Lyon-Grenoble.

(Nous avions communiqué dans un premier temps le lien vous permettant de prendre connaissance de l'ensemble de l'interview. Cette archive n'est plus disponible sur le site France Bleu.)

Afin d'équilibrer notre article, nous joignons aussi la tract de la CGT qui a été distribué le 14/01/10.

La position de l'ADUT sur ces perturbations a été exprimée en réponse à un commentaire http://adut.20minutes-blogs.fr/archive/2009/12/16/indemni...

2010_01_14_CGT_Tract.pdf

NOTA : Le lien de radiofrance requiert l'installation du logiciel RealPlayer pour écouter l'interview. Ensuite en cliquant sur la page de Radio Bleu ""Ecouter ce journal" , RealPlayer s'ouvre automatiquement.

Nous ajoutons le courrier de l'ADUT adressé à Josiane BEAUD à propos de l'interview du 19 janvier : 20100126_Lettre SNCF Réponse 19janvier.pdf

Vendredi 12 février 16h30 : entrevue SNCF-ADUT

Suite à notre courrier, Josiane BEAUD nous a conviés à un entretien afin de débattre sur les problèmes de début Janvier (que nous avons subis jusqu'en février), et surtout, sur les mesures prises ou à prendre afin d'y remédier.

Le compte-rendu est difusé dans l'article du 18/02/10.

Travaux routier Mermoz-Pinel

Prenez connaissance de la plaquette concernant les travaux d'aménagement de l'avenue Mermoz de ses accès Pinel et surtout l'autoroute A43.

Certains d'entre vous, obligés de prendre la voiture, ont découvert le début de ces travaux au niveau du rond-point Mermoz-Pinel. Ceci est juste un aperçu. Ces travaux vont durer 26 mois.

2010_Plaquette Information A43-Mermoz-Pinel.pdf

Ce dépliant préconise l'utilisation des parcs relais, les cars TransIsère ou bien le TER (Idée originale !!).

Tenez-vous au courant de l'évolution du chantier par les différentes adresses Internet.

Informez vos amis et vos collègues, les accros du volant.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu